Que nous réserve l'avenir du numérique ?

mic69300 mic69300
2 067 contributions
Membre depuis le 16/05/2001
Envoyé le 05/12/2008 à 15:45


Bonjour à tous

L\'émission de TV « Envoyé spécial » du jeudi 4 décembre traitait de Google et de Facebook.
Une occasion de revenir sur le sujet et de l\'élargir, d\'autant que de nbreux livres, magazines...fournissent matière à réflexion et pistes pour l\'avenir.

- l\'incontournable et mystérieux Google,
- le Cloud computing (Nébuleuse informatique),
- Facebook
- le réseau social Twitter(gazouiller)


-1- Google:

- Une anecdote, d\'abord. Un résident de Floride, jaloux, soupçonne sa femme. Il décide la mettre sous surveillance et convaincu de son infidélité, il cherche un homme de main qui l\'en débarrassera. Comment une histoire aussi intime nous est-elle parvenue ?

Très banalement. AOL commet une bourde en divulguant accidentellement les logs de 650 000 utilisateurs d\'AOL. Les logs sont l\'historique de mots-clés recherchés sur Goog depuis le portail AOL. Bien sûr, les internautes ne sont connus que sous un numéro.

C\'est ainsi que l\'époux trahi – le n°14162375 – va se mettre en quête de vidéo-surveillance, de micro-caméra (à cacher dans une voiture), de gadgets pour pister un téléphone portable, de mafieux susceptible de supprimer l\'infidèle...

Bref, Goog constitue « une base de données d\'intentions humaines » [in La Révolution Google éd. Eyrolles 282 p. 19 €] qui recèle un « immense catalogue de pulsions, d\'angoisses, de secrets, de fantasmes, de perversions cachées... »

L\'utilisateur n° 11574916 cherche des infos détaillées sur la cocaïne, comment la préparer, la détecter, l\'acheter.... Un autre se renseigne sur les modes de strangulation et le matériel nécessaire..

Naturellement Goog n\'est qu\'un prestataire de services parfaitement innocent et n\'a jamais eu l\'intention de dévoiler quoique ce soit. Que pèsent d\'ailleurs les 20 millions de logs publiés par AOL par rapport aux milliers de milliards stockés par Goog ? D\'autant que Goog assure que la durée de conservation des données est passée de 18 à 9 mois.


- La partie émergée de l\'iceberg Goog: des revenus de 16,6 milliards $ apportés par la pub « contextuelle », directement par des liens aboutissant à des annonceurs, par des « ads » d\'annonceurs, par l\'analyse du courrier transmis par Gmail....

Goog, c\'est tout à la fois, un moteur de recherche sans doute, mais aussi courrier (Gmail), images satellitaires (G.Earth), calcul d\'itinéraires (G.Maps), balade dans les rues (G. Street View), analyseur de trafic (G.Analytics), presse (G.News), calendrier & agenda (G.Calendar), éditeur de blogs (Blogger), index de littérature savante (G.Scholar), stockage d\'albums photos (Picasa), de vidéos (YouTube), scanne et conserve des bibliothèques ( G.Book Search), carnets de santé électroniques (G.Health), traitement de txt et tableur (G.Documents) [concurrent d\'Office], navigateur (Chrome), smartphone (G1) concurrent de l\'iPhone, messagerie instantanée (G.Talk), traducteur (G.Translate), Wall-Street en temps réel (G.Finance), publicité (DoubleClick)...et la liste n\'est pas exhaustive.

- La partie immergée de l\'iceberg :
Où donc Goog stocke tous ces milliards de données ? C\'est le big secret. Son infrastructure est mal connue. Plusieurs dizaines de centres (de 20 à 50), immenses entrepôts hébergeant chacun des milliers de serveurs, dispersés à travers le monde. Une estimation comprise entre 1 et 2 millions de serveurs, selon The Economist (oct.2008) dont 3 centres en Europe (Irlande, Belgique & Pays-Bas)

Des centres jalousement protégés et qui ne se visitent pas.

Cette toile d\'araignée constitue le Cloud Computing (la Nébuleuse informatique), « formant à la fois la mémoire et l\'intelligence de cette machine universelle qu\'est devenue Goog au fil du temps la + puissante plateforme informatique de stockage et de calcul distribué »

« Goog aspire l\'ensemble de la Toile, copie l\'intégralité du Web, le passe à la moulinette de ses algorithmes, répond en une fraction de seconde à des milliards de requêtes, chacune ciblant qq.mots éparpillés dans une dizaine de milliards de pages »

Peut-on faire vraiment confiance à une société qui tient secret les lieux où elle garde toute l\'information du monde ?

Quel est son degré de porosité face aux curiosités gouvernementales des différents pays ?

Même si Goog déclare prendre un soin particulier à préserver les données des utilisateurs, n\'oublions pas que Goog n\'est pas infaillible, « que de futures crispations sécuritaires pourraient changer la donne » et que son PDG Eric Schmidt est proche de l\'équipe Obama...

2 – Facebook: développement exceptionnel de ce réseau social(50 millions d\'adeptes dans le monde, dont 4 millions de Français) qui souvent ne « ferment » pas leurs infos perso. les laissant « publiques ». Mark Zuckerberg (24 ans) le créateur de Facebook ambitionne pour la France 10, 20 millions d\'adhérents...dans le futur.

Mais l\'intéressant est ailleurs. Aux USA, le team Obama a récupéré sur Facebook 3,8 millions de démocrates volontaires favorables à Obama. Ces 3,8 millions avaient affiché sur Facebook leur choix politique.

Fort de cette base de sympathisants, l\'équipe d\'Obama a utilisé un \"outil de mobilisation en temps réel\": Twitter.

-3- Twitter (gazouiller) réseau social de micro-blogging lancé il y a 18 mois et popularisé par l\' équipe d\'Obama.
Bien adapté au téléphone portable.

Son slogan simplissime « Que fais-tu maintenant ? »
\"Je vais au cinéma, chercher les gosses...\"
Questions et réponses par Tweets (SMS limité à 140 signes) Envoyés à sa \"tribu\".... Banal .

Si ce n\'est que l\' équipe de campagne d\'Obama, a mobilisé, grâce à Twitter, 1 million de sympathisants démocrates et volontaires récupérés sur Facebook.
Les mobiliser le jour J, afin que cette armée fasse du porte à porte auprès de leurs voisins,leur distribue la bonne parole, les incite à voter (en leur offrant de les transporter éventuellement au bureau de vote)....

Un outil redoutable pour mobiliser rapidement des foules préalablement enrôlées...
Si chacun des 1 million de volontaires US s\'engageait à contacter une dizaine de personnes le jour J... le résultat devenait impressionnant.

L\'utilisation de cet outil pourrait permettre des déplacements imprévisibles d\'importantes cohortes de population répondant à des mots d\'ordre de meneurs politiques, syndicaux, religieux.....

Ce qui a si bien marché pour l\'élection d\' Obama, pourrait resservir ailleurs. Des militants français du PS, de l\'UMP... comptent bien utiliser la méthode pour de prochaines élections.

Une procédure en deux temps:
d\'abord regrouper le maximum de sympathisants qui « s\'exposent » sur Facebook,
puis mobiliser cette masse grâce à Twitter le jour J.

Un avant-goût de Big Brother ?





cet1PEC cet1PEC
2 759 contributions
Membre depuis le 29/03/2002
Envoyé le 08/12/2008 à 13:25


Bonjour,

Peut-on faire vraiment confiance à une société qui tient secret les lieux où elle garde toute l\'information du monde ?

si c\'est la preuve qu\'elle n\'est pas si conne que ça, oui.
mais la véritable question est :
Peut-on faire vraiment confiance à une personne qui fait confiance à une telle entreprise et à ces petits et grands secrets partout dans le monde ?

mais si tu veux vraiment te faire peur... achète donc le dernier n° de Sciences & Vie...
... alors, non seulement tu ne crois plus un mot du fameux Web 2.0 mais tu reviens à la lettre papier crayon pour tes déclarations d\'amour (éventuellement illustrées ou pas)...
... tu refuses de commander et de payer par téléphone...
... en dehors de tes petits messages d\'amour à Mémo, tu n\'envoies plus de messages que cryptés, sur adresses mail jetables avec AR...
tu n\'ouvres plus la moindre connexion ou le moindre courrier en dehors de la SandBoxie...
... tu refuses le vote électronique...
... tu continues à faire des déclarations ficales et administratives QUE sous forme papier !


rien que cela.
et tu paries (surtout pas vias internet) sur la date de l\'effondrement du réseau mondial ! [:o)] (!)
Pour emm... les ultra du tout pour moi rien pour les autres... et faire vibrer les neuronnes ! Les "Économistes Atterrés" atterres.org/

Discussion trop ancienne

Cette discussion a été automatiquement fermée car elle n'a plus reçue de nouveau message depuis trop longtemps.

Nous vous suggérons de créer un nouveau message

« Retour sur la liste des messages de ce forum