Téléchargement de la nouvelle version de Chrome

Une nouvelle version du navigateur de Google est disponible apportant quelques nouveautés, correctifs de sécurité et une stabilité accrue. Voyons cela dans le détail.

Nous présentons dans cet article les nouveautés du tout dernier Chrome, mais également quelques fonctions et astuces pour mieux gérer vos différentes mises à niveau.

Pourquoi migrer ?

Pour rappel, il est primordial d’installer la dernière mise à jour Chrome sur votre ordinateur ou terminal mobile. Quitter un environnement devenu obsolète, c’est le meilleur moyen de disposer de nouvelles fonctionnalités tout en améliorant la stabilité de son navigateur internet, et en corrigeant bugs, éléments malveillants et autres failles. Il ne vous faudra que quelques secondes pour résoudre d’éventuels problèmes car vous le verrez, le processus d’installation est tout sauf lent !

Mise à jour Chrome

La cadence de maj est d’environ tous les mois et demi et ne vous attendez pas à de grosses nouveautés à chaque fois. Un redémarrage peut vous être demandé. En général, il est assez facile de connaître à l’avance les innovations à venir puisque Google communique sans grand mal sur les évolutions à venir.

Les dernières mises à jour de Chrome à télécharger

En juin 2017, l’éditeur a mis à disposition un nouveau Google Chrome pour les utilisateurs du navigateur sous Windows, Mac OS, Linux.

Voici un tableau synthétique – en français – des principales nouveautés de la dernière version stable et des 2 anciennes versions.

Numéro de version Nouveautés Chrome pour Windows, Mac et Linux Sur la version Android Sur iOS Sur Chrome OS
v.59 Le Material Design s’invite dans l’onglet des paramètres. Pour les utilisateurs de macOS, on notera la prise en charge du système de notifications natives. Côté sécurité, 35 vulnérabilités sont désormais corrigées. Pas encore disponible L’éditeur évoque simplement des améliorations relatives à la stabilité et des corrections de bugs. Rien de bien nouveau à se mettre sous la dent ce mois-ci. 2 grosses nouveautés à retenir : l’impression native et l’accès aux APIs de réseau (pour la gestion du réseau) et d’audio pour les applications Chrome exécutées en mode Kiosque.
v.58 En plus des 29 failles de sécurité corrigées (dont 3 qualifiées de critique), ce sont surtout des nouveautés à l’adresse des développeurs que nous trouverons ce mois-ci, et surtout concernant le support de IndexedDB 2.0. Désormais, les utilisateurs sont automatiquement orientés vers la version 64 bits (la 32-bits reste toutefois disponible). Les « Progressive Web Apps » peuvent désormais s’exécuter en plein écran.La page « Téléchargements » offre des options de consultation et de gestion. La page « Historique » permet la suppression de ses données personnelles. On peut ouvrir rapidement un lien en restant appuyé sur celui-ci. Rien de bien nouveau pour cette mouture, si ce n’est une stabilité accrue et des bugs corrigés. Outre quelques correctifs de sécurité, on notera quelques nouveautés comme la personnalisation de l’URL pour le contact support et une détection du fuseau horaire plus performante.
v.57 Outre le support du CSS Grid Layout qui concerne avant tout les développeurs, l’utilisateur lambda ne pourra plus accéder à la page chrome://plugins. On notera aussi l’activation par défaut de l’API WebAssembly qui permet un fonctionnement optimal des jeux dans le navigateur, ainsi que la correction de 36 vulnérabilités de sécurité dont aucune n’est considérée comme critique. Suggestions d’articles plus fréquentes dans la page Nouvel Onglet. L’option « Rechercher sur la page » désormais proposée dans les applications utilisant Chrome comme navigateur pour lire des pages web. Les suggestions du web physique s’affichent dans la barre d’adresse. La fonction « Lire plus tard » a fait son apparition dans cette version. Elle vous permet de consulter des pages que vous enregistrez pour les lire après, même sans connexion à Internet. Nouveau comportement du bouton pour mettre en veille son Chromebook. Un clic sur le bouton désactive l’affichage et met en veille l’appareil. Une autre pression et vous réactivez l’affichage et devez vous connecter. Maintenez ce même bouton durant 3 secondes et vous éteignez la machine. De plus, les réglages relatifs au verrouillage par code PIN sont maintenant accessibles depuis la section de verrouillage d’écran. Aussi, les fichiers médias créés et édités depuis un terminal Android sont accessibles depuis le répertoire Media de votre Chromebook. Enfin, de nouveaux fonds d’écran ont été ajoutés.

Téléchargement de la dernière version de Chrome (site officiel)

Quelle version de Chrome utilisez-vous ?

Vous disposez d’au moins 2 moyens pour savoir de quelle mouture vous disposez sur votre ordinateur. Le premier vous fera passer par les Paramètres de votre fureteur puis par la section Aide.

Si un nouveau Chrome a récemment vu le jour, vous assisterez alors en direct au téléchargement de la nouvelle version.

Et pour disposer d’encore plus d’informations sur la mise à niveau fraîchement appliquée, vous pouvez aussi indiquez la requête chrome://version directement dans la barre d’adresses :

Voir son numéro de version de Google Chrome

Nous avons testé plusieurs méthodes pour désactiver la mise à jour automatique… sans succès. Nous nous abstiendrons donc d’aborder cet aspect.

Quid des mises à jour des modules

Mise à jour de vos extensions Chrome

Pour ce qui est des mises à jour des modules du navigateur, sachez qu’une extension vous prévient dès qu’un module complémentaire est mis à jour.

L’option n’étant pas – encore – proposée en natif, rendez-vous ici pour télécharger le programme.

Pour mettre à jour manuellement l’ensemble de vos extensions, vous devez vous rendre dans les Outils puis Extensions. Cochez ensuite la case Mode développeur puis cliquez sur Mettre à jour les extensions maintenant.

Publié Le 12/06/2017 à 10:20 par



Ajouter un commentaire…

*