0
0
0

Torpark : le surf anonyme et gratuit

Il y a certains endroits où il est préférable de surfer caché. Pas forcément parce que l'on a des choses à se reprocher mais simplement pour rester libre et pouvoir s'exprimer sereinement. Voici l'objectif du navigateur développé par Hacktivismo,

Il y a certains endroits où il est préférable de surfer caché. Pas forcément parce que l'on a des choses à se reprocher mais simplement pour rester libre et pouvoir s'exprimer sereinement. Voici l'objectif du navigateur développé par Hacktivismo, un groupe d'experts en informatique et de spécialistes des droits à la liberté individuelle. Le nom de ce navigateur : Torpark.

torpark-navigateur

Pour mieux comprendre l'intérêt de ce type d'outil, il convient de faire d'abord un peu connaissance avec le groupe Hacktivismo et leur manifeste :
Principes de liberté en faveur d'un internet non censuré. Nous sommes TRES SERIEUSEMENT INQUIETS de l'extension de la censure de l'internet par les gouvernements, soutenus par les sociétés transnationales, PRENANT POUR BASES les principes et objectifs inscrits dans l'Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (UDHR), qui déclare que "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit", ainsi que l'Article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (ICCPR), pour qui
1. Nul ne peut être inquiété pour ses opinions.
2. Toute personne a droit à la liberté d'expression; ce droit comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique, ou par tout autre moyen de son choix.
3. L'exercice des libertés prévues au paragraphe 2 du présent article comporte des devoirs spéciaux et des responsabilités spéciales. Il peut en conséquence être soumis à certaines restrictions qui doivent toutefois être expressément fixées par la loi et qui sont nécessaires:
a. Au respect des droits ou de la réputation d'autrui;
b. A la sauvegarde de la sécurité nationale, de l'ordre public, de la santé ou de la moralité publiques.
Par le biais de son site internet, Hacktivismo pointe du doigt certains régimes qui ne favoriseraient pas vraiment la cyber-liberté d'expression à l'image de la Chine ou le Zimbabwe. Comme Hacktivismo sait très bien qu'il n'a pas le pouvoir de changer en profondeur les régimes en place, il développe des outils pour contourner ces censures. C'est la raison pour laquelle il a conçu ce navigateur permettant de surfer anonymement et gratuitement. Lorsque l'utilisateur lance Torpark, ce dernier se connecte au système Tor qui est totalement anonyme et fait pour se protéger de tout système d'analyse de trafic. Les adresses IP des surfeurs sont alors masquées et les données qui transitent cryptées. La vie privée des utilisateurs est ainsi protégée. Si celui-ci est utilisé à des fins légales, cet outil peut s'avérer d'une grande utilité pour des utilisateurs victimes de politique de censure.

Ou tout simplement si vous devez envoyer ou consulter - depuis un cybercafé - des documents ou sites confidentiels.



Publié le Le 25/09/2006 à 11:26

Ajouter un commentaire…

*