1
6
1

Du contrôle parental pour Google Chrome

Google Chrome s’essaye au contrôle parental en proposant un outil de supervision de comptes. L’accès restreint n’est disponible que sur la version beta du navigateur… pour le moment.

Chaque jour qui passe, le navigateur du géant américain se mue en OS. Après avoir proposé une version pour Windows 8 aux allures de système d’exploitation, mis à disposition de nouvelles Chrome Apps fonctionnant hors-connexion, voilà que Chrome s’offre une fonction de contrôle parental.

Cette nouveauté est accessible à tous, dès lors que vous disposez d’un compte Google.

Une option qui n’a rien d’un luxe

illustration enfant

L‘âge moyen de la première connexion à Internet baisse au fil des années. En 2012, nous nous faisons l‘écho d’une étude de Aegis Media France qui fixait à 9 ans ce « premier contact » avec le numérique.

En 2013, un sondage publié par Common Sense Media révèle que 38% des enfants (américains) de moins de 2 ans ont déjà eu un terminal mobile entre les mains (source). Une réaction des éditeurs est donc plus que la bienvenue pour protéger nos chérubins des dangers du web.

Comment activer le contrôle parental de Chrome ?

Encore à l’état de test, cette fonctionnalité est soumise à un pré-requis technique pour fonctionner. La mise en place du compte supervisé doit obligatoirement se faire depuis la version bêta de Google Chrome.

Dans l’ordre, voici les étapes que vous devez suivre pour un créer un compte surveillé pour votre enfant.

  • Télécharger la version beta de Chrome
  • Se connecter à son compte Google (ou Google Apps)
  • Aller dans les Paramètres
  • Créer un nouvel utilisateur

créer utilisateur supervisé

C’est là qu’il faudra cocher la case Cet utilisateur supervisé est géré par xxx puis Créer.

Gérer les autorisations

Une fois le compte créé, le superviseur doit se rendre sur sa console de gestion accessible à l’adresse chrome/manage. Cet outil en ligne est accessible sur toutes les versions de Chrome (bêta ou pas) et sur les autres navigateurs.

Vous disposez de 2 configurations possibles dans la section Autorisations :

  • un blocage total du web avec quelques autorisations pour des sites web
  • à l’inverse, une autorisation globale avec quelques interdictions ciblées

console de gestion superviseur

Lorsque l’enfant accédera à une page bloquée par son superviseur, il accédera alors à ce message et pourra faire une demande d’accès :

controle parental chrome

Ces demandes apparaissent ensuite dans la console de gestion du superviseur, juste au-dessus de l’activité de l’enfant. Cette dernière recense les accès aux sites autorisés et les tentatives d’accès aux sites interdits. Précisons d’ailleurs que la barre d’adresses/moteur de recherche du navigateur fait également l’objet d’un blocage dans le cadre d’une interdiction pour Google.

Découvrez ces 10 sites web pour les enfants

Publié le Le 29/10/2013 à 12:34

Ajouter un commentaire…

*