Comment nettoyer son clavier ?

Un bon nettoyage de clavier, ça fait du bien là où l'on tape ! Pour éviter que ce périphérique si important ne vous lâche, rien de mieux qu'un petit nettoyage de printemps… même en hiver !

Un clavier plus blanc que blanc

Que l'on soit au printemps ou pas, un nettoyage régulier de notre clavier s'impose. On a beau faire attention, la crasse s'y dépose et le blanc immaculé de notre périphérique neuf a tendance à rapidement disparaître. Pour les claviers noirs et aux couleurs foncées, c'est encore pire car la crasse ne se voit pas. Rappelons tout de même qu'une étude britannique très sérieuse avait démontré en 2008 qu'il y avait moins de bactéries néfastes sur les cuvettes de nos toilettes que sur nos claviers. Cette étude avait été menée à l'aide de microscopes et sur les 30 claviers étudiés, l'un d'entre eux présentait même un niveau 150 fois supérieur à la limite de bactéries néfastes.

Maintenant que vous regardez votre clavier d'un tout autre œil et que vous êtes à la limite d'aller en acheter un autre chez le revendeur informatique du coin, on vous suggère de penser à l'étape indispensable du nettoyage. De toute façon, vous n'y échapperez pas ! Mais rassurez-vous , poussières et déchets en tous genres ne pourront résister à ce nettoyage. 

  • Commencer par débrancher votre clavier. Qu'il soit filaire ou non, il ne faut plus qu'il soit connecté à votre ordinateur.
  • Mettez-lui "la tête en bas" et secouez-le afin de faire tomber les miettes et autres déchets. Faites-le de préférence en extérieur car vous verrez qu'il y a plus de choses que vous ne pensez sous vos touches. Vous aurez presque de quoi vous faire un sandwich si vous cherchez bien.
  • A l'aide d'une bombe de gaz sec comprimé, pulvérisez entre les touches. Le tube fin fourni avec la bombe de gaz devrait vous faciliter le passage entre les touches. Un petit pinceau peut également faire l'affaire pour nettoyer entre les touches.
  • Pour évitez que les déchets et poussières ne retombent entre ces touches, prenez un aspirateur à main (ou l'aspirateur de la maison) et... aspirez ! C'est sportif n'est-ce pas ? Mettez la puissance de votre aspirateur au minimum pour qu'il n'abîme pas votre clavier. 
  • Pour nettoyer la surface des touches et leurs coins, prenez un chiffon humide et essuyer chacune. Cela peut prendre un peu (beaucoup) de temps, et c'est sans conteste l'étape plus importante du nettoyage… et aussi la plus laborieuse. Un peu de courage, vous ne le regretterez pas.
  • Pour peaufiner et débarrasser votre clavier de germes invisibles, prenez des lingettes imbibées d'alcool et repasser sur chacune des touches. Des cotons-tiges trempés dans de l'alcool à brûler peuvent également permettre d'enlever les tâches noires de vos touches. Évitez les lingettes nettoyantes trop agressives car vous pourriez faire disparaître les lettres.


Au delà de l'aspect agréable d'un clavier bien nettoyé, celui-ci aura des chances de fonctionner bien plus longtemps et ne présentera pas les risques sanitaires que nous évoquions en préambule. A renouveler dès que vous sentez les germes sous vos doigts… comprenez tous les 2 ou 3 mois.

Dernière chose, prenez le temps de manger ailleurs que devant votre écran ! Ce sera meilleur pour vous et pour votre clavier.

Publié Le 03/03/2010 à 08:27 par



Ajouter un commentaire…

*