iCloud : quand Apple supprime des messages légitimes

Certains messages envoyés depuis la messagerie d'iCloud et contenant des termes litigieux font parfois l'objet d'un filtrage. La firme américaine reconnaît que son dispositif peut parfois conduire à des erreurs - comme toute protection antispam…

Dans les conditions d’utilisation de iCloud, il est bel et bien inscrit que « pour réduire le nombre de spams, iCloud utilise des mécanismes comprenant des analyses de tendances, des listes dynamiques et du filtrage de contenu pour détecter et bloquer automatiquement les spams avant qu’ils n’arrivent dans votre boîte de réception ». Un dispositif qui a visiblement fait un peu de zèle.

mail censure apple

Souriez, vous êtes filtrés

En effet, un e-mail contenant l’expression « barely legal teens » (comprenez « filles à peine majeures » couramment usité en pornographie) n’est pas arrivé à son destinataire. Seulement, l’e-mail en question était un scénario de film qui n’avait rien de pornographique, lequel aurait donc dû passer cette barrière technique imposée par la messagerie de Apple.

La firme de Cupertino a confirmé que son dispositif pouvait donner lieu à des faux positifs. Et rappelle la marche à suivre dans pareils cas : « Si vous pensez qu’un courrier électronique légitime a été filtré par inadvertance, vous pouvez demander à votre ami d’envoyer un courrier électronique de suivi pour vérifier que le problème se produit, avant de contacter l’assistance. Si vous constatez que plusieurs messages sont retardés, renvoyés ou n’arrivent pas à destination, veuillez contacter l’assistance iCloud directement. ».

Apple s’est déjà illustré dans cette chasse aux contenus pornographiques, notamment sur sa plateforme d’applications AppStore. Mais il est loin d‘être le seul acteur à pratiquer une telle politique. Récemment, Microsoft a revendiqué ce même type de filtrage pour les photos sur son SkyDrive mais a aussi accusé Gmail de scanner les messages pour afficher de la publicité. De son côté, Facebook supprime automatiquement les contenus à caractère pornographique, même s’il s’agit de peintures célèbres comme l’origine du monde.

Quand on voit l’ampleur des spams dans nos messageries, on peut supporter quelques faux positifs pour éviter de perdre notre temps précieux à filtrer manuellement. Cet épisode nous rappelle quand même que nul n’est infaillible et qu’il est de bon ton de vérifier de temps en temps son répertoire spams pour voir s’il n’y a pas d’e-mails légitimes.

Mail iCloud en images

Chargement du diaporama en cours…

Publié Le 01/03/2013 à 13:57 par



Ajouter un commentaire…

*