Piratage : ce que les stars en pensent

A priori, les stars de la chanson internationale n'ont pas intérêt à voir leurs œuvres piratées, et certains s'en plaignent haut et fort. Mais d'autres stars voient les choses autrement.

Voilà maintenant des années que l’industrie musicale souffre du piratage des œuvres sur Internet. Pour lutter contre ce que certains appellent un fléau, des gouvernements prennent des mesures drastiques, notre Hadopi national et la récente fermeture de Megaupload étant des illustrations probantes.

Les stars et le piratage

Mais que pensent réellement les stars du piratage de leurs œuvres. ? Voici quelques avis et citations contradictoires sur le sujet…

Lily Allen

La chanteuse britannique est notamment connue pour avoir pris position de manière très ferme contre le téléchargement illégal. Elle avait même créé un blog pour défendre ses positions.

Ce qu’elle en dit : “Je vois bien que le téléchargement a un effet dévastateur sur la musique britannique, et en particulier sur les nouveaux artistes. En même temps, Internet a un effet bénéfique sur la musique et joue un rôle fondamental en aidant les artistes comme moi à percer. Mais le partage de fichier est différent de l’offre légale du streaming. Le partage de fichiers réduit les opportunités des nouveaux artistes en leur coupant leurs revenus au moment le plus important de leur carrière”.

Radiohead

Le groupe Radiohead a un point de vue assez différent sur la question et estime que c’est l’industrie du disque qui est à l’origine du piratage massif.

Ce qu’en dit Ed O’Brien, le guitariste du groupe : “il y a une part très forte en moi qui pense que le téléchargement illégal par P2P est simplement une façon plus élaborée de faire ce que nous faisions dans les années 80, notamment avec les cassettes audio (…) Je ne suis pas très à l’aise quand des gens affirment que le P2P tue l’industrie musicale”.

radiohead piratage

Madonna

Il y a quelques semaines, la célèbre chanteuse suppliait ses fans d’arrêter de faire circuler Give Me All Your Love, l’un de ses nouveaux single.

Ce qu’elle en disait sur Twitter : “Mes vrais fans ne feraient pas ça… n’importe qui responsable de cette fuite, nous vous demandons de vous arrêter s’il vous plait… nous sommes très énervés contre ceux qui font circuler la chanson !!!!!!!!”

Daho, Maé, Cabrel… et les 49 autres

En France, 52 artistes ont signé un appel contre le piratage. Leur message ? “Ne pillez pas nos oeuvres.” Et de s’adresser ensuite aux internautes contrevenants qui “essaient de faire croire que la liberté de faire tout et n’importe quoi sur internet est un droit de l’homme que rien ne saurait contrarier”.

La liste des signataires : Etienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam’s, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.

Shakira

La célèbre chanteuse colombienne a une position plutôt atypique dans ce paysage, et déclare que le piratage la rapproche de ses fans.

Ce qu’elle en dit : “J’aime ce qui se passe aujourd’hui car j’ai le sentiment que ça me rapproche de mes fans et des gens qui apprécient la musique (…) C’est d’une certaine façon la démocratisation de la musique”.

AC/DC

Pour le mythique groupe de rock australo-britannique, le problème vient notamment de iTunes, le magasin de musique en ligne d’Apple.

Ce qu’en disait Brian Johnson, le chanteur du groupe : “Je suis peut-être un peu vieux jeu, mais ce iTunes va finir par tuer la musique s’ils ne font pas attention”.

acdc

Publié Le 06/02/2012 à 11:24 par



Ajouter un commentaire…

*