Amnesty International accuse Microsoft, Google et Yahoo

Selon Amnesty International, Microsoft, Google et Yahoo ont fait un pied de nez à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, lors des <a href="http://www.memoclic.com/news_1471/chine-yahoo-censure.html">récents épisodes chinois</a> où ces 3

Selon Amnesty International, Microsoft, Google et Yahoo ont fait un pied de nez à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, lors des récents épisodes chinois où ces 3 sociétés sont devenues des partenaires à part entière des gouvernements censeurs.

amnesty-international-google-microsoft-yahoo

Amnesty précise sa position sur ces 3 sociétés dans un communiqué de presse :
Si le Web est un espace mondial d'échange et de liberté, il n'en reste pas moins que cette liberté est grandement entravée par certaines entreprises du secteur Internet, elles-même comme Yahoo, Goggle et Microsoft.
Ces trois compagnies ont participé à la répression des internautes en Chine, alors que ces derniers ne faisaient qu'exprimer leurs opinions en dénonçant les violations des droits humains et en appelant à plus de démocratie dans leur pays.
L'attaque est directe et sans fioritures. Elle fait référence au journaliste chinois, Li Yuanlong, qui va devoir purger une peine de 2 ans d'emprisonnement pour incitation à la subversion de l'Etat, selon le gouvernement chinois. Yahoo! a révélé à la police chinoise le nom de ce cyber-dissident, en vertu d'un pacte d'auto-discipline signé en 2002 avec l'Etat.

Ces faits sont d'autant plus préoccupants qu'ils concernent 123 millions d'internautes (et 119 millions de personnes non connectés). En effet, la Chine a connu une croissance du nombre de connectés de 20% en seulement un an ! Les internautes représentent désormais 10% de la population chinoise. La Chine arrive en 2° place juste derrière les Etats-Unis, en terme de citoyens connectés.

Pour Amnesty International, ces 3 acteurs majeurs sont censés être les ambassadeurs d'un monde libre violent, indirectement, l'article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme :
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.
Le billet vert a tous les droits.



Publié Le 21/07/2006 à 09:29 par



Ajouter un commentaire…

*