Confidentialité et paramétrages sur Facebook

Il paraît que Facebook a simplifié ses paramètres. Toujours est-il que certaines formulations restent énigmatiques et que la parfaite maîtrise de la confidentialité reste difficile. On a voulu vous simplifier tout ça…

Avant de partager votre vie entière avec l’illustre inconnu situé à l’autre bout de la planète, avant de donner vos données personnelles à une société privée, voici les 20 questions que vous devez vous poser. Parce que vous êtes novice en la matière, le langage employé ici est volontairement simpliste.

Que l’on soit débutant ou utilisateur confirmé, la maîtrise de la visibilité de son profil et de ses actions reste toujours difficile. Ça le sera sans doute un peu moins après la lecture de ces conseils pour garder un semblant de vie privée…

Guide mis à jour avec la version 2017 de Facebook.

Mise à jour : selon une étude très intéressante relayée par le site The Information en avril 2016, les utilisateurs partagent de moins en moins de contenus personnels. Selon des statistiques internes à Facebook, ils auraient chuté de 21% entre 2014 et 2015. Et si le meilleur moyen de garder sa vie privée sur Facebook était justement de ne pas trop la dévoiler ? (source)

1. Voulez-vous que l’on trouve votre compte Facebook sur Google ?

Si vous ne modifier aucun réglage, n’importe qui pourra trouver votre compte Facebook en tapant simplement votre nom dans Google (ou un autre moteur de recherche). Pour avoir la main sur ce réglage, cliquez sur le petit cadenas en haut à droite puis Afficher plus de paramètres.

Accéder aux réglages de confidentialité de Facebook

Modifier ensuite le paramètre situé tout en bas de la section dédiée pour que le Non apparaisse.

Votre compte Facebook ne sera plus trouvable sur Google ! Comptez tout de même quelques jours avant que la désindexation de votre profil sur le moteur soit effective.

2. Qui peut vous trouver sur Facebook ?

Lorsque vous vous êtes inscrit(e), vous avez fourni des informations à Facebook dont votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone. Ces données peuvent servir à vous identifier sur le réseau social et donc à vous trouver.

Par exemple, si vous n’avez pas utilisé votre véritable nom mais que vous avez indiqué votre numéro de téléphone, n’importe qui pourra quand même vous retrouver. Du moins si vous ne faites rien…

Pour modifier ce paramètre, vous devrez là encore vous rendre dans la rubrique Raccourcis de confidentialité (même chemin que pour le point 1 de ce guide), à nouveau cliquer sur Afficher plus de paramètres puis modifier les 2 lignes relatives (en l’occurrence les 2 premières de la section) :

Qui peut me trouver sur Facebook

Dans ce cas, seuls vos amis pourront vous trouver sur le réseau avec votre adresse e-mail. Vous serez parfaitement invisible pour les autres.

3. Voulez-vous que tout le monde voit ce que vous publiez ?

Par défaut, toute la planète (connectée) voit ce que vous publiez. Et oui, Facebook a une notion de l’amitié assez large. Fort heureusement, le réseau social a vraiment simplifié ce réglage.

Il est accessible depuis le petit cadenas en haut à droite de votre compte puis faites votre choix dans le menu déroulant liée à l’option Qui peut voir mes futures publications ?. Pour un meilleur contrôle, choisissez Amis.

Qui peut voir les futures publications Facebook ?

Seuls vos amis verront ce que vous publiez. On se sent déjà un peu plus entre amis, n’est-ce pas ?

4. Voulez-vous qu’on vous pirate votre compte ?

Si oui, choisissez votre code d’accès dans cette liste des pires mots de passe.

Dans le cas contraire, suivez ces règles élémentaires pour protéger un compte .

En bref, plus souvent vous changerez de mot de passe, plus il sera rare et complexe, moins vous aurez de chance de vous faire pirater votre Facebook.

L’erreur du débutant à éviter ! Choisir comme mot de passe le nom de son animal de compagnie ou de sa ville de naissance, et laisser son compte Facebook ouvert avec ces mêmes informations (nom de l’animal ou de la ville) accessibles à tous. Soyez en sûr(e), le premier réflexe du pirate sera de tester ces mots comme mots de passe. Ce type de piratage arrive tous les jours.

5. Voulez-vous que vos amis vous aident à récupérer votre compte en cas de problème d’accès ?

Facebook a mis en place un dispositif de sécurité assez intéressant pour aider les personnes victimes de piratage ou d’oubli de mot de passe. Il s’agit des amis de confiance.

Pour ça, cliquez sur la flèche pointant vers le bas en haut à droite de l’interface puis Paramètres. Allez ensuite sur la rubrique Sécurité puis Contacts de confiance.

Réglages des contacts de confiance

Vous devrez alors choisir entre 3 et 5 amis qui vous aideront à débloquer votre compte en cas de souci d’accès. Franchement, ça ne prend pas beaucoup de temps et ça pourra vous éviter de perdre votre compte.

6. Voulez-vous être cambriolé(e) à cause de Facebook ?

Il se peut que vous ayez décidé de conserver une audience assez large pour accéder à vos publications. Dans ce cas, il y a des informations qu’il vaut mieux s’abstenir de publier sur votre compte.

À commencer par une annonce de départ en vacances. Pourquoi ? Parce que c’est une formidable information que vous fournissez à des cambrioleurs potentiels de votre domicile.

Ce ne sera pas facile non plus de ne pas publier en temps réel des photos de votre périple à la plage ou à la montagne, mais préférez l’album photo à la fin de votre séjour. Car si l’on y regarde bien, le cambrioleur moderne a tous les outils pour lui simplifier la tâche :

  • Facebook, Twitter, Foursquare pour savoir ce que vous faites et où vous êtes
  • Les Pages Jaunes pour savoir où vous habitez
  • Google Maps et Google Earth pour faciliter le repérage des environs de votre domicile

Si vous pouvez limiter un peu la profusion de données, ce sera dans votre intérêt.

7. Voulez-vous être harcelé(e) par les notifications de Facebook ?

Le réseau social a tout intérêt à ce que vous passiez un maximum de temps sur ses pages. Voilà pourquoi il vous relance régulièrement avec des notifications. Là, confidentialité rime avec tranquillité.

Vous pouvez limiter ce harcèlement numérique en vous rendant dans les paramètres de notifications (via l’option Paramètres accessible dans le menu principal). Là, optez pour un réglage un peu moins envahissant car par défaut, les alertes concernant l’activité de vos proches arrivent aussi bien sur Facebook que dans votre boîte mail.

Gestion de toutes les notifications émises par Facebook

8. Voulez-vous être identifié(e) à votre insu sur les photos ?

Votre identification par des personnes tierces concerne également les photos car Facebook permet à tout le monde d’identifier les visages présents sur les clichés.

Pour vérifier si vous avez déjà été identifié(e) sur des photos et modifier cet état de fait, allez sur le petit cadenas placé en haut à droite :

Où suis-je identifié par les autres sur Facebook

Puis cliquez sur Utiliser l’historique personnel. Vous arrivez sur une page qui recense au moins 2 sections intéressantes : d’abord Examen du journal qui affiche les publications de personnes qui vous ont identifié et qui n’attendent que votre validation pour apparaître (ou pas) sur votre Journal. Et la section Où vous apparaissez. C’est donc dans ces zones que vous pourrez voir les photos sur lesquelles vous avez été identifié(e). Tant que nous sommes là, pensez à définir les discrets paramètres qui apparaissent en haut à droite en choisissant de recevoir les notifications lorsqu’on vous identifie. Et surtout pensez à activer l’examen du journal pour qu’on vous demander votre avis avant qu’on ne publie de clichés de vous à votre insu !

Activer l'examen du journal Facebook

9. Voulez-vous que votre adresse e-mail soit utilisée à des fins commerciales ?

Lorsque quelqu’un veut enregistrer ses données Facebook sur le disque dur de son ordinateur, il sauvegarde dans le même temps les données de ses amis. Si vous ne voulez pas que votre e-mail personnel fasse partie de ses informations enregistrées, vous devrez vous rendre dans le menu principal puis Paramètres (voir image question 7).

Dans la section Général se trouve la rubrique Adresse électronique. Il faudra simplement veiller à ce que la case Autoriser mes amie(s) à inclure mon adresse électronique dans Télécharger des données soit décochée.

Paramètres de votre adresse e-mail Facebook

Si la principale activité professionnelle de votre « ami » est de collecter des adresses e-mails, ce ne sera pas un mal pour votre tranquillité.

Les années passent et les nouvelles options publicitaires apparaissent sur Facebook. Tant que vous êtes dans cette section, profitez-en pour indiquer une adresse alternative (pourquoi pas jetable ou avec un alias et une règle de message adéquate ?) dans la section Adresse contact compte publicitaire (cela concerne les membres qui gèrent des pages Facebook).

10. Voulez-vous savoir si quelqu’un connaît votre mot de passe et utilise votre compte ?

Si quelqu’un se connecte discrètement à votre compte, vous allez pouvoir le savoir en vous rendant dans Paramètres (vous devez commencer à savoir où ça se trouve) puis Sécurité.

Il y a 3 rubriques qui peuvent vous intéresser sur ce chapitre. Il y a d’abord celle intitulée Appareils reconnus qui liste absolument tous les appareils et navigateurs actuellement connectés à votre compte Facebook.

Appareils connectés à votre compte Facebook

Si vous avez un doute sur un appareil qui ne serait pas à vous, supprimez-le !

Pour plus de sécurité et donc de confidentialité, allez aussi dans la rubrique Alertes de connexion pour activer les notifications, puis dans Approbation de connexion pour que votre mobile fasse office de rempart supplémentaire vers vos données.

11. Voulez-vous être contacté(e) par tout le monde ?

Vous pouvez utiliser Facebook et sa messagerie comme un moyen de communication large ou restreint. Si vous ne voulez pas que n’importe qui vous adresse des messages, vous devrez alors vous rendre sous le petit cadenas de votre barre de menus puis choisir un filtrage limité à vos Amis et leurs amis. N’hésitez pas non plus à utiliser la fonction de blocage si besoin (elle est juste au-dessous).

Filtrage des contacts sur Facebook

Vous vous étonnez de ne pas recevoir certains messages ? Accédez à votre messagerie puis cliquez sur Filtrés depuis le bouton Plus en haut de votre liste de messages. Vous y trouverez les e-mails que Facebook a jugé peu pertinents pour vous. Pas certain qu’il ait à chaque fois raison…

12. Voulez-vous qu’on écrive sur votre compte Facebook ?

Vous pensez être le seul à pouvoir publier du contenu sur votre compte ? Pas tout à fait. Preuve en est faite en se rendant dans la section Paramètres accessible depuis le menu principal (voir menu question 7). Puis dans Journal et identification.

On s’intéressera ici aux 2 premières options :

Contrôle des publications tierces sur Facebook

La capture d’image ci-dessus indique les réglages à adopter pour que vous soyez le seul habilité à publier dans votre journal. Et que vous soyez prévenu si une personne veut vous identifier dans une publication. Ce sont des paramètres indispensables pour garder la main sur l’information qui circule à son propos.

13. Voulez-vous savoir comment votre journal Facebook est vu par les autres ?

Si vous pensez avoir fait le tour des réglages du réseau, vous pouvez peut-être voir comment s’affiche votre compte aux yeux des autres. Pour ça, allez sur votre profil puis dans le menu Historique personnel. Vous y trouverez l’option Aperçu du profil en tant que. Vous avez ensuite le choix de l’observer en tant que public ou en tant qu’ami en particulier. Cela peut varier en fonction de la liste dans laquelle se trouvent vos amis et des réglages que vous avez mis en place.

Visibilité de son profil sur Facebook

Voilà qui devrait vous éviter de créer un deuxième compte juste pour ça.

14. Voulez-vous être harcelé(e) par des personnes indésirables ?

Ce réseau c’est un peu comme dans la vraie vie. Il y a les personnes que l’on apprécie et celles dont on se passerait bien. Facebook nous permet de bloquer ces dernières en se rendant dans les raccourcis de confidentialité.

Bien entendu, vous gardez le contrôle de cette liste noire et vous pourrez débloquer n’importe quel individu s’il est devenu plus fréquentable ou si vous vous êtes trompé(e).

Bloquer un contact Facebook

15. Voulez-vous laisser le contrôle aux éditeurs d’applications ?

Mais qu’elles peuvent être indiscrètes avec nos données ! Lors de leur installation, certaines applications nous demandent un accès à certaines de nos informations. Parce qu’on est généralement très pressé(e) de l’utiliser, on répond oui à tout.

Si vous voulez voir les droits auxquels vous avez donné accès, allez dans le menu des Raccourcis de confidentialité puis Afficher plus de paramètres. Affichez ensuite la section Applications placée dans la colonne de gauche puis cliquez sur l’une de vos applis dans la liste. Jetez maintenant un œil à la rubrique Cette application peut

Droits donnés aux applications Facebook

… et désactivez ce qui vous semble vraiment intrusif (quand cela est possible).

N’oubliez pas que vous pouvez aussi limiter le partage de vos données par les applications .

16. Et si vous choisissiez les publicités qu’on vous montre ?

Vous l’avez rapidement compris, le prix à payer pour utiliser Facebook et toutes ses fonctionnalités passe par de la publicité. Aussi, celle-ci sera déterminée en fonction de vos likes, partages, habitudes de navigation… Si vous n’aviez aucune prise sur la réclame qu’on vous présentait par le passé et que vos données dans ce domaine étaient comme confisquées, la donne a changé aujourd’hui.

Désormais, il est possible de déterminer nos préférences publicitaires, du moins que celles que Facebook a identifié pour nous. Pour cela :

  • allez dans vos paramètres (dans menu principal)
  • cliquez sur la section Publicités dans la colonne de gauche
  • cliquez sur Modifier dans la rubrique Publicités basées sur mes préférences
  • choisissez Consulter les préférences publicitaires puis faites vos choix

17. Voulez-vous qu’on voit ce que vous avez recherché ?

Tout comme sur n’importe quel autre moteur de recherche, vous tapez des requêtes sur Facebook. Ne vous en déplaise, chacune d’entre elles est mémorisée et s’affiche dans certains réglages personnels de votre compte.

Si quelqu’un a accès à votre compte Facebook (vos parents ?), vous pouvez très facilement supprimer vos recherches enregistrés. Pour se faire, cliquez une fois dans le champ de recherche en haut à gauche de votre interface. Vous découvrez alors vos anciennes requêtes. Cliquez maintenant sur Modifier :

Historique de recherches sur Facebook

Vous accédez ensuite à une page recensant toutes vos recherches passées. Supprimez les éléments que vous jugez gênants pour votre vie personnelle via le bouton placé à droite de chaque requête.

18. Voulez-vous supprimer des actualités gênantes ?

Voici un réglage de base mais qu’il convient de rappeler pour ceux qui veulent contrôler leurs publications. Allez sur votre profil puis survolez l’actualité que vous souhaitez effacer de votre fil. Vous verrez alors qu’une très discrète flèche s’affichera lors de votre passage. Celle-ci cache un menu vous permettant la suppression pure et simple de votre statut:

Comment supprimer une publication ?

19. Et si vous optiez pour le compte à visibilité restreinte ?

Ne rêvez pas, ce n’est pas un compte à part imaginé par Facebook. Par contre, vous allez pouvoir le créer de toutes pièces.

Cela ne vous empêchera pas de partager vos données avec Facebook et avec les éditeurs d’applications que vous utilisez, mais ça limitera très sérieusement la casse vis-à-vis des autres utilisateurs du réseau.

Pour cela, nous vous invitons à lire notre guide pour créer un Facebook privé.

20. Avez-vous vraiment besoin de tout dire ?

Si vous êtes arrivé(e) à cette dernière question, que vous vous sentez un peu moins débutant, sachez que nous soulevons là un épineux problème sur Facebook (et sur bien d’autres services en ligne gratuit).

Votre véritable usage de Facebook ?

Parce que c’est sympathique, parce qu’on retrouve de vieux amis, parce que c’est tendance (quoique !), parce que c’est particulièrement bien fait comme outil, on aurait presque envie de tout publier sur ce réseau social (les photos des petits derniers, les fabuleux clichés de vacances, les anecdotes de la vie, les rencontres insolites… bref, beaucoup de choses).

Un conseil si vous arrivez sur Facebook, publiez avec parcimonie ! Car sachez-le, tout ce que vous dites sur Facebook pourra être retenu contre vous.

Dans le décompte de vos amis qui peuvent voir vos principales actualités, il faudra toujours en compter 1 de plus : Facebook, qui est ce qu’on pourrait appeler un ami omniscient, celui qui voit tout et qui sait tout sur vous. Aux dernières nouvelles, on a appris que le réseau social mémorisait même nos brouillons, ces messages que nous tapons mais que nous n’envoyons pas.

Vous le voyez, rien n‘échappera au géant américain et ses réglages sont parfois confus. Avant de publier, posez-vous donc cette question. Est-ce que votre pire ennemi peut s’en servir contre vous ? Si oui, ne publiez pas.

Publié le Le 03/01/2017 à 11:02 par



Ajouter un commentaire…

*