Anonymous : les vraies raisons de leurs attaques

Voilà maintenant près d'une semaine que le Web est en ébullition. Retour sur les véritables raisons d'un telle vague de piratages…

La tentation est grande d‘établir un lien de cause à effets entre la fermeture de MegaUpload et cette vague de piratages. Pourtant, il faut aller chercher un peu plus loin qu’une simple revendication au téléchargement de films et de séries.

Les raisons d’un cyber-chaos

anonymous

Hasard du calendrier – ou pas, la chute de MegaUpload a eu lieu le lendemain de l‘étude de lois anti-piratage à la chambre des représentants et au Sénat des Etats-Unis. Aussi, dans l’esprit de nombreuses personnes, ces piratages de sites sont la conséquence de la fermeture de MegaUpload. Cela n’est pas tout à fait vrai, ni tout à fait faux.

Les Anonymous avaient déjà exprimé leur mécontentement à propos de ces lois SOPA et PIPA, et avaient d’ailleurs menacé le Congrès américain, ainsi que les entreprises soutenant cette loi. Mais ces cyber-activistes n‘étaient pas les seuls à rejeter de tels projets puisque des géants comme Wikipedia, Google, Twitter, le patron de Facebook, YouTube, Yahoo!… avaient aussi pris position contre.

Concrètement, il faut savoir que ces lois SOPA et PIPA donnent beaucoup plus de moyens aux ayants-droit. Un pouvoir accru qui peut constituer une menace pour la liberté et la neutralité d’Internet.

C’est ce projet de régulation d’Internet que les Anonymous dénoncent. Et concernant MegaUpload, ils rejètent l’idée que ce site, qui est avant tout une plateforme d‘échange de fichiers, soit intégralement fermé.

Au-delà de toutes ces questions et polémiques, ces attaques témoignent de la vulnérabilité des systèmes. Car la méthode employée n’a rien de bien nouveau, les sites web sont soudainement surchargés par un très grand de requêtes, les laissant alors inaccessibles. Ces requêtes peuvent être envoyées de 2 manières :

  • involontairement par des ordinateurs infectés par un virus
  • volontairement par des internautes militants

Toujours est-il que le mouvement a de grandes chances de se démocratiser et de se durcir.

Publié Le 24/01/2012 à 10:14 par



Ajouter un commentaire…

*