24
16
3

Facebook : des millions de membres quittent le réseau social

Premiers servis, premiers partis ? Les utilisateurs de Facebook de la première heure semblent se lasser de cette plateforme sociale. C'est au moins le cas pour les États-Unis, le Canada, l'Allemagne ou la France.

Facebook a t-il atteint un seuil critique ? Les chiffres publiés par SocialBakers pourraient le laisser penser. Et pour cause, on y observe une baisse marquée dans les pays où le réseau social est le plus populaire. États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Australie… tous ont connu une diminution du nombre d’utilisateurs actifs lors de ce mois de mars 2013.

Facebook lasse les premiers utilisateurs

La baisse la plus remarquée est constatée au Royaume-Uni avec certes plus de 31 millions de membres actifs, mais avec près de 1,5 million d’utilisateurs en moins par rapport au mois précédent, soit une baisse de 4,55%. Les États-Unis ne sont pas en reste dans ce domaine puisqu’ils affichent une chute de de 3.79% sur cette même période, soit une perte de 6 millions de membres.

facebook

Le tendance est également observée en France avec une perte de 0.47%, ce qui se traduit par 118 720 membres en moins. L’Allemagne perd 81780 utilisateurs (-0.33%), 161120 membres en moins pour le Canada (-0.90%), et 143040 utilisateurs actifs en moins pour l’Espagne (-0.85%). Le chute est encore plus visible pour la Corée du Sud (-12.64%), la Russie (-7.66%) et l’Afrique du Sud (-5.65%).

Pour compenser ces pertes, le réseau social de Mark Zuckerberg s’appuie sur de nouveaux marchés comme le Brésil (+6.16%), l‘Égypte (+9.78%), le Vietnam (+19.00%) ou l’Irak (+17.69%).

De nouveaux réflexes sociaux chez les plus jeunes

Dans ces pays « berceaux de Facebook », les jeunes utilisateurs semblent opter pour de nouvelles plateformes sociales. Comme le montre cette étude récemment publiée par la banque d’investissement Piper Jaffray & Co, l’intérêt des adolescents américains pour Facebook est en baisse par rapport à l’automne 2012.

Parmi les grands bénéficiaires de cette désaffection, on trouve les réseaux Google+, Twitter, Reddit et StumbleUpon. Instagram fait, heureusement pour sa maison-mère, partie de ces réseaux qui ont le vent en poupe.

Publié le Le 29/04/2013 à 13:27

Ajouter un commentaire…

*