Comment Mozilla veut s'attaquer au marché de l'OS mobile ?

Une plateforme libre et ouverte basée sur le HTML5, voilà peut-être l'atout de la Fondation Mozilla pour s'inviter sur ce marché très concurrentiel des systèmes d'exploitation mobiles.

Comment se faire une place sur le marché des OS de terminaux mobiles largement dominé par Apple et Google ? La Fondation Mozilla a visiblement trouvé son angle d’attaque en proposant un système beaucoup plus ouvert que ses concurrents.

firefox

Pour comprendre de quoi il retourne, faisons un petit bond dans le passé, et plus particulièrement en 2007 lorsque Apple a lancé son premier modèle d’iPhone. Doté de iOS, le système est fermé et fait le bonheur des propriétaires des fanboys d’Apple. 1 an plus tard, la firme américaine lance son AppStore, plateforme mettant à disposition des utilisateurs des applications… validées par Apple. Un outil jugé pratique par bon nombre d’utilisateurs mais qualifié de rétrograde par certains défenseurs d’un web beaucoup plus ouvert.

Ces derniers auraient pu certes nourrir quelques espoirs avec l’arrivée de Google sur ce marché, mais ils ont rapidement déchanté. Car quasiment dans le même temps qu’Apple, le géant de la recherche a lancé son système d’exploitation Android puis son écosystème d’applications baptisé Android Market à l‘époque (Google Play aujourd’hui). Là encore, les applications doivent passer par la case « validation » avant d‘être proposées aux propriétaires de terminaux Android.

C’est donc dans ce contexte que la Fondation Mozilla arrive. Et c’est en revendiquant une plateforme plus libre et plus ouverte que ce nouvel acteur entend bien grignoter quelques précieuses parts de marché. Basé sur le HTML5, les développeurs pourraient s’en donner à cœur joie pour créer des applications inédites.

firefox os

Ces derniers sont d’ailleurs invités à tester l’OS mobile avec le lancement prochain de 2 smartphones dotés de Firefox OS. Baptisé Keon et Peak, les terminaux ont été conçus par la société Geeksphone. Une brique de plus à l‘édifice de Mozilla qui avait déjà mis à disposition des développeurs et des curieux un simulateur en ligne.

Publié Le 26/01/2013 à 08:03 par



Ajouter un commentaire…

*