Helpouts : cours en ligne gratuits ou payants

Google se lance dans l'enseignement et l'assistance en ligne avec son service Helpouts. Nous avons testé l'outil avec un cours de guitare… très électrique.

Découvrez ici notre présentation du service, ses avantages, ses inconvénients, la stratégie de Google et le test de cette nouvelle génération de cours en ligne.

Mise à jour avril 2014 : Helpouts devient multiplateformes avec son support sur iOS. L’outil était déjà disponible en ligne et sur Android.
Mise à jour février 2015 : Faute d’utilisateurs, Google va abandonner Helpouts le 20 avril prochain. Les données sont récupérables jusqu’au 1er novembre 2015 via TakeOut.

C’est quoi Helpouts ?

Il s’agit d’une plateforme d’échange de connaissances par vidéo. D’une part on a des professeurs experts dans leur domaine qui proposent leur savoir gratuitement ou contre rémunération. D’autre part, des élèves en quête de savoir.

Entre eux, Google offre un système de visioconférence qui s’appuie sur la technologie du Hangout, le système de paiement Google Wallet et un puissant relais de communication et de viralité, Google+.

Les disciplines concernées par ce système de cours en ligne sont nombreuses : arts et musique, cuisine, fitness et nutrition, formation, informatique et électronique, maison et jardin, mode et beauté, et santé. Pour donner une légitimité à son service, Google n’a pas hésité à nouer des partenariats avec de grands noms comme Sephora, One Medical, Weight Watchers ou Redbeacon (Home Depot).

On peut donc aussi bien obtenir de l’aide pour un cours de math, un autre de réalisation cinématographique ou de l’assistance pour bien se maquiller ou réparer une canalisation défaillante.

Le prix ? Les prestations peuvent être gratuites, facturées par helpout ou à la minute. Certains conseils en informatique ou en maquillage sont gratuits, quand des cours sur du montage audio peuvent atteindre 80 dollars par helpout. Un consultant, ancien étudiant de chez Harvard nous délivre aussi ses conseils avisés pour 400 dollars par session. Il y a de tout, du gratuit et du payant dans chacune des matières enseignées.

Si vous n’êtes pas satisfait(e) d’un help out payant, vous pouvez faire une demande de remboursement auprès de l’enseignant. S’il refuse, vous pouvez alors vous tourner vers Google avec ce programme « Garantie de remboursement à 100% ». Il faut toutefois que la demande soit faite auprès de Google dans les 72 heures suivants la visio et que l’enregistrement de la session soit conservée.

Un réseau social « pratique », des enseignants plus visibles

Finalement, ce service profite à tous. Passage en revue des bénéfices tirés par chacune des parties…

Une stratégie gagnante pour Google

google helpouts

Avec ce nouveau service, Google enrichit son réseau social d’une fonctionnalité pratique et qui n’existe pas en natif chez son plus féroce concurrent, Facebook. Et comme nous y sommes habitués avec le géant américain, la politique de synergies bat son plein. C’est ainsi que :

  • le paiement se passe via Google Wallet
  • la communication sur Google+ pour offrir de l’enseignement social et viral
  • la gestion du temps de cours dans Google Agenda
  • la confirmation des rendez-vous via Gmail
  • le système de visio est possible via la fonction Hangout et YouTube
  • le service est accessible sur le web mais aussi via une application Android et iOS.

Outre la mise en avant de ses propres services, Google tire aussi des revenus financiers de ces cours en ligne. La firme prend 20% sur chaque prestation rémunérée. Sur un cours proposé à 10 euros par l’enseignant, la firme américaine gagne donc 2 euros. À l’inverse, les cours relatifs à la santé ne se voient ponctionnés d’aucun prélèvement.

Finalement, avec ce nouveau système, Google diversifie ses sources de revenus.

Avantages pour l’élève et l’enseignant

Il semble s’éloigner le temps où le professeur de math ou ou de guitare se rend au domicile de l’apprenant pour lui transmettre son savoir. Finalement, comme il est simplement question de se voir pour échanger, pourquoi ne pas le faire virtuellement ?

L’apprenant et l’expert gagnent tous 2 du temps et de l’argent en faisant l’économie du transport. De leur côté, les professeurs bénéficient d’une exposition qui va bien au-delà des petites annonces laissées aux commerçants du coin. Google+ capitalise quelques centaines de millions de membres à travers le monde et presque tout autant de clients potentiels pour ces profs.

Enfin, l’élève peut revoir facilement son cours puisque la session est enregistrable. Il faut toutefois que le professeur consente au préalable à l’enregistrement de la visioconférence.

livres

Devenir professeur sur Helpouts

Visiblement, Google entend faire de son service une plate-forme d’enseignement de qualité. C’est pour cela que Google fait son petit casting en amont. Les particuliers comme les professionnels peuvent prétendre y donner ou vendre leur expertise.

Une personne qui veut devenir enseignant sur Helpout doit demander un code d’invitation. Pour avoir toutes les chances de le recevoir, il est préférable de renseigner au mieux ses compétences, de même que de publier une vidéo montrant son aisance face à la webcam.

Pour le moment, on constate qu’un grand nombre de cours sont gratuits. Ces professeurs aux allures de philanthropes sont en réalité en quête de reconnaissance et de bon avis d’utilisateurs. Car l’index des professeurs peut faire l’objet d’un tri qualitatif et les internautes ravis d’avoir reçu gracieusement des conseils d’experts sont sans doute plus enclins à laisser un avis positif. C’est une stratégie long-terme qu’il ne faut pas négliger.

Les limites du service

Pour le moment, les cours en français sont absents, les professeurs francophones n’ayant pas encore été recrutés. Le service a été lancé en version privée à l’été 2013 pour les utilisateurs américains et a vu le jour en France en novembre 2013. Il faudra donc patienter encore un peu avant de voir des cours dispensées dans la langue de Molière.

Autre limitation que nous voyons à ce service, certaines disciplines pratiques perdront forcément en qualité via cette communication numérique. Car rien ne vaut un professeur de guitare ou de piano qui nous place les doigts comme il faut sur l’instrument, ou un professeur de sport qui visualise bien et sous tous ses angles notre postion lors de l’effort (histoire d’éviter les blessures).

L’outil sera idéal pour les cours de langues, d’histoire, de mathématiques, de soutien scolaire…

Le test

Rendons-nous donc sur Google Helpouts pour y choisir notre cours. Chaque professeur dispose de sa fiche : texte de présentation, prochains horaires disponibles, notes et avis d’utilisateurs. Pour notre baptême, on va s’initier à la guitare électrique avec un certain Matt Gibson.

cours de guitare
Fiche helpout de notre professeur de guitare

Une fois notre expert choisi, il nous reste à Programmer notre cours. Toutes les disponibilités sont listées dans une fenêtre dédiée :

choix date

Le rendez-vous pris, l’événement s’inscrit automatiquement dans notre agenda Google. Nous en profitons pour programmer une alerte via l’option Modifier l’événement histoire de ne pas fâcher notre professeur avec un oubli pour notre première rencontre virtuelle.

synergie avec google agenda

Un e-mail de confirmation nous est également envoyé. Il ne nous reste plus qu’à attendre l’heure du cours.

confirmation helpout

Il est l’heure et le temps de se rendre dans Vos sessions d’aide pour y rejoindre notre helpout. Notre enseignant nous signale qu’il est prêt via ce message :

prof en attente

Nous confirmons notre disponibilité et accédons ensuite au Helpout via la fenêtre suivante :

commencer le helpout

Nous y sommes, la communication s’établit et le cours peut commencer. C’est fluide, le son est tout à fait correct et on entend la guitare de Matt rugir comme si on était dans la même pièce (c’est peu de le dire). Les conditions techniques étant parfaitement réunies, le cours se déroule comme si on nous étions physiquement en face de Matt.

Comme vous le voyez, il nous est précisé en amont que ce professeur ne veut pas conserver un enregistrement du helpout. Un point qui, rappelons-le, a toute son importance dans le cadre d’un remboursement éventuel.

helpout en cours

Une fois la visio terminée, il nous est demandé de laisser un avis sur notre enseignant. Nous sommes ensuite relancés par e-mail.

Merci à Matt Gibson d’avoir joué le jeu et de nous avoir présenté sa stratégie sociale pour promouvoir sa musique.

Publié Le 06/11/2013 à 08:38 par



Ajouter un commentaire…

*