L'homme de Néandertal ne reverra pas le jour

Ne cherchez plus de mère porteuse pour ressusciter l'homme de Néandertal, le chercheur de Harvard n'avait aucune intention de mener à bien ce projet.

Depuis hier, l’information fait le tour du Web : un chercheur en génétique de la prestigieuse Harvard Medical School voudrait ressusciter l’homme de Néandertal. Pour cela, il préconiserait une récupération de l’ADN sur des os fossiles de nos ancêtres suivie d’un séquençage du génome. Après fragmentation de ce dernier en 10.000 éléments, le scientifique voudrait introduire ces fragments dans des cellules souches. Dernière étape de cette expérience atypique, la recherche d’une mère porteuse pour accueillir ce bébé d’un autre âge.

homme neanderthal

Voilà quelques lignes qui n’ont pas manqué de susciter l’admiration chez certains, l’indignation ou le scepticisme chez d’autres. Que ce soit sur les blogs, dans les rédactions ou sur les réseaux sociaux, tout le monde y est allé de son avis sur ce « Jurassic Park » à la sauce Néandertal.

Le projet fascine tant parce qu’il rappelle certaines œuvres de science-fiction, que parce que cet ancêtre est le premier être humain disparu de la surface de notre planète, être humain différent des hommes que nous sommes aujourd’hui.

Malheureusement pour ceux qui se réjouissaient d’une telle initiative, le service de traduction du journal The Independent doit encore faire ses preuves. Car les propos du généticien George Church tenus dans Der Spiegel faisaient référence à un projet « théoriquement possible », rien d’autre. Un démenti sur les réelles intentions du scientifique a également été publié dans le Boston Herald.

Les surprise du séquençage du génome de l’homme de Neandertal

Une étude menée à Leipzig en 2010 montre que des néandertaliens et des hommes modernes se seraient mélangés par le passé. Une nouvelle qui n’a manqué d‘ébranler la communauté scientifique.

Publié Le 23/01/2013 à 15:15 par



Ajouter un commentaire…

*