L'étude qui devrait fâcher Free Mobile

Une étude réalisée par Capital tend à illustrer les soucis techniques du nouvel opérateur de téléphonie mobile.

Selon une étude, près d’1 appel sur 2 passé aux heures de pointe depuis un terminal connecté au réseau Free Mobile n’aboutit pas.

Free Mobile : des appels qui ne passent pas

L’histoire avait plutôt bien commencé avec un lancement en fanfare et des offres très agressives. Mais depuis quelques semaines, les abonnés à Free Mobile souffrent de quelques ratés techniques.

Si bon nombre de clients s’en plaignent déjà dans les forums dédiés, cette nouvelle étude pourra aisément illustrer ces couacs. Celle-ci a été commandée par le magazine Capital auprès de la société DIRECTIQUE. Cette dernière est d’ailleurs régulièrement sollicitée par l’ARCEP pour évaluer la qualité des réseaux mobiles en France.

etude appels free mobile

Les résultats de l‘étude sont donc sans appel : le taux d‘échec des appels s‘élève à 32% sur la journée et passe à 46% entre 18 et 21h. Si les problèmes d’interconnexion entre Orange et Free Mobile se lisent aussi sur ce tableau, l‘étude montre quand même que le taux d‘échec du réseau propre à Free Mobile est 4 fois plus élevé que la concurrence.

Les résultats ne sont pas plus flatteurs pour le taux de réussite du transfert de fichiers, de même que pour la vitesse du transfert.

Il semble loin le temps où la jeunesse parisienne envahissait une boutique Orange pour chanter en faveur de Free Mobile…

Et il en est de même pour ces détournements de logos de marques toujours en faveur du nouvel opérateur de téléphonie mobile…

Chargement du diaporama en cours…

Parce que Free Mobile sait très bien que le mauvais buzz circule aussi vite que le bon, il travaille d’arrache-pied à la résolution des problèmes. L’opérateur a d’ores et déjà évoqué un retour à la normale pour la semaine du 9 avril prochain.

Publié Le 02/04/2012 à 11:49 par



Ajouter un commentaire…

*