Quand Netflix squatte la bande-passante

Selon la récente étude de Sandvine.com, le site de lecture en continu Netflix occuperait jusqu'à 30% de la bande passante nord-américaine. Une victoire du légal sur l'illégal du site de partage de fichiers BitTorrent.

Selon les récentes observations de Sandvine.com, la société Netflix utiliserait une très grande partie des ressources de l’Internet nord-américain. Son service de vidéos en ligne pourrait accaparer jusqu‘à 30% de la bande-passante globale aux USA lors des périodes de pointe. En moyenne, elle utilise 22% des ressources web US.

Parce que vous êtes Européen, vous ne connaissez peut-être pas encore l’activité de Netflix. Sachez que cette société américaine propose aux internautes la possibilité de visionner des films en location. Deux moyens s’offrent à eux : soit la réception de DVD directement à domicile, soit le visionnage en flux continu sur Internet. C’est cette dernière activité qui donnerait ce statut de gros consommateur de bande passante à Netflix.

netflix bande passante

Cette étude montre que le transit légal de films aux Etats-Unis occupe plus de place sur la bande passante américaine que le transit illégal (17% pour le site de partage de fichiers BitTorrent).

Il est intéressant de voir ces chiffres publiés aux Etats-Unis alors qu’en France, de forts soupçons de bridage volontaire de YouTube portent sur les opérateurs Free, SFR et Orange. Il se dit que ces derniers voudraient que YouTube supporte également les coûts du transit de ces données. Toutefois, l’information est à cette heure non confirmée par les principaux intéressés.

Publié Le 19/05/2011 à 16:05 par



Ajouter un commentaire…

*