Intoxiqué à Facebook ? Optez pour la décharge électrique

Une bonne décharge électrique peut vous aider à décrocher de Facebook. Démonstration en images avec ce dispositif pour le moins dissuasif.

Sur Facebook, on peut se poker, se faire des demandes d’amitié, regarder des photos, donner de ses nouvelles… mais tout cela peut virer au cauchemar si on en abuse. Pour ceux qui ne parviennent pas à s’auto-modérer, il existe des solutions.

Pour les accrocs, les vrais

Pavlov Poke

Robert Morris et Dan McDuff sont 2 étudiants de la très sérieuse université technologique du Massachusetts. Ils ont mis au point un dispositif pour se désintoxiquer du réseau social. La méthode n’est pas douce mais a le mérite d‘être efficace. Son nom ? Le Pavlov Poke. L’utilisateur qui passe un peu trop de temps sur le réseau social recevra alors une décharge électrique dissuasive.

Comme vous pouvez vous en doutez, la décharge n’aura rien de dangereux pour son destinataire mais lui procurera une sensation pour le moins déplaisante. Juste de quoi l’empêcher de poursuivre sa déambulation numérique dans les coins et recoins du réseau de Mark Zuckerberg.

Le dispositif prend la forme d’un petit boîtier sur lequel l’utilisateur posera son poignet lors de son utilisation. L’appareil est relié à l’ordinateur via un port USB. Un logiciel pour analyser le temps d’utilisation de Facebook du membre doit également être installé sur la machine.

PavlovPoke schema

Chers parents, vous qui trouvez que votre enfant perd bien de trop de temps sur Facebook, nous sommes au regret de vous dire qu’il va falloir vous armer de patience pour guérir votre chère tête blonde de ce mal numérique. Le Pavlov Poke n’est qu’un prototype et ne se trouve donc pas dans le commerce.

Démonstration !

Publié Le 03/09/2013 à 08:39 par



Ajouter un commentaire…

*