Comprendre la mise en forme conditionnelle (Excel)

C’est un procédé qui vous permet de mettre en avant des cellules en fonction des valeurs qu’elles contiennent. Voyons quelques exemples…

Cette fonction n’a rien d’un gadget, car en mettant en exergue certaines valeurs, vous vous offrez une possibilité de traitement plus rapide et donc des gains d’efficacité (et de productivité lorsqu’elle est utilisée dans le cadre de l’entreprise). Les réglages proposés par le tableur sont très nombreux et permettent des mises en forme très fines. Nous allons voir les plus utilisés.

Comment ça marche ?

Dès lors qu’une cellule (cette petite case que vous voyez dans les feuilles de calcul Excel pour ceux qui débuteraient) contient une valeur donnée, on peut lui attribuer un comportement précis. Prenons un exemple simple. Si dans la série de cellules que je sélectionne, l’une d’entre elles affiche une valeur égale à 46, elle doit être colorée en rouge. Voilà comment cela se traduit…

Exemple de mise en forme conditionnelle

Et ce Mémo vous explique pas à pas comment obtenir cet affichage sur votre feuille de calcul :

Chargement du diaporama en cours…

Si nous venons à changer la valeur de cette cellule et qu’elle ne répond plus aux critères de la règle, sa mise en forme conditionnelle sera automatiquement modifiée. La fonctionnalité est d’autant plus utile pour les feuilles de calcul qui sont générées automatiquement ou modifiées par des tiers.

La gestion des mises en forme conditionnelles

Gérer signifie ajouter, modifier et supprimer. Vous avez accès à toutes ces options depuis le bouton « Mise en forme conditionnelle » situé dans le ruban sous l’onglet « Accueil ».

Gestion des mises en forme conditionnelles dans Excel

Comme vous le voyez, ces 3 fonctions sont proposées au bas du menu. Notons qu’une même plage peut se voir appliquer plusieurs règles.

Une simple mise en couleur ?

Certains utilisateurs limitent la mise en forme conditionnelle à un simple changement de couleur de la cellule dès lors qu’elle répond à certains critères. C’est assez réducteur et c’est sans compter toutes les (nouvelles) options de mise en forme mises en place par Excel au fil de ses versions. Et la plupart des options d’édition de texte peuvent être la traduction d’une condition réunie. Si l’on regarde de plus près la mise en forme que nous venons de mettre en place, on s’aperçoit que le champ des possibles est assez conséquent :

Format de cellule suite à la mise en forme conditionnelle sous Excel

On peut autant travailler sur la police de caractères que sur la bordure et le remplissage de la cellule. Les utilisateurs de produits estampillés Office ne devraient pas être trop dépaysés.

D’autres mises en forme plus élaborées

Si vous pensez que des options plus graphiques serviront la lisibilité de votre feuille de calcul, utilisez-les ! Dans le doute, restez sur le format basique évoqué précédemment.

En naviguant dans le menu du bouton « Mise en forme conditionnelle », vous vous rendrez compte que les visuels proposés sont nombreux. Par exemple, vous pourrez apprécier cette présentation en barres de progression…

Barre de données pour mise en forme conditionnelle

Ou encore ces icônes plutôt explicites pour exprimer des valeurs et comprendre d’un coup d’un seul leur importance…

Graphiques pour des valeurs d'une feuille de calcul

N’hésitez pas à fouiller dans tous ces réglages pour choisir l’affichage le plus parlant pour vous et (surtout) pour vos lecteurs !

Publié Le 24/05/2017 à 17:21 par



Ajouter un commentaire…

*