Le Parti Socialiste veut la peau d'Hadopi

Alors que tout le monde s'accorde pour dire que la loi Hadopi est un échec et que le piratage s'est déplacé vers d'autres plateformes, le PS, dans le cadre de son programme pour 2012, tire encore un peu plus sur l'ambulance.

“L’adaptation du droit d’auteur à la révolution numérique passe plus que jamais par l’émergence d’un nouveau modèle économique réellement rémunérateur et redistributif pour les ayant-droits et non par des lois pénales que nous abrogerons.” Voici ce que tout le monde peut lire aujourd’hui dans le Projet Socialiste de 2012.

Et si l’on connaît un minimum le contexte – difficile – de l‘économie artistique et numérique, on comprend très bien que cette petite phrase anodine est une adresse à la Loi Hadopi qui vise à traquer les internautes tentés par le téléchargement illégal de contenus sur les plateformes de P2P.

hadopi parti socialiste ps

Alors que Nicolas Sarkozy lui-même a reconnu les faiblesses et les limites de cette loi et envisageait même il y a quelques semaines une seconde mouture pour Hadopi, voilà que le PS ne veut visiblement pas s’embarrasser de cette autorité… s’il vient à remporter les élections en 2012.

Avec cette simple phrase, le PS envisage donc de séduire les internautes et les artistes et créateurs de contenus en tous genres.

Publié Le 11/04/2011 à 16:21 par



Ajouter un commentaire…

*