Google Reader : Feedly peut lui dire merci

Officiellement, le nombre d'utilisateurs de Google Reader n'est pas suffisant, ce qui a poussé Google a fermé ce service. Mais cette base d'utilisateurs, aussi faible soit-elle à l'échelle de Google, semble faire les affaires et le bonheur de Feedly.

La nouvelle a secoué le Web la semaine dernière, et elle continue de faire des remous : fin de partie pour Google Reader au 1er juillet 2013. Si cet abandon suscite de vives protestations chez les utilisateurs de cet – excellent – service, il fait aussi le bonheur de solutions alternatives à l’instar de Feedly.

feedly

Recrutement record pour Feedly

« Plus de 500.000 utilisateurs de Google Reader ont rejoint la communauté Feedly au cours des 48 dernières heures ». Tel est le message que l’on peut lire aujourd’hui sur le blog officiel de Feedly. Ce dernier est suivi de promesses d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités à venir.

L’identification de ces utilisateurs est d’autant plus aisée que l’outil offre une connexion automatique à son compte Google Reader. L’importation des flux RSS, des favoris, des tags et autres données se fait en 1 clin d‘œil. La société indique avoir mis la main sur de nouveaux serveurs afin d’assurer la charge supplémentaire de trafic.

Comme le souligne ce même billet, l’application Feedly a également tenu la première place des applications gratuites sur l’AppStore. C‘était vrai le 15 mars dernier, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

connexion google reader feedly

Un kiosque à journaux pour remplacer Google Reader ?

De son côté, Google ne semble pas particulièrement sensible aux pétitions dénonçant cette fermeture de Google Reader. Le géant américain semble résolument tourné vers l’avenir, et celui-ci pourrait bien passer par la création d’un kiosque à journaux sur le Play Store. En effet, quelques traces de code découvertes sur la version web du magasin numérique de Google iraient dans ce sens.

Nul ne sait si cette « nouveauté » serait l‘évolution de Google Reader. Reste qu’elle ferait la part belle à l’abonnement payant, et personne ne peut affirmer aujourd’hui que la gratuité de l’information incarnée par Google Reader jusque là pourrait y trouver sa place. Dans le doute et l’attente, les utilisateurs semblent avoir fait leur choix et se ruent vers des solutions alternatives.

Publié Le 18/03/2013 à 11:03 par



Ajouter un commentaire…

*