Quels formats publicitaires pour sauver Facebook ?

Comment Mark Zuckerberg va t-il remettre à flot son réseau social qui ne cesse de perdre de la valeur sur les marchés financiers ? Faisons le point sur les formats publicitaires actuellement à l'étude chez Facebook.

Voilà maintenant plus de 3 mois que le réseau social de Mark Zuckerberg est coté en bourse, et le succès est loin d‘être au rendez-vous. En effet, après près de 100 jours de cotation, la valeur de l’action Facebook a été divisée par 2.

Si les conditions d’introduction du titre ont fait l’objet de nombreuses critiques (valorisation excessive de la société, trop de titres en circulation, informations sensibles non divulguées pour favoriser l’introduction…), un autre élément majeur est à l’origine de cette mauvaise passe de Facebook sur les marchés financiers : la monétisation.

Facebook : la publicité sera sa nouvelle amie

En effet, malgré ses 955 millions de membres à travers le monde, Facebook ne parviendrait pas à monétiser cette formidable audience.

facebook Mark Zuckerberg

Quelques problématiques connues :

  • plus de la moitié des membres de Facebook se connectent sur Facebook depuis leur téléphone mobile, et il n’y a aucune monétisation sur les versions du réseau social sur terminaux mobile
  • certains gros annonceurs déclarent que l’efficacité de la publicité sur Facebook est toute relative. En témoigne le récent retrait de General Motors sur Facebook.

Voilà donc 2 grands chantiers sur lesquels travaillent actuellement les équipes de la firme américaine. Et ce ne sont pas les annonces qui ont manqué ces dernières semaines pour rassurer les marchés.

Comment la publicité s’invitera sur Facebook mobile ?

En avril dernier, et donc quelques semaines avant son entrée en bourse, Facebook avait d’ores et déjà annoncé son intention de mettre en place de la publicité sur mobile. Rassurer les investisseurs était bien évidemment l’objectif de cette annonce, mais ni les marchés financiers ni les membres du réseau social n’ont encore vu des réclames numériques apparaître sur les écrans mobiles.

Ce ne sont pourtant pas les pistes qui manquent. Aussi a t-il déjà été évoqué :

Si l’arrivée de la publicité sur Facebook semble inéluctable, la forme qu’elle prendra reste encore inconnue. Mais la mise en place de cette « nouveauté » doit autant plaire aux marchés financiers, qu’elle ne doit pas déplaire aux membres de Facebook. Sous peine que ces derniers se tournent vers d’autres réseaux sociaux concurrents (Google + ne propose aucune publicité à cette heure, ni sur sa version web, si sur ses versions mobiles).

De nouvelles pubs sur Facebook version web ?

Nous vous le disions plus haut, certains gros annonceurs remettent en cause l’efficacité de Facebook en matière de publicité. Les 10 millions de dollars que General Motors a retiré à Facebook en mai dernier en sont une parfaite illustration.

publicité facebook

Aussi se dit-il que le réseau pourrait proposer de nouveaux formats aux annonceurs. Jusqu‘à aujourd’hui, les publicités se cantonnent à la colonne de droite, entre le fil d’actualité et le ticker, et sous certaines conditions dans le fil d’actu. Il se pourrait que de nouvelles réclames s’affichent dans le fil d’actualités de l’utilisateur.

C’est Cnet.com qui rapporte qu’un test est actuellement en cours auprès d’une poignée d’annonceurs sur Facebook. Ces derniers pourraient donc afficher des publicités sur des fils d’actualités de membres qui ne sont pas leurs fans. Les membres doivent comprendre que, même s’ils ne cliquent pas sur le bouton « J’aime » d’une page Fan, ils pourront quand même retrouver de la publicité de cette enseigne.

Voilà des projets publicitaires plutôt intrusifs de la part du géant américain, mais qui semblent incontournables à l’heure où le réseau social est clairement malmené en bourse.

Publié Le 20/08/2012 à 09:59 par



Ajouter un commentaire…

*