Histoire(s) de la souris

Qui a été l'inventeur de la souris informatique ? Quels ont été les modèles les plus marquants ? Quelles sont les dates-clés de l'Histoire de ce périphérique ? Le célèbre mulot doit-il craindre les nouveaux dispositifs de contrôle ?

Naissance de la souris

Dans les années 60, les ordinateurs étaient de gigantesques machines. Parce qu’il était convaincu que l’ordinateur prendrait place dans la plupart des foyers, Doug Engelbart imagina un dispositif pour communiquer plus facilement avec ces boîtes bourrées d‘électroniques. C’était en 1963.

Douglas Engelbart

Celui-ci prend d’abord la forme d’un boîtier composé d’un bouton sur la surface supérieure et recouvrant 2 roues.

Cette invention s’est inscrite dans la logique des recherches de l’ingénieur américain qui tournaient autour de l’interface homme-machine et le réseau. Douglas Carl Engelbart est né en 1925 et s’est éteint le 2 juillet 2013.

Première apparition publique de la souris en 1968 :

D’où vient le nom souris ?

Vous cherchez une ressemblance avec l’animal ? Ne vous attardez pas trop sur le boîtier, mais plutôt sur le fil. Car il fut un temps – pas si lointain – où la souris était systématiquement reliée à l’ordinateur par un fil.

C’est justement ce câble aussi fin que la queue du mulot qui a donné lieu à cette appellation. Malgré l’apparition des réseaux sans fil et les nombreuses évolutions techniques qu’a connu le mulot, l’appellation est toujours resté la même.

Chargement du diaporama en cours…

Des souris, des hommes… et des dates-clés

  • 1963 : le concept de la souris germe dans l’esprit de Doug Engelbart. Elle voit le jour l’année suivante
  • 1967 : le brevet est déposé
  • 1968 : l’accessoire est présenté pour la première fois au public
  • 1970 : le brevet est accordé à… Stanford Research Institute, l’institut pour lequel Douglas Engelbart travaille
  • 1972 : Jack Hawley et Bill English, 2 ingénieurs travaillant pour Xerox PARC, s’inspirent de l’invention de l’ingénieur pour améliorer la souris

souris du xerox alto

  • 1973 : commercialisation du premier ordinateur équipé d’une souris, le Xerox Alto (voir image ci-contre)
  • 1983 : Apple rachète le brevet à Xerox et commercialise dans la foulée l’ordinateur Lisa équipé de cet accessoire. Contrairement à ce qui se dit ici et là, Apple n’a donc pas inventé la souris, mais a « juste » très bien exploité l’invention de son concepteur original.
  • 1987 : expiration du brevet
  • 1995 : première souris avec une molette de défilement (ProAgio)
  • 1999 : première souris optique commercialisée par Agilent (système permettant l’interprétation des mouvements du périphérique à l’aide d’un rayon lumineux)
  • 2004 : la première souris laser est lancée par Logitech. La lumière rouge des souris optiques est désormais remplacée par un laser invisible. La MX 1000 est 20 fois plus sensible aux détails des surfaces sur lesquelles elle évolue.

Aujourd’hui, le célèbre mulot a fort à faire face au tactile (démocratisé par Apple) et au système de type Kinect (Microsoft). Mais est-il vraiment menacé ?

Comment transformer son iPhone en souris ?

Un périphérique sur le déclin ?

fin souris

Voilà des années que des scientifiques, chercheurs et autres observateurs du secteur prédisent la fin inexorable de la souris. En 2002, des chercheurs de l’Imperial College de Londres évoquaient une domination imminente d’un système de contrôle par l‘œil. En 2008, Steve Prentice, analyste chez Gartner, déclarait que la souris serait obsolète d’ici 5 ans (ça nous pousse en 2013, non ?)

Malgré pléthore de prédictions alarmistes, ce périphérique n’a toujours pas passé l’arme à gauche. Il voit pourtant apparaître des dispositifs de contrôle particulièrement ingénieux. À l’instar de l’écran tactile, du contrôle vocal (Siri…), du TouchPad des Google Glass, ou encore du Kinect ou du Leap Motion.

Malgré cette concurrence plutôt active et une légère baisse d’intérêt des internautes au fil des années, la souris semble avoir encore de beaux jours devant elle. Jusqu’à présent, nous n’avons pas encore trouvé de système plus performant pour faire des retouches précises sur Photoshop, des corrections dans un traitement de texte, des manipulations de cellules dans Excel… Et les gamers chevronnés en quête de dispositifs ultra-précis et rapides feront le même constat.

  • Sources : 1, 2, 3, 4, 5

Publié Le 13/11/2013 à 09:05 par



Ajouter un commentaire…

*