Envoi de fichiers volumineux : les outils à connaître

Découvrez notre sélection d'outils pour envoyer des fichiers de taille importante. Les services présentés ici se distinguent de la masse, que ce soit en termes de fonctionnalités ou d’intégration dans un écosystème populaire.

Au fil du temps, les fichiers que nous produisons et échangeons sont de plus en plus volumineux. Si votre messagerie traditionnelle a un peu de mal à digérer les dizaines de Mo (voire les Go) que vous lui demandez de transférer à un destinataire, voici une sélection de 11 services dédiés à ces envois volumineux.

envoi

3 critères nous semblent particulièrement importants dans votre choix de service :

  • la taille maximale pour un envoi de fichier
  • la limite d’envois mensuels (s’il y en a une)
  • la durée de conservation du fichier sur les serveurs du service

Vous constaterez que la plupart des outils proposent un outil de base gratuit et augmentent les capacités de stockage et de transfert… moyennant finances.

S’il s’agit de données sensibles, prenez le temps de lire les conditions d’utilisation du service. Dans le doute, préférez le bon vieux système de la clé USB remise en main propre.

pipe

Pipe : le partage de fichiers volumineux sur Facebook

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs sur la planète, la probabilité que vous utilisiez ce réseau social n’est pas mince. Si vous avez un peu de mal à passer au-delà des frontières de Facebook, sachez que l’application Pipe permet ce type d’envois.

Les caractéristiques du service :

  • gratuit
  • 1 Go en capacité d’envoi (par fichier)
  • une liaison directe en P2P et un transfert en temps réel si l’ami-destinataire est connecté
  • s’il n’est pas connecté, le fichier ne peut excéder 100 Mo et la durée de conservation est de 5 jours
  • en anglais

Avec Free

Non, ce type de service n’est pas forcément qu’en anglais. En voici un français proposé par l’opérateur Free. L’outil baptisé Service d’envoi de fichiers http://dl.free.fr vous offre 2 possibilités :

  • un mode basique avec une capacité d’envoi de 1Go maximum par fichier
  • un mode FTP offrant un transfert pouvant aller jusqu’à 10 Go

Vous pourrez envoyer un même fichier à 3 destinataires différents et l’accès par mot de passe est proposé.

delfree

Mega : pour les gros envois à répétition

Mega est avant tout un service d’hébergement de fichiers et permet bien entendu leur partage avec des tiers. C’est bien là le problème vis-à-vis de l’industrie du disque et du cinéma, mais ceci est un autre débat.

mega

Ici, vous aurez une très grosse capacité de stockage (50 Go pour le compte gratuit) et la capacité de partager 10 Go toutes les 30 minutes. Si vous avez une grosse séquence d’envoi de fichiers à effectuer, cette solution peut être intéressante.

Notons la disponibilité du service sur de nombreuses plateformes (web, iOS, Android, Google Chrome et Firefox). Bien entendu, votre destinataire devra lui aussi disposer d’un compte Mega pour recevoir et télécharger votre pièce jointe.

Google Drive / Gmail : pour les accrocs à Google

Depuis novembre 2013, les utilisateurs de Gmail bénéficie d’une nouvelle fonctionnalité facilitant le partage de fichiers volumineux. Du côté de l’expéditeur, on peut piocher dans son Drive pour faire parvenir l’élément à un tiers. Du côté du destinataire, la pièce jointe arrive sous forme d’e-mail dans la messagerie de Google.

Là, la personne en réception peut soit télécharger le fichier, soit l’ouvrir dans Google Drive. Après, la visionneuse se charge très bien de la lecture de l’élément. De quoi rester bien au chaud chez Google.

option téléchargement pièce jointe

Yahoo! Mail : envoyez vos fichiers via Dropbox

Sur le même principe que celui décrit ci-dessus, Yahoo! Mail s’appuie non pas sur un service maison mais sur le très populaire service de stockage en ligne, DropBox.

Les utilisateurs du webmail sont donc logés à la même enseigne pour le quota de stockage (la capacité maximale de Dropbox pour les comptes gratuits s’élève à 2 Go).

Pour l’insertion de la pièce jointe, vous devrez simplement passer par ce menu déroulant :

partager depuis dropbox

SkyDrive : le partage à tous les étages

Microsoft y va lui aussi de son service d’envoi de gros fichiers. Ces derniers peuvent être hébergés sur SkyDrive, dans la limite des 7 Go proposés pour les comptes gratuits, et des 300 Mo par fichier joint.

L’avantage avec SkyDrive est qu’il est omniprésent. L’envoi du fichier pourra donc s’effectuer facilement depuis Windows, Outlook.com, Skype… L’intégration du service de stockage y est particulièrement bien réalisée et le partage aisé.

partager avec skydrive

SendBox : simple, gratuit et en français

Ce service est en français, gratuit et permet l’envoi de fichier allant jusqu’à 2Go. Il ne sera pas nécessaire de s’inscrire pour utiliser l’outil et la durée de conservation du fichier s’élève à 7 jours. Un utilisateur pourra envoyer jusqu’à 10 fichiers par mois. Voilà pour le petit kit gratuit.

Reste que si votre appétit dans ce domaine est un peu plus important que ça, vous avez possibilité de passer à une version payante. Vous pourra ainsi porter la taille du fichier à envoyer à 10 Go et casser la limite en termes d’envoi.

Graphiquement, on peut trouver bien mieux par contre.

interface sendbox
SendBox

WeTransfer : la valse des fichiers

interface wetransfer

On a clairement un petit faible pour ce service qui pour le coup présente très bien. L’interface est plutôt agréable et en français. On retrouve ce quota de 2 Go adopté par la plupart des acteurs de ce marché. Petit plus par rapport au précédent service, on peut gérer comme on le souhaite ces 2 Go et faire autant d’envois qu’on le souhaite. De plus, une fois le fichier téléchargé par le destinataire, la place est libérée pour de nouveaux fichiers.

Reste qu’il est possible de passer à 10 Go avec une option payante (10 euros par mois). Cette dernière permet aussi de disposer d’un nom de domaine personnalisé pour le stockage du fichiers et d’une protection par mot de passe.

HighTail : le partage de fichiers directement dans Outlook

HighTail (ex-YouSendIt) n’innove pas vraiment en termes de capacités techniques puisqu’on retrouve l’incontournable quota de 2Go de stockage. Là, le partage d’un fichier ne peut excéder 250 Mo et quelques formules payantes pourront pousser le stockage à l’illimité et le partage à 2Go par fichier, voire 10Go.

Mais là où se distingue HighTail de ses concurrents c’est clairement par son intégration dans de nombreux écosystèmes. C’est ainsi que l’application peut prendre ses quartiers sous Windows, Mac, sur le Web, sur iOS et Android, de même que sur Outlook.

L’utilisateur du client de messagerie de Microsoft pourra ainsi envoyer de gros fichiers et y stocker de manière automatique les fichiers volumineux. Le plugin s’adresse aux utilisateurs de Outlook 2010 et 2013 (pour 32 bit seulement) sur Windows 7 et versions supérieures.

Hightail outlook
HighTail

Getalink : du transfert et des belles images

Comme son nom l’indique, ce service déniché ici vous permettra de générer un lien pointant vers le téléchargement de vos fichiers. L’outil est gratuit et vous permettra de faire des envois jusqu‘à 4 Go. Seul bémol par rapport à certains de ses concurrents, la conservation de vos octets ne durera que 3 jours maximum.

Notons tout de même le défilé de belles images d’artistes dans l’interface de Getalink. Un argument de plus pour nous faire adopter l’outil ?.

Du P2P pour partager

Ça s’appelle Reep.io et ce service a la particularité de transférer vos éléments d’un poste à un autre, sans que cela ne passe par un serveur tiers.

Et pour parfaire encore un peu cette quête de sécurité, une adresse de téléchargement unique vous sera délivrée laquelle pourra être communiquée à un tiers, et une option pour protéger son fichier avec un mot de passe est également proposée.

Idéal si vous vouliez utiliser un transfert P2P comme Pipe mais éviter de passer par Facebook.

Le No limit de MindBox

Selon l’éditeur, il y a pas de limite à votre soif de partage, du moins en termes de taille. Par contre, la durée de conservation du fichier sera limitée à 4 mois.

Cette solution sera pratique pour les utilisateurs de Mac qui disposent d’une application dédiée ou même d’un add-on sur Gmail. Sous Mac OS, il vous suffira de glisser-déposer ses fichiers directement sur l’icône MindBox présente dans la barre des menus pour les envoyer.

Poetic.io : un WeTransfer au format XL

Défilé d’images pour rendre le transfert un peu long plus agréable, système de glisser-déposer des fichiers, interface minimaliste… si l’on vous cachait la barre d’adresses, nul doute que vous prendriez ce nouveau service pour WeTransfer. Seulement, Poetic.io présente une différence importante : la taille des fichiers qui peut aller jusqu’à 5 Go (2 Go pour son concurrent cité ici). Vous aurez simplement à indiquer votre adresse e-mail, celle de vos destinataires, à l’accompagner d’un éventuel message, et le tour est joué !

Interface de Poetic.io
Poetic.io

Publié le Le 16/03/2016 à 11:25 par



Ajouter un commentaire…

*