Excel : première approche pour débutants

Ce tutoriel s’adresse aux débutants qui s’apprêtent à prendre en main Excel. Il vous expliquera quel est l’intérêt de ce logiciel et vous présentera ses principales fonctionnalités.

On dit de Excel que c’est un tableur. Comprenez que vous allez pouvoir effectuer des calculs simples et complexes, gérer des graphiques, trier des données…

À quoi sert Excel ?

Pour répondre à cette question, commençons par prendre un exemple simple et concret, celui d’une comptabilité basique tenue par un particulier :

Un exemple de feuille de calcul

Si cette personne utilise cette feuille de calcul pour prévoir ses dépenses, elle va pouvoir inscrire les prix exacts des produits et les modifier en fonction de l’inflation.

Parce que cette table est déjà configurée, n’importe quelle modification du prix d’un produit aura une incidence directe sur le total affiché en bas.

Modification de cellule et impact

Le prix des oranges (ligne 5) étant en baisse de 1 euro, cette diminution se répercute automatiquement sur le total qui s’affiche en bas. La formule de calcul étant déjà insérée dans notre feuille, le re-calcul des données se fait automatiquement.

Pour cet exemple, nous avons choisi une illustration simple des calculs possibles. Mais comme vous l’imaginez, la complexité des formules utilisées peut aller bien au-delà d’une simple addition.

En bref, Excel va vous permettre de présenter des données, de les lier entre elles, de les calculer, mais aussi…

Le classement des données

Vous l’avez peut-être constaté tout en haut de notre feuille de calcul, des flèches apparaissent pour chacune des colonnes présentes. Celles-ci indiquent la présence d’une fonctionnalité importante dans Excel : le tri des données.

Dans le cas de notre exemple, nous allons pouvoir trier les produits selon leur prix unitaire en une fraction de seconde (ici par ordre croissant). L’option est facilement accessible dans le menu contextuel de la flèche :

tri de donnees dans excel

Si ces classements automatiques fonctionnent avec des chiffres, ils fonctionnent tout aussi bien avec des lettres et bien d’autres caractères supportés par le tableur. Ayez donc le réflexe Excel si vous devez classer une longue liste par ordre alphabétique.

Le vocabulaire de base

Vous l’avez vu au cours de cette première leçon sur Excel, nous avons utilisé quelques termes propres à Excel que nous avons mis en situation pour vous en faciliter la compréhension. En voici un récapitulatif :

  • un classeur : c’est le nom qui désigne le fichier Excel sur lequel nous travaillons. Il peut être sauvegardé, partagé, éditer, supprimé… bref, tout ce qu’on peut faire avec un fichier informatique.
  • une feuille de calcul : un classeur peut être composé de plusieurs feuilles de calcul

Pour résumer ces 2 notions, cette capture d’un classeur comprenant 3 feuilles de calcul :

3 feuilles de calcul dans un même classeur Excel

Vous avez déjà joué à la bataille navale ? Très bien, vous devriez excellez avec le tableur de Microsoft. La feuille de calcul se compose de lignes et de colonnes :

Lignes et colonnes

On appelle cellule l’intersection d’une ligne et d’une colonne. Vous pourrez y placer texte, formules, chiffres, graphiques et bien d’autres éléments que nous allons aborder au cours de cette formation. On localise une cellule en fonction du nom de sa colonne et sa ligne. Par exemple, la donnée « Pommes » de notre premier tableau d’exemple apparaît en D6, « 3,89 € » en I12, etc.

Cette localisation nous permet de définir précisément des périmètres pour appliquer nos diverses opérations (fonctions, filtrages…).

Il faut savoir que le fichier ouvert .csv est couramment utilisé et que de nombreuses applications permettent un export de données vers le tableur de Microsoft. Que ce soit pour des listes de contacts dans les messageries, des statistiques… bref pour de nombreuses données sous forme de tables.

Publié Le 08/04/2014 à 10:57 par



Ajouter un commentaire…

*