Windows 8 : 10 raisons de l'adopter

Les premières statistiques de Windows 8 ne témoignent pas encore d'un franc succès auprès des utilisateurs. Pourtant, le dernier-né de Windows a quelques arguments à faire valoir.

Le nouveau système d’exploitation ne séduit visiblement pas les foules, cela malgré un plan de communication hors-norme et un produit plutôt innovant. Au dernier relevé de Net Applications, Windows 8 est à 1,79% de parts de marché 2 mois après son lancement en grande pompe. Pour rappel, en 2009, et 2 mois après son lancement, Windows 7 en affichait 5,8%.

Alors, certains accusent la nouvelle interface d‘être à l’origine de ce lancement en demi-teinte, d’autres jugent le tout-tactile un peu trop envahissant, mais ces points certes discutables ne doivent pas masquer de réelles avancées.

windows 8

10 raisons d’adopter Windows 8

N’en déplaise aux plus fervents détracteurs de Windows – et de sa suprématie sur le marché du système d’exploitation version desktop, ce Windows-là présente aussi des avantages.

1. Il démarre plus rapidement que ses aînés

Contrairement aux précédentes versions du système d’exploitation de Microsoft, le dernier-né de Windows se lance beaucoup plus rapidement. 8 secondes suffisent pour disposer d’une machine pleinement opérationnelle et connectée à Internet. On vous laisse faire la comparaison avec un XP vieillissant dont le démarrage vous laisse généralement le temps de faire le café pour les collègues de l‘étage, voire du bâtiment. Un petit brin de ménage avec CCleaner peut d’ailleurs s’avérer utile pour les cas les plus sérieux.

2. Le Menu Démarrer a disparu, et alors ?

Il se dit ici et là que la disparition du menu Démarrer est un véritable pied de nez aux utilisateurs, notamment à ceux de la première heure. Pour justifier une telle suppression, Microsoft a expliqué que depuis la mise à disposition de Windows 7, les utilisateurs privilégient la barre des tâches sur laquelle ils épinglent leurs éléments, au point de délaisser leur menu Démarrer.

Si cette décision incommode les accrocs à ce menu, il faut savoir que le nouvel écran d’accueil remplit à peu près la même fonction que feu- le menu démarrer. Afficher des raccourcis vers des applications, des commandes et des rubriques techniques précises est tout à fait réalisable sous ce nouvel environnement dit « Interface Windows ». Certains boutons nécessiteront un peu bricolage mais restent à la portée de tous, à l’instar du rajout d’un bouton pour éteindre ou redémarrer rapidement son ordinateur.

Et pour les plus nostalgiques, il existe un tas de logiciels permettant la réimplantation du fameux Menu Démarrer. Start8 fait partie de ceux-là.

windows 8 interfaces

3. 1 petit Go de RAM suffit

Vous avez envie de redonner un second souffle à une petite machine aux capacités réduites, l’OS de Microsoft a notamment été conçu pour elle.

4. Le Windows Store ? De belles promesses

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, le Windows Store compte près de 40.000 applications. C’est quasiment 4 fois plus que le Mac App Store lancé il y a plus de 2 ans. C’est certain, tous ces programmes ne valent pas le détour, mais il est évident que cette plateforme gagnera en qualité et deviendra la pierre angulaire du système. Vous en doutez ? Le choix de placer un écran d’accueil pour afficher toutes ces applications dès le démarrage de la machine ne devrait pas vous laisser longtemps ce sentiment.

Si certains regrettent que l’on s’achemine vers un système de validation d’applications, il faut savoir qu’il reste bien entendu possible d’installer n’importe quel programme de n’importe quel éditeur sur votre ordinateur.

5. Windows 8 a donné naissance à Internet Explorer 10

Vous êtes un utilisateur accroché à Internet Explorer, la nouvelle version du navigateur de Microsoft est plutôt une belle nouvelle. Le fureteur arrive ici en 2 versions : l’une pour l’interface Windows, l’autre pour la traditionnelle version bureau. Parmi les nouveautés principales de ce Internet Explorer 10 :

  • enfin une prise en charge de certains standards du web (HTML5, CSS3…)
  • un système de synchronisation de favoris en natif et intégré à l’OS
  • plus rapide
  • un mode immersif pour la version de l’interface Windows
  • une mise à disposition sur terminaux tactiles

Aujourd’hui, Internet Explorer 10 est uniquement disponible sous Windows 8 (du moins en version finale).

6. L’OS est bon marché… pour le moment

Pour donner un petit coup de pouce à son nouvel OS, la firme américaine a mis en place une politique tarifaire relativement agressive. C’est ainsi que la migration d’une machine tournant sur XP, Vista ou 7 vers un Windows 8 s‘élève à 29,99 euros (du moins en version à télécharger). Pour les versions boîtes, des promotions ont cours jusqu’au 31 janvier prochain. Ainsi faudra t-il compter 59,99 euros pour une migration de XP, Vista ou 7 vers un Windows 8 Pro (après le 31 janvier 2012, ce sera 279, 99 euros)

Pour les licences OEM, comptez :

  • 109,90 euros pour Windows 8 version 64 bits
  • 159,89 euros pour Windows 8 Pro 32 et 64 bits

7. Le souci de simplifier des choses compliquées

À l’image du gestionnaire de tâches qui prenait des allures de console technique un peu indigeste, cette rubrique s’est clairement simplifiée sous Windows 8. Même chose pour le nouvel écran lorsque votre machine plante qui en devient presque agréable à l‘œil. Le réapparition du ruban dans « l’explorateur » de votre ordinateur va dans le sens de l’utilisateur et de ses principaux usages.

8. De la convergence avec les autres terminaux

Lors de votre premier démarrage, il vous a été demandé de vous connecter à votre compte Microsoft. Cette connexion – optionnelle mais fortement suggérée – vous permet de synchroniser les données entre les différents terminaux connectés à ce compte. Ainsi vous sera t-il proposé de synchroniser des données entre votre ordinateur de travail, celui de votre domicile, votre Windows Phone ou votre tablette tactile Surface.

windows 8 convergence

Ce qui nous amène aussi au point suivant…

9. La tête dans les nuages

Avec sa solution maison baptisée Skydrive, Microsoft offre aux utilisateurs un outil parfaitement intégrée dans l’environnement de Windows 8. Apple a son iCloud, Google son Drive, les geeks leur Dropbox… les utilisateurs de Windows 8 auront donc leur Skydrive pour sauvegarder leurs données, photos, documents et les retrouver facilement sur les autres terminaux connectés au même compte Microsoft.

10. Vous n’avez pas vraiment le choix

Soyons honnêtes, il nous paraît assez improbable que Microsoft fasse machine arrière sur son interface principale. La raison en est simple, elle est une parfaite plateforme pour accueillir des applications issues de son Windows Store. N’oubliez pas que cette boutique propose des applications payantes, ce qui devrait certainement doper les finances du groupe à moyen terme.

Microsoft est également obligé de prendre le train de la mobilité et cela passe nécessairement par le train de la convergence et de l’uniformisation des interfaces. C’est certain, après de longues décennies où le bureau a régné en maître, il paraît étrange de le voir relayé au second plan, et nous sommes dans une phase transitoire pas forcément agréable pour l’utilisateur. Mais en toute honnêteté, quelques semaines suffisent amplement à adopter de nouveaux réflexes dans ce nouvel environnement.

Publié Le 04/01/2013 à 09:58 par



Ajouter un commentaire…

*