71
38
122

Google+ : comment ça marche le hangout ?

Hangout : voilà un terme que vous avez dû entendre ces derniers temps avec le lancement de Google+. Découvrez comment mettre en place et comment fonctionne le système de visioconférence du réseau social du géant américain.

Lors de l’annonce et des diverses présentations de Google+, vous avez certainement entendu parler de cercles pour gérer ses listes d’amis, de déclics pour trouver des centres d’intérêts, mais également de hangout pour communiquer. Nous avons jeté un œil à cette dernière fonctionnalité.

logo hangout

Précisons que le hangout est traduit par bulle ou vidéo-bulle en français. Cela peut avoir son importance si vous utilisez une version française de Google+. Toutefois, il semblerait que le terme anglais ait été retenu, sans doute plus « sexy » à dire et à entendre.

Le 28 août 2013, la qualité vidéo est considérablement améliorée puisque l’on passe à de la haute définition en 720 lignes progressives. La norme de codage vidéo passe aussi du H.264 à du VP8, ce qui laisse présager un fonctionnement du hangout sans plugin dans le navigateur (source).

Google+ : comment ça marche le hangout ?

Non anglophones et non initiés, considérez simplement que le hangout et une discussion vidéo par webcam que vous avez avec des contacts de votre réseau social Google+. L’avantage réside dans la simplicité d’utilisation de cet outil et la facilité avec laquelle on peut prévenir ses amis qu’on est disponible pour cette visioconférence.

Avant toute chose, il faudra installer un petit programme sur votre ordinateur. Il s’adresse aussi bien aux utilisateurs de Windows XP ou version ultérieure, qu’aux propriétaires de Mac OS X 10.5 ou version ultérieure, ou encore ou amateurs de Linux. Ne cherchez pas le lien pour télécharger ce plug-in, il vous sera proposé quand vous voudrez réaliser votre premier chat vidéo.

hangouts

Dès lors que vous cliquerez sur le bouton Hangout de cette barre latérale, vous accéderez à une page récapitulant les Hangouts disponibles, comprenez ceux que vous pouvez rejoindre. Ils peuvent traiter d’actualité, d’une passion commune entre les membres, de rencontres anodines… bref, comme dans la vie en somme.

Si vous vous sentez d’humeur à en créer vous-même, cliquez sur le bouton Créer un Hangout. Après installation du plug-in, vous verrez une fenêtre dédiée s’afficher. Vous serez alors inviter à définir les personnes habilitées à rejoindre cette discussion (public, cercles proches, famille…), à nommer votre bulle et à la rejoindre vous même pour la créer.

hangout effets

Vous pourrez :

  • parler avec 9 autres personnes maximum (10 personnes en tout)
  • partager la lecture d’une vidéo YouTube direct et en discuter
  • partager des documents
  • partager votre écran (idéal pour l’assistance en ligne)
  • diffuser votre hangout en direct sur votre chaîne YouTube
  • chat avec des personnes en particulier
  • ajouter des effets
  • accéder à un écosystème d’applications pour offrir à votre hangout de nouvelles possibilités

Une fois la discussion créée, toutes les personnes invitées recevront un e-mail dans leur messagerie et pourront voir une notification de ce type sur leur/votre flux d’actualités :

rejoindre le hangout

Les autres membres n’auront plus qu‘à rejoindre cette conversation vidéo en cliquant sur le bouton Rejoindre le hangout.

Améliorez votre expérience du Hangout avec l’outil gratuit Hangout Toolbox.

Et sur mobile ?

Vous avez la possibilité de créer et de rejoindre des hangouts en téléchargeant sur votre terminal mobile l’application Google+. Que vous utilisiez une tablette ou un smartphone tournant sous iOS ou Android, vous serez à même d’utiliser cette fonctionnalité. Vous pourrez ainsi converser face à face avec n’importe quel autre membre du réseau, qu’il soit sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Depuis sa mise à jour du 18 octobre 2013 sur iOS, l’application Hangouts permet de passer et de recevoir des appels depuis son terminal. Les appels sont gratuits vers les USA et le Canada.

hangout sur ipad

  • Article original publié le 14/07/2011 et mis à jour le 21 octobre 2013.

Publié le Le 28/08/2013 à 18:56

Ajouter un commentaire…

*