Le streaming musical ne plombe pas les ventes de l'iTunes Store

Le succès croissant du streaming ne ferait pas d'ombre à l'iTunes Store et à son niveau de ventes, bien au contraire. Les ventes d'Apple restent excellentes et pourraient bien s'améliorer encore avec le lancement de son iRadio.

Le streaming musical fait de plus en plus adeptes et d’abonnés payants, mais ne semble pas pour autant faire de l’ombre aux résultats de l’iTunes Store. Au contraire, le streaming pourrait avoir un effet vertueux sur les ventes de titres en ligne. C’est du moins ce que rapporte une étude publiée par The NPD Group. Celle-ci s’appuie sur une analyse de 5400 sondages portant sur le comportement des utilisateurs américains.

Un insolent 63% de parts de marché

Apple resterait donc leader de la vente de musique dématérialisée avec une part de marché de 63% au dernier trimestre de l’année 2012. La firme de Cupertino devance Amazon qui en détient 22%.

itunes store zaz

Il faut savoir que l’année dernière, 44 millions d’Américains ont payé pour télécharger de la musique. Sur les 3 dernières années, les ventes sont restées stables malgré le succès croissant de la concurrence. Et le panier moyen pour l’achat de musique a même augmenté au fil des années. NPD estime cette hausse constante à 6%.

Pour de nombreux consommateurs, il est primordial de posséder la musique et de l‘écouter à sa convenance sur son ordinateur ou son terminal mobile. Car rappelons-le, s’il en est besoin, un abonnement payant à Deezer ou Spotify ne donne qu’un accès provisoire (tant que l’abonnement est en cours) au catalogue de ces plateformes, et aucunement un titre de propriété.

Les perspectives

Comme tend à le montrer cette enquête, le streaming musical a plutôt tendance à soutenir le marché du téléchargement. Et pour cause, les plateformes de streaming proposent un outil de type « Radio » permettant de suggérer automatiquement des musiques à l’utilisateur. C’est cette découverte permanente de nouveaux titres et de nouveaux artistes qui a une incidence sur les ventes de l’iTunes Store.

Et ce n’est donc pas un hasard si Apple songe à lancer sa propre iRadio avec ses propres recommandations. En captant les consommateurs dès le début, la firme américaine optimise ses chances d’améliorer ses ventes.

De plus, en proposant un tel service, Apple parviendra peut-être à « débaucher » certains utilisateurs de Spotify, Deezer et autre Pandora, ces mêmes utilisateurs qui ont visiblement téléchargé des titres sur l’iTunes Store. Ceux-là seront certainement ravis de centraliser leur streaming et leurs téléchargements musicaux sur une même plateforme.

Publié Le 18/04/2013 à 11:02 par



Ajouter un commentaire…

*