141
44
14

Bien animer sa page Facebook, mode d'emploi

Vous débutez avec votre première communauté sur Facebook ? Voici une sélection de fonctionnalités et d’indicateurs à surveiller pour animer votre page comme il faut.

Ce module de formation fait suite au premier cours pour créer une page Facebook.

Se connecter en tant qu’administrateur

facebook

Avant toute chose, il faut savoir que la connexion en tant qu’administrateur est indispensable pour bénéficier de toutes les fonctionnalités et données statistiques offertes aux éditeurs de pages Facebook.

C’est donc le premier réflexe à adopter et ça se passe sous la roue crantée en haut à droite de l’interface (« Utiliser Facebook en tant que »).

Précisons aussi que Facebook ne vous donnera accès au module de statistiques qu’à partir d’un certain nombre de fans. Un blocage partiel assez compréhensible puisque l’échantillon doit être un minimum important (le seuil est fixé à 30) pour que la donnée soit représentative. Misez donc sur vos amis pour devenir fans de votre page, le blocage ne devrait pas être très long.

Savoir quand poster sur Facebook

Ce n’est pas le tout d’avoir des posts hautement intéressants et de nombreux fans si vous ne postez pas au bon moment. Depuis l’été 2013, Facebook a mis en place de nouveaux outils statistiques dont l’un doit clairement retenir votre attention.

Son intitulé sera suffisamment explicite : « Quand vos fans sont en ligne ». Identifiez donc le moment où ils sont le plus nombreux pour toucher le plus de monde possible. Dans notre cas, nous constatons que nous touchons plus de fans le début de semaine et le week-end, et que la fin de journée est un peu plus propice à la connexion.

statistiques presence fans facebook

Ces données sont accessibles depuis l’option Voir les statistiques en haut de votre page d’accueil de page puis sous l’onglet Publications.

L’instant choisi de la publication est primordial pour l’animation d’une page. Selon une étude de Wisemetrics publiée en août 2013, un post aura plus de chances de toucher les membres durant les 2h30 suivant sa publication. Après, c’est le déclin assuré.

Programmer un post

Maintenant que vous savez quand vos fans sont présents et quand ils sont susceptibles de voir vos publications, vous savez quand poster. Et puisque vous êtes un community manager en herbe très organisé, vous allez utiliser cette fonction de programmation de post présente sous la forme d’une icône horloge en bas à gauche de votre publication.

programmation post

Une fois planifié, votre post Facebook est accessible et modifiable depuis la zone d’Historique personnel :

historique personnel

Mettre en avant une publication

Besoin de donner un peu plus d’importance à l’un de vos posts ? Vous avez à disposition une option d’affichage particulièrement pratique. Celle-ci permettra à votre publication d’occuper toute la largeur de votre page.

mettre en avant son post

Vos fans pourront difficilement passer sans la voir, du moins sur votre page. Car ne vous y trompez pas, cette mise en avant ne concerne que votre espace, et aucunement le fil d’actualités de vos fans et de leurs amis. Pour remonter mieux dans leurs flux d’actualités, Facebook propose bien une solution… mais payante.

À cause de quoi avez-vous perdu des fans ?

Parmi les variables qu’il vous faut contrôler régulièrement, c’est la perte éventuelle de fans. Vous trouverez cette information dans StatistiquesPortée.

Commencez par définir la période à analyser en faisant glisser les poignées sur la barre temporelle :

choix période analyse

Puis accédez à la section visible ci-dessous :

perte de fans

Cliquez sur le pic de valeur pour afficher les publications postées juste avant cette date. Ce qui pourrait éventuellement expliquer cette perte de fans sur votre page. Après on ne panique pas non plus avec quelques abandons, cela fait aussi partie de la vie d’une communauté que quelques membres fassent le ménage dans leurs likes.

Des #hashtags, oui mais…

Le mot-dièse n’est pas né sur Facebook et les membres du réseau social mettent un peu plus de temps que prévu à l’adopter. Il n’est pas encore venu ce temps où Facebook publie des tendances comme sur Twitter et où les utilisateurs du réseau ont ce réflexe pour rechercher de l’information.

Alors si vous pensez que votre communauté et son domaine d’activité ne se prêtent pas à l’usage du hashtag, n’insistez pas trop car vos statistiques pourraient en pâtir.

Dans le cas contraire, vérifiez par vous-même si les hashtags que vous vous apprêtez à utiliser sont bien usités par les autres membres. Veillez aussi à ce qu’ils ne soient pas trop longs ni trop nombreux.

En attendant un top hashtags sur Facebook, allez faire un tour sur les plateformes concurrentes comme Twitter lesquelles vous donneront un baromètre de l’actualité. Ça pourra éventuellement orienter vos choix éditoriaux et favoriser l’engagement de vos fans.

Que préfèrent vos fans ?

Au menu des métriques disponibles, on trouve aussi le type de contenus que préfèrent les fans de votre page. Ce baromètre se trouve dans les StatistiquesPublicationsTypes de publications.

Vous serez à même de connaître les goûts de vos fans et éventuellement la manière dont il faudra réorienter votre édito :

type de contenu

Et pour peaufiner un peu plus l’analyse, il peut être intéressant de voir le taux d’engagement de vos fans pour chacune de vos dernières publications. Pour ça, modifiez l’affichage du tableau qui s’affiche au-dessous :

taux engagement fans

Le taux d’engagement correspond aux pourcentage d’individus qui ont soit aimé, soit commenté, soit partagé, soit cliqué sur votre publication.

Des notifications pour mieux interagir avec votre communauté

Il est indispensable d’être informés rapidement des marques d’engagement réalisées sur votre page pour mieux interagir avec vos fans. Pour ça, il existent de nombreux outils natifs et annexes.

À commencer par le flux RSS de l’activité de vos fans sur votre page. Vous pourrez en récupérer l’adresse en cliquant sur l’option Notifications au sommet de votre page d’accueil d’administrateur :

notifications

Libre à vous ensuite de choisir le type de lecteur RSS qui accueillera ce flux. Il peut s’agir d’une application autonome, d’un service en ligne de type Digg Reader ou seulement d’une extension pour votre navigateur. Notons que si vous utilisez un terminal mobile, vous disposez du gestionnaire de pages officiel disponible sur iOS ou Android qui vous alertera à la moindre activité.

Particulièrement utile, l’extension Facebook for Chrome vous préviendra également dès qu’une interaction a lieu sur votre page.

Publié le Le 03/01/2014 à 09:02

Ajouter un commentaire…

*