YouTube passe le cap des 100 heures de vidéos publiées par minute

En 2011, 48 heures de nouvelles vidéos étaient publiées chaque minute sur YouTube. En 2012, c'était 72 heures. Nous sommes en 2013, 8 ans après le lancement de la plateforme, et le cap des 100 millions vient d'être franchi.

Cela fait maintenant un peu plus de 8 ans que YouTube est accessible sur la toile et, d’année en année, la plateforme de vidéos enchaîne les records. Aujourd’hui, ce sont pas moins de 100 heures de nouvelles vidéos qui sont publiées chaque minute sur ce service en ligne.

Tant de chemin parcouru depuis la mise en ligne de la première vidéo sur YouTube par un certain Jawed Karim le 23 avril 2005.

youtube-navigation

YouTube en chiffres

Faites le compte : si en 1 minute, 100 heures de nouvelles vidéos sont disponibles sur YouTube, c’est l‘équivalent de 6000 heures de vidéos jamais visionnées qui sont publiées chaque heure, et 144000 heures sur la journée. La statistique dépasse le million sur la semaine, et les 4 millions sur le mois. Le milliard d’utilisateurs par mois que revendique YouTube a donc de quoi satisfaire sa soif de découverte.

Même en restant connecté 24 heures sur 24, un internaute ne pourra jamais visionner l’intégralité du catalogue de ce mastodonte. En 2011, « seules » 48 heures de nouvelles vidéos étaient publiées toutes les 60 secondes. L’an dernier, c‘était 72 heures de vidéos par minute.

Il suffirait que les Google Glass soient un succès l’an prochain pour que ces chiffres explosent d’autant plus les années suivantes.

Du gratuit au payant

Malgré sa formidable audience et des revenus publicitaires colossaux, Google est toujours à la recherche de nouvelles sources de monétisation pour son service. Il y a quelques jours, YouTube annonçait le lancement d’une cinquantaine de chaînes payantes.

C’est certain, la part de ces vidéos payantes reste – et restera – marginale face au nombre impressionnant de vidéos gratuites, mais cette nouveauté marque un tournant dans la politique de monétisation du géant américain. Dans le même temps, celui-ci permet aux éditeurs de vidéos de diversifier leurs sources de revenus.

Publié Le 21/05/2013 à 13:03 par



Ajouter un commentaire…

*