Des graffitis numériques sur les murs de grandes villes européennes

De la peinture numérique, et donc éphémère, qui habille les murs des grandes capitales européennes. Découvrez l'œuvre du duo d'artistes Sweatshoppe…

Berlin, Belgrade, Paris, Londres : tant de villes qui ont été le théâtre d’une expérience numérique plutôt insolite. Imaginez de vieux murs ou de vieilles bâtisses à l’abandon. La proie parfaite pour ces artistes en quête d’espaces pour leurs « vidéos-peintures».

De la peinture qui ne tâche pas

D’un point de vue technique, les 2 artistes, Blake Shaw et Bruno Levy, utilisent des rouleaux électroniques de leur conception. Ils ont développé un logiciel qui identifie les mouvements de ces rouleaux de peinture virtuelle, lequel commande au rétroprojecteur de projeter l’image ou de l’enlever.

Parce que l’idée est ingénieuse et suscite beaucoup de questions de la part de ces personnes qui assistent à la performance au hasard d’une rue, le duo d’artistes se plaît à cacher le plus longtemps possible le rétroprojecteur.

Video Painting Europe

Cela a d’ailleurs pu poser quelques problèmes lors d’une séance dans les rues de New-York. Des policiers voyant que le mur affichait de la peinture n’ont pas de suite compris l’astuce et ont procédé à l’interpellation des 2 jeunes artistes. Ces mêmes policiers les félicitèrent immédiatement juste après que l’un des deux… ait éteint le rétroprojecteur.

Découvrez le projet urbain « Video Painting Europe » en vidéo…

Les anglophones pourront en apprendre un peu plus sur ce travail remarquable sur le site de TheAtlantic

  • Accédez au site officiel du duo d’artistes Sweatshoppe

Publié Le 27/12/2012 à 08:19 par



Ajouter un commentaire…

*