Et les mots de passe à éviter sont…

Voilà un rendez-vous annuel auquel SplashData nous a habitué : la liste des pires mots de passe. Comme nous suivons ce baromètre depuis plus 3 ans, voici un récapitulatif des clés d'accès à ne surtout pas utiliser.

Voilà, vous vous apprêtez à créer un compte sur un nouveau service et vous en arrivez à l‘étape du mot de passe.

Qu’allez-vous indiquer dans ce champ vierge ? Le nom de votre conjoint(e) ? De votre animal de compagnie ? De votre lieu de naissance ? Un mot encore plus facile à mémoriser ? Dans tous les cas, veillez à ce qu’il ne figure pas dans cette liste, car vous augmenteriez sensiblement les « chances » de vous faire pirater.

Les pires mots de passe des 3 dernières années

Rang Mot de passe (2013) Variation 2013/2012 Mot de passe (2012) Variation 2012/2011 Mot de passe (2011)
1. 123456 + 1 password = password
2. password - 1 123456 = 123456
3. 12345678 = 12345678 = 12345678
4. qwerty + 1 abc123 +1 qwerty
5. abc123 - 1 qwerty -1 abc123
6. 123456789 Nouveau monkey = monkey
7. 111111 + 2 letmein +1 1234567
8. 1234567 + 5 dragon +2 letmein
9. iloveyou + 1 111111 +3 trustno1
10. adobe123 Nouveau baseball +1 dragon
11. 123123 + 5 iloveyou +2 baseball
12. Admin + 1 trustno1 -3 =. 111111
13. 1234567890 Nouveau 1234567 -6 iloveyou
14. letmein - 7 sunshine +1 master
15. photoshop Nouveau master -1 sunshine
16. 1234 Nouveau 123123 +4 ashley
17. monkey -11 welcome Nouveau bailey
18. shadow = shadow +1 passw0rd
19. sunshine - 5 ashley -3 shadow
20. 12345 Nouveau football +5 123123
21. password1 + 4 jesus Nouveau 654321
22. princess Nouveau michael +2 superman
23. azerty Nouveau ninja Nouveau qazwsx
24. trustno1 - 12 mustang Nouveau michael
25. 000000 Nouveau password1 Nouveau football

(source des données : SplashData)

Voilà donc 3 années consécutives que le trio de tête reste le même. Évitez donc à tout prix ces accès car ce seront les premiers testés par des personnes malveillantes qui veulent accéder à vos données personnelles.

Et d’une manière générale, évitez tous ceux présents dans ce tableau.

Comment créer un bon mot de passe ?

Quelles solutions pour renforcer votre sécurité ?

Vous avez compris que la rareté et la complexité de votre mot de passe sera gage de sécurité renforcée. Or, le revers de la médaille de ce type d’accès est la difficulté à le mémoriser.

C’est là que quelques éditeurs y vont de leurs solutions. On pense aux navigateurs les plus modernes qui proposent :

identifiant et mots de passe

  • un système de génération de mots de passe
  • un système de sauvegarde de ces codes d’accès
  • un système de synchronisation de ces données entre les différents terminaux (ordinateur, tablette, smartphone…)

C’est notamment le cas du navigateur Google Chrome. Pour accéder à son générateur de mots de passe, vous devez d’abord tapez about:flags dans la barre d’adresses. Allez ensuite à la ligne Activer la génération de mots de passe Mac, Windows, Linux, Chrome OS. Vous pouvez ensuite vérifier le statut de cette option en vous rendant dans les paramètres avancés du fureteur (section Mots de passe et formulaires).

Apple y va aussi de son système de sécurité de mots de passe pour Safari, mais seulement pour les utilisateurs de Mac OS X et de son Trousseau.

Si votre navigateur ne propose pas un système équivalent, fouillez alors dans son écosystème d’extensions. Sinon, sachez qu’il existe aussi des logiciels tiers qui proposent leurs extensions et leurs applications mobiles, de quoi retrouver ses accès à tout moment. 1Password est un produit (payant) parmi tant d’autres qui excelle vraiment dans ce domaine.

Publié Le 20/01/2014 à 19:22 par



Ajouter un commentaire…

*