-
54
17

Le réseau social alternatif en 10 exemples

Malgré son écrasante domination dans le monde social, Facebook est loin d'être le seul réseau intéressant. On en veut pour preuve ces 10 services à découvrir...

Que ce soit pour communiquer avec vos vrais amis, pour votre chien, pour vous retrouver entre personnes de même « qualité sociale », pour poser des questions vraiment utiles… les réseaux ne manquent pas.

Un réseau social très animal

Vous faites partie de ceux qui pensent que leur animal a aussi droit à son profil social ? Alors vous serez ravi(e) de savoir que bon nombre de réseaux sont réservés à nos amies les bêtes.

social animal

MySocialPetwork fait partie de ceux-là et vous offrira les habituelles fonctionnalités de partage, de recommandation et de publication. Likes, commentaires et amis sont bien de la partie.

Le maître ou la maîtresse pourra inscrire un ou plusieurs animaux. Il disposera de contrôles de visibilité, comme on peut les trouver sur Facebook. Il y a un système d’abonnement et d’abonnés, et nombreuses sont les espèces animales admises : chat, chien, poisson, serpent, hamster…

Du social pour les riches

Si vous estimez que vos amis ne sont pas assez riches sur les réseaux sociaux traditionnels, il existe pléthore de communautés dédiées aux personnes argentées. En toute logique, la sélection se fera par l’argent : généralement la formule est un droit d’entrée à l’inscription et un renouvellement annuel.

Netropolitan

Par exemple, Metropolitan vous demandera 9000 dollars au début puis 3000 dollars chaque année. C’est le prix à payer pour vous retrouver entre personnes aisées. L’éditeur précise que la sécurité et la confidentialité des données des membres est optimale et totalement inaccessible par les moteurs de recherche.

Sans pub (le contraire serait malvenu) et avec un système de modération, ce site vous permettra certainement d‘étendre votre réseau professionnel.

Un réseau social soucieux de votre confidentialité

On lui prédisait un avenir radieux et certains craignaient même pour l’avenir de Facebook tant le concept de Diaspora était bon. L’idée ? Les données des membres sont hébergées directement chez les utilisateurs, et non pas sur des serveurs centralisés. Comprenez qu’elles restent propriété du membre et non de Diaspora. Les réglages de confidentialité y sont simplifiés au maximum.

L’histoire de ce réseau social alternatif aura malheureusement connu un gros coup dur avec la disparition prématurée de Ilya Zhitomirskiy, l’un des cofondateurs de Diaspora. Le site reste toutefois actif aujourd’hui.

Le réseau…antisocial

Comment éviter les humains ?

« Antisocial, tu perds ton sang froid ». C’est en ces termes que chantait le leader d’un groupe de rock français à la fin du siècle dernier. Et il semble que les personnes farouches disposent maintenant d’un outil pour assumer pleinement leur caractère anti-social.

Avoid Humans a pour objectif – après géolocalisation – de lister les lieux où il y a le moins de monde possible et ceux qu’il faudra absolument éviter. Si vous voulez être certain(e) de ne pas rencontrer des « amis » à certains endroits, cet outil devra se retrouver dans vos favoris.

Ainsi soit-il 2.0

Lancé en octobre 2014, ce réseau social un peu particulier a pour but de proposer aux proches de personnes disparues un lieu virtuel pour stocker et afficher les souvenirs liés au défunt. L’accès à ces données est à l’appréciation du proche qui peut décider de la ou les personnes autorisées à voir ces informations.

Un peu tristounet tout ça mais il faut de tout dans notre monde social. Et pour ceux qui se rendraient sur la sépulture d’une personne décédée et référencée sur ce site, un code QR de Elysway peut y être apposé par la famille.

Le partage utile et sur mobile

Jelly est une appli permettant de poser des questions à son entourage social. Elle ne dispose pas de base d’utilisateurs propre et s’appuie sur des réseaux sociaux existants : Twitter mais aussi Facebook. L’application est disponible pour les utilisateurs de Android et de iOS.

question jelly

Voilà comment les choses se déroulent avec Jelly : vous lancez l’application, vous prenez une photo, vous posez la question illustrée par l’image et vous postez ! Vos amis peuvent vous répondre et si vous n’avez pas de retour de leur part, vous pourrez transférer votre interrogation à d’autres par e-mail ou par SMS.

Des amis… des vrais !

path

Si vous ne goûtez que peu à Facebook et à sa puissante viralité, il existe des réseaux sociaux beaucoup plus fermés. Comprenez par là qu’ils ne permettent d’ajouter qu’un nombre restreint d’amis. C’est le cas de Path qui offre les fonctions traditionnelles des communautés (partage de photos, de statuts, j’aime, commentaires…)

La prise en main est extrêmement simple, le multiplateforme au rendez-vous et l’interface léchée.

Le running social

Il existe de nombreuses applications de sport permettant de suivre ses performances et de les comparer à celles de ses amis, mais ce n’est pas cela dont il s’agit ici. En l’occurrence, Jogg.in est un réseau social dédié aux amateurs de course à pied à la recherche de courses à faire ensemble.

Les membres peuvent y présenter des informations comme leur âge, leur niveau, leurs autres activités sportives, leurs objectifs, les anciennes et prochaines séances de running. Mais surtout, on peut y proposer des courses aux autres membres histoire de se sentir moins seul(e) lors de l’effort. Une recherche par lieu est possible.

Sessions de running à partager

La connexion au service peut se faire via Facebook ou une inscription standard. Un petit 15 km ?

Un réseau de qualité pour les ados

Prenez une pincée de Twitter, une grosse louche de Facebook, saupoudrez un peu de Pinterest et de Google+ et vous vous retrouvez avec un réseau d’excellente qualité. Il ne s’en cache pas, le service veut séduire les plus jeunes et compte leur offrir ce qui se fait de mieux au niveau social.

La singularité de cet outil ? Le membre ne se contentera pas de poser un like sur une publication ou une photo, mais pourra le noter avec un système d’étoiles. Des informations précieuses qui permettront de fournir des données encore plus pertinentes aux utilisateurs de Let.

L’instant vidéo partagé

La fonction est disponible après inscription sur Instagram, mais elle s’est inspirée du travail de son concurrent Twitter. En effet, Vine est un réseau social qui permet de poster des vidéos de 6 secondes… et pas une de plus.

Du concis, de l’efficace, voilà les maîtres-mots de cet autre service.

Publié le Le 17/11/2014 à 10:04

Ajouter un commentaire…

*