Spark pour Mac : du sur-mesure pour les utilisateurs d’Apple

Vous pensiez avoir fait le tour des applications de messagerie sur l’environnement macOS ? Vous devriez être surpris par le client Spark…

Vous vous sentez un peu limité avec le client natif Mail ? Envie de changement ? Lassé de voir votre navigateur envahi par de trop nombreux onglets dont celui de votre messagerie en ligne ? Vous avez toutes les bonnes raisons de vous intéresser au client de messagerie Spark pour Mac (gratuit).

Découvrez notre revue sur cette application très étonnante, ainsi que notre avis sur celle-ci.

Nombreux comptes de messageries supportés et Apple friendly

Être en capacité de connecter les principaux comptes : voilà qui est devenu un incontournable pour tout client digne de ce nom​. C’est bien le cas de Spark qui supporte Google, Exchange, Yahoo!, iCloud, Outlook, et bien d’autres messageries au format IMAP/SMTP. Notons qu’il y a possibilité d’activer une synchronisation totale des réglages via iCloud, et cela, quelle que soit le compte de messagerie.

Autre critère de choix qui vous fera peut-être adopter ce logiciel, sa disponibilité sur tous les appareils de la marque à la pomme. Mac, iPhone, iPad, Apple Watch, tous proposent leur application Spark. Les inconditionnels apprécieront également que les toutes dernières nouveautés de la firme américaine soient rapidement prises en charge par l’éditeur. C’est notamment le cas de l’innovant clavier tactile (Touch Bar) du tout dernier MacBook Pro qui offre désormais des commandes pour le client.

Mise à jour de Spark pour macOS

Actions glissées, signatures, recherche

Certaines de ses fonctions n’ont rien de révolutionnaire, par contre elles sont particulièrement abouties ici. On pense d’abord aux différentes signatures que l’on peut affecter à ses comptes connectés. Chez la concurrence, l’édition de ces petits textes automatiques qui viennent clore nos e-mails peut souvent s’avérer limitée, notamment lorsqu’on utilise le HTML. Là, la mise en forme du texte est un jeu d’enfant, de même que l’insertion d’images. Petit plus dont on ne se passerait plus, la fonction de synchronisation des signatures entre les différentes applications Apple (avec une mise en forme adaptée lorsqu’il s’agit du responsive design).

Éditeur de signature HTML pour client Mac

Autre option très appréciable : les actions glissées. On a plus l’habitude de voir ce type de fonctionnalité sur mobile, mais l’introduction de celle-ci dans un environnement desktop est une vraie réussite. En glissant l’email vers la gauche ou la droite, plus ou moins rapidement, on se donne accès à 4 opérations programmables. On peut alors piocher dans une liste complète de processus tels que lu/non lu, supprimer, archiver, déplacer, épingler, renvoyer dans la boîte de réception plus tard, et marquer comme spam. Vous n’imaginez pas le temps que vous allez gagner à terme avec ces actions glissées.

Gestion des e-mails optimisée avec Spark pour Mac

Difficile enfin de ne pas évoquer la fonction de recherche aussi efficace qu’intuitive. Tapez les mots-clés comme ils vous viennent en langage naturel, signifiez le type d’éléments que le mail recherché contient, et vous avez toutes les chances de retrouver très rapidement votre message.

Un haut degré de personnalisation du client

Il n’est pas aisé de sortir d’entrée de jeu une application qui plaît au plus grand nombre. Voilà pourquoi l’éditeur a introduit de nouveaux réglages pour offrir un environnement propre à chacun. Parmi les options qui nous séduisent tout particulièrement, on trouve :

  • les codes couleur affectés à chaque compte
  • les notifications selon les comptes destinataires
  • le support des alias
  • l’épinglage des dossiers de son choix
  • la configuration précise des heures pour les rappels d’emails
  • les réponses rapides personnalisables (« quick replies »)
  • les raccourcis clavier configurables (on peut aussi adopter dans Spark les raccourcis de Mail ou Gmail)

Personnalisation de Spark Mac OS

Télécharger Spark pour Mac (site officiel)

Notre avis : vous l’aurez compris, Spark dispose de nombreux arguments. À l’origine de notre adoption, un souci de place trop importante occupée par Mail. Nous ne regrettons pas notre changement. La prise en main est rapide, et toutes les fonctions proposées ont leur utilité pour un usage quotidien et intensif. L’interface mériterait peut-être un rafraîchissement (cela n’engage que nous, mais un design encore plus élégant serait le bienvenu) , et les connexions aux services tiers présentes sur terminal mobile (de type Evernote, Drive, Dropbox et même des fonctions Apple natives comme Calendrier) rendraient ce client Mac idéal.

Publié le Le 24/01/2017 à 08:16 par



Ajouter un commentaire…

*