semer quelques miettes au "jardin de la poésie". - page 10

* maitia
Anonyme
Envoyé le 27/05/2009 à 14:56

Bonjour, [:)(]
A votre bon coeur, nous avons besoin de douceur, de quelques moments de fraicheur, alors si tentation vous prend, n\'hésitez pas, accompagnez-moi..
dit le Petit Prince..



La terre a été retournée
venez semer, venez planter,
quelques graines, quelques semis
ensemble nous les regarderons pousser..
(maitia)





mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 27/10/2010 à 08:11


:bienvenue: :amours:

Ce matin , gelée matinale dans le centre ...
spectacle merveilleux que celui ou la lune fait craquer tous ces colliers pour nous offrir
quelques milliers de diamants dans nos jardins...
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé


:bienvenue: :amours:

Ce matin , gelée matinale dans le centre ...
spectacle merveilleux que celui ou la lune fait craquer tous ces colliers pour nous offrir
quelques milliers de diamants dans nos jardins...



[:)(] petite remontée du lien du jardin de JGHM

www.flickr.com/photos/dans_les_jardins/ :sourire:

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 27/10/2010 à 08:36 Modifié par mizaza



[quote][quote]
:bienvenue: :amours:

Ce matin , gelée matinale dans le centre ...
spectacle merveilleux que celui ou la lune fait craquer tous ces colliers pour nous offrir
quelques milliers de diamants dans nos jardins...
[:)(] petite remontée du lien du jardin de JGHM

www.flickr.com/photos/dans_les_jardins</http:> :sourire:




oups j'avais oublié les quotes

Il y a là vraiment des photos magnifiques des animaux de nos jardins
la semaine dernière j'ai pris la photo d'une epeire dans mon jardinet...
question: je pense qu'elle a servi de hors d'oeuvre à un moineau, car elle a disparue
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 02/11/2010 à 08:49


Bonjour
le jardin fermerait-il ses portes pour l'hiver [:o] ?

Que vont devenir les p'tits zozios si personne ne vient leur distribuer quelques miettes :confus:




mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
riviera.beach riviera.beach
17 401 contributions
Membre depuis le 09/02/2002
Envoyé le 02/11/2010 à 11:40


Bonjour amis de la nature! [:o)]
Lorsqu'on apporte quelques bons soins à nos chers petits oiseaux, c'est une délicate attention à leur encontre (+)
Mais, il faut se dire qu'on se fait plaisir à soi-même.
Nos chers petits volatiles n'ont pas besoin de nous pour survivre, ils sont autonomes. Les grands moments de privations que nous avons connus, n'ont en rien diminué leur
gracieuse compagnie.
Il n\'est de si belles roses Qui ne deviennent gratte-culs
compte désactivé

L'été mettre de la flotte dans une gamelle
pour nos petits amis, ravis
ils nous offriront au passage
une ritournelle

[:D]
reste encore Florence, \"qui n\'a pas l\'air\" d\'etre une espionne L\'homme est naturellement un animal politique - Aristote -
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 03/11/2010 à 05:47


Bonjour


on se fait plaisir à soi-même.



bien sur que l'on se fait plaisir,
On m'a toujours appris à unir le plus possible : l'utile et l'agréable [;)]

Vois-tu dans certains coin de France et d'ailleurs,
dans les régions ou le climat est rude ,
nos petits zozios sédentaires, sont vraiment très heureux de pouvoir se remplir la bedaine avec nos petites miettes [:D] :mdr:





de plus, de temps en temps je viens en semmer un peu ici pour nos zozios en peine,
une bien modeste contribution .....,
mais chaque petite miette compte !!
[:)(] :copains:
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 03/11/2010 à 06:00



ils nous offriront au passage
une ritournelle



Et oui l'hiver je ne suis plus réveillée par la ritournelles des merles ...

note : de nombreuses recherches ont montré que le vacarme humain bouleversait le concert matinal des oiseaux. Les merles, mésanges charbonnières et rossignols mâles des villes chantent notamment plus haut que ceux des champs.
Ils essaient, par ce biais, de mieux se faire entendre des femelles. [:D] [:D]
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
riviera.beach riviera.beach
17 401 contributions
Membre depuis le 09/02/2002
Envoyé le 03/11/2010 à 10:16


Eh! hop... on s'en sortira
Saint-Granier -
Louis Ferrari 1946

Les p'tits oiseaux n'ont pas tout ce qu'il faut
Ils chantent tout d'même, ils sont gais les moineaux
En attendant le soleil de l'été
Il faut les imiter... [:o)]
Il n\'est de si belles roses Qui ne deviennent gratte-culs
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 11/11/2010 à 06:56


Bonjour et belle journée

La mort des oiseaux -
(François Coppée 1842-1908)

Le soir, au coin du feu, j'ai pensé bien des fois,
A la mort d'un oiseau, quelque part, dans les bois,
Pendant les tristes jours de l'hiver monotone
Les pauvres nids déserts, les nids qu'on abandonne,

Se balancent au vent sur le ciel gris de fer.
Oh ! comme les oiseaux doivent mourir l'hiver !
Pourtant lorsque viendra le temps des violettes,
Nous ne trouverons pas leurs délicats squelettes.

Dans le gazon d'avril où nous irons courir.
Est-ce que " les oiseaux se cachent pour mourir ? "



Une autre poèsie que j'aime bien

Le portrait d'un oiseau -
(Jacques Prévert 1903-1976)

Peindre d'abord une cage avec une porte ouverte,
Peindre ensuite quelque chose de joli, de simple et de beau,
Placer ensuite la toile contre un arbre ou dans un jardin.

Se cacher derrière l'arbre, silencieusement sans bouger...
Parfois l'oiseau arrive vite, ou bien des années après,
Ne pas se décourager : attendre.

Si l'oiseau arrive, attendre que l'oiseau pénètre dans sa cage,
fermer alors tout doucement la porte avec le pinceau,
Puis effacer un à un tous les barreaux... Peindre ensuite le
vert feuillage, la fraîcheur du vent, la poussière du soleil,
le bruit des bêtes, de l'herbe dans la chaleur de l'été.

Si l'oiseau chante c'est bon signe, vous pouvez alors signer le
tableau en arrachant tout doucement une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.


[:)(]
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

(+) j'ai aimé, surtout le second ..

L'oiseau de passage - Pierre de La Galite

:amoureux: trop choli ..

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 13/11/2010 à 07:59


bonjour et bonne fin de semaine
parole d'un merveilleux poète
il sera toujours là !

une version originale de cette chanson
certains feraient bien d'écouter au moins une fois dans leur vie, ces paroles [:D] [:D] [:D]

www.youtube.com/watch?v=61klageOn-4
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 13/11/2010 à 08:17



[quote] (+) j'ai aimé, surtout le second ..

L'oiseau de passage - Pierre de La Galite
:amoureux: trop choli ..


[/quote]
Bonjour
tu as raison en ce qui concerne le deuxième, moi aussi


et merci pour l'oiseau de passage , je ne connaissais pas Pierre de la Galite


mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

Bonjour,
super texte (je connaissais un peu)
je l'effacerai demain (droits d'auteur)

Brassens

Quatre-vingt-quinze fois sur cent,
La femme s'emmerde en baisant .
Qu'elle le taise ou le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses .
Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus .
A l'heure de l'oeuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchèr !
S'il n'entend le coeur qui bat,
Le corps non plus ne bronche pas .

(post modifié par Lilix)
reste encore Florence, \"qui n\'a pas l\'air\" d\'etre une espionne L\'homme est naturellement un animal politique - Aristote -
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 10/07/2011 à 12:14


Il y a bien longtemps que je ne me suis pas promené sur le chemin de la poésie...

LA POÉSIE FOUT L'CAMP VILLON !

Tu te balances compagnon
Comme une tringle dans le vent
Et le maroufle que l'on pend
Se fout pas mal de tes chansons
Tu peux toujours t'emmitoufler
Pour la saison chez Gallimard
Tu sais qu'avec ou sans guitar'
On finit toujours sur les quais

La poésie fout l'camp Villon !
y'a qu'du néant sous du néon
Mais tes chansons même en argot
Ont quelques siècles sur le dos

Si je parle d'une ballade
A faire avec mon vieux hibou
On me demandera jusqu'où
Je pense aller en promenade
On ne sait pas dans mon quartier
Qu'une ballade en vers français
Ca se fait sur deux sous d'papier
Et sans forcément promener

La poésie fout l'camp Villon!
Y'a qu'des bêtas sous du béton
Mais tes chansons même en argot
Ont quelques siècles sur le dos

En mil neuf cent cinquante et plus
De tes jug's on a les petits
Ca tient d'famille à c'que l'on dit
Ca s'fout un'robe et t'es pendu
Tu vois rien n'a tellement changé
A part le fait que tu n'es plus
Pour rimer les coups d'pieds au cul
Que nous ne savons plus donner

La poésie fout l'camp Villon!
Y'a qu'du néant sous du néon
Mais tes chansons même en argot
Ont quelques siècles sur le dos

Emmène-moi dedans ta nuit
Qu'est pas frangine avec la loi
" J'ordonne qu'après mon trépas "
" Ce qui est écrit soit écrit "
Y'a des corbeaux qui traîn'nt ici
Peut-être qu'ils n'ont plus de pain
Et je n'attendrai pas demain
Pour qu'ils aient un peu de ma vie

La poésie fout l'camp François !
Emmène-moi emmène-moi
Nous irons boire à Montfaucon
A la santé de la chanson.
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

compte désactivé

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 18/07/2011 à 10:50


beau moment des enfoirés 2002

www.dailymotion.com/video/xprru_le-jour-se-leve_music
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

compte désactivé


un oiseau brisant le silence
sur le fil tout là haut s'est penché
laissant s'envoler quelques plumes
s'accompagna de vocalises !
:musique:

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 11/09/2011 à 11:11 Modifié par mizaza



un oiseau brisant le silence
sur le fil tout là haut s'est penché
laissant s'envoler quelques plumes
s'accompagna de vocalises !
:musique:



Coucou, le petit oiseau est de retour [;)]
une petite mélodie pour fêter ça [:D]
www.dailymotion.com/video/x1pzdo_still-loving-you-repris-par-un-pti_fun

mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 11/09/2011 à 14:03



un oiseau brisant le silence
sur le fil tout là haut s'est penché
laissant s'envoler quelques plumes
s'accompagna de vocalises !
:musique:

Coucou, le petit oiseau est de retour [;)]
une petite mélodie pour fêter ça [:D]
www.dailymotion.com/video/x1pzdo_still-loving-you-repris-par-un-pti_fun



[:D]

Le Piaf il peut aller se recoucher [:)(]
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
compte désactivé

bon dimanche les miss !! Guillemette et Mizaza
quelques minutes avec Robert Lamoureux
retour de vacances ! :clown:

compte désactivé

j'aime bien l'écouter chanter celle-là "viens à la maison"

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 12/09/2011 à 19:44


[quote]
un oiseau brisant le silence
sur le fil tout là haut s'est penché
laissant s'envoler quelques plumes
s'accompagna de vocalises !
:musique:

Coucou, le petit oiseau est de retour [;)]
une petite mélodie pour fêter ça [:D]
www.dailymotion.com/video/x1pzdo_still-loving-you-repris-par-un-pti_fun



[:D]

Le Piaf il peut aller se recoucher [:)(] [/quote]

coucou les filles,
Miss, tu es dure pour lui....,
il est si mignon [:D] [:D] [:D]
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 12/09/2011 à 19:46


bon dimanche les miss !! Guillemette et Mizaza
quelques minutes avec Robert Lamoureux
retour de vacances ! :clown:



C'est super ce retour en arrière, merci pour le partage (+) :yeah:
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

Mizaza, pour éviter les [quote] avant et après pour citer [;)] "je me débrouille ainsi" :
* par clic gauche > tu prends le texte ou partie de texte que tu veux citer
* puis clic gauche sur la cinquième icône en partant de la gauche,
les deux grosses virgules noires inversées
la citation devrait se faire [:)(]

MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 13/09/2011 à 08:42


Mizaza, pour éviter les [quote] avant et après pour citer [;)] "je me débrouille ainsi" :
* par clic gauche > tu prends le texte ou partie de texte que tu veux citer
* puis clic gauche sur la cinquième icône en partant de la gauche,
les deux grosses virgules noires inversées
la citation devrait se faire [:)(]



Moi j'enlève/j'efface les quote en trop [;)]

Les filles, c'est mon anniversaire aujourd'hui [:D]
Je l'ai fêté ce dimanche en famille [:)(]
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
compte désactivé

passé ton anniversaire
reste encor' le temps te faire
des bisous soufflés d'amitié

à notr' amie Guillemette
gente Miss dont c'était fête
pensées de joies et du bonheur

en attendant un an de plus !
que les jours s'égrènent heureux
pour toi les tiens, tous tes amis !






MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 13/09/2011 à 11:44


passé ton anniversaire
reste encor' le temps te faire
des bisous soufflés d'amitié



C'est aujourd'hui 13 septembre mon anniversaire [;)]

Merci
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 13/09/2011 à 17:50 Modifié par Modération


passé ton anniversaire
reste encor' le temps te faire
des bisous soufflés d'amitié



C'est aujourd'hui 13 septembre mon anniversaire [;)]

Merci



Bonjour Miss et plein de bises colorées

mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 13/09/2011 à 19:39


Merci beaucoup :amours:

j'ai modifié un peu ton message en enlevant les quote qui étaient en trop [:)(]
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 21/09/2011 à 08:55


Tu as eu raison , les quote-cots me jouent souvent des tours [:D] [:D]
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
NIDU NIDU
512 contributions
Membre depuis le 05/09/2001
Envoyé le 26/09/2011 à 22:01


Chanson de Moustaki Qui me semble dans l'air du temps


Je veux que ma chanson soit comme un cri d'alarme
Entre un air à la mode et un chanteur de charme
Et même si je ne chante pas assez fort
Qu'on veuille m'écouter trois minutes encore

Quand on entend parler des femmes que l'on viole
Pour beaucoup d'entre nous ça reste des paroles
On discute on s'indigne on ferme le journal
Puis on finit par trouver ça presque normal

Hier j'ai rencontré une de ces victimes
Pour la police c'est affaire de routine
Et pour les autres ce n'est guère qu'une histoire
Moi j'ai vu la détresse au fond de son regard

J'ai lavé son corps couvert de sperme et de sang
L'individu était presqu'un adolescent
Très vite il a fait ça sans amour ni plaisir
Il paraît qu'il a pleuré avant de s'enfuir

Mon Dieu qu'avons-nous fait pour en arriver là
Que faut-il faire pour arrêter tout cela
Ma tête se révolte et mon coeur est meurtri
Et j'ai eu mal pour elle et j'ai honte pour lui

Mais qui d'entre nous n'a jamais violé quelqu'un
Pour ne parler que de ces petits viols mesquins
Qui font partie de notre vie de tous les jours
Et abreuvant de larmes notre soif d'amour

La puissance l'argent la force et le mépris
L'autorité du père et celle du mari
La rigueur imbécile des fauteurs de l'ordre
Qui créer les enragés qu'il empêche de mordre

Car ce sont nos enfants qu'on appelle la pègre
Gauchistes blousons noirs drogués et autres nègres
Tous ceux qui pour survivre cherchent à rêver
Ceux qui cherchent la plage au-dessous des pavés

Et si je viens chanter à la télévision
Dans le cadre établi de la consommation
Avec l'approbation du prince et de la cour
Ne va pas croire que c'est pour faire un discours

Ce n'est pas non plus pour te convaincre ou te plaire
Où chanter les idées qui sont déjà dans l'air
Mais c'est pour demander un aujourd'hui meilleur
En faisant simplement mon métier de chanteur

Je dis que le bateau prend l'eau de tout coté
Il est temps qu'on essaye de le colmater
Victime ou criminel les deux sont concernés
Et s'il y a un coupable on est tous condamnés

@jj@
compte désactivé

le jour est déjà levé
de ce côté du voile
de voir ces atrocités
plombe les corps fatigués
griffe les coeurs fragiles

par nos lucarnes usées
passent toujours les rayons
suspendus sur des fils d'or
jusqu'aux âmes en veille
avec infinie douceur


compte désactivé

Le petit jardin de la poésie resté à l'abandon ..
Il n'est plus rien du Jardin des Délices de G.Manset.
Il a perdu traces de ce passé qu'il trainait encore
jusqu'à ce jour d'automne pour s'en aller plus loin.
S'enterrent alors les dernières feuilles mortes
loin de la rosée d' autrefois qui le rendait joyeux ..
Viendra bien vite ce vent de sud au souffle chaud
qui balaiera la dernière ombre qui tremble et fuit
et sur la table, la dernière miette des restes de l'oubli.




compte désactivé

MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 25/10/2011 à 12:41


Le petit jardin de la poésie resté à l'abandon ..
Il n'est plus rien du Jardin des Délices de G.Manset.
Il a perdu traces de ce passé qu'il trainait encore
jusqu'à ce jour d'automne pour s'en aller plus loin.
S'enterrent alors les dernières feuilles mortes
loin de la rosée d' autrefois qui le rendait joyeux ..
Viendra bien vite ce vent de sud au souffle chaud
qui balaiera la dernière ombre qui tremble et fuit
et sur la table, la dernière miette des restes de l'oubli.




Toktok est repartit [8(] :amour:
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 29/10/2011 à 11:13


[quote]Le petit jardin de la poésie resté à l'abandon ..
Il n'est plus rien du Jardin des Délices de G.Manset.
Il a perdu traces de ce passé qu'il trainait encore
jusqu'à ce jour d'automne pour s'en aller plus loin.
S'enterrent alors les dernières feuilles mortes
loin de la rosée d' autrefois qui le rendait joyeux ..
Viendra bien vite ce vent de sud au souffle chaud
qui balaiera la dernière ombre qui tremble et fuit
et sur la table, la dernière miette des restes de l'oubli.




Toktok est repartit [8(] :amour: [/quote]

dommage [;(]
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

Bonjour !
long extrait emprunté sur la toile


Toute ma vie trop paresseux pour me conformer aux règles
Joyeux, toujours joyeux, suivant librement ma nature
Dans ma besace trois mesures de riz
Près du foyer un fagot de bois
Pourquoi se préoccuper de l'éveil ou de l'illusion ?
Pour ce qui est de rechercher les honneurs ou la fortune, je n'en parle même pas.
La pluie nocturne tombe sur ma cabane au toit de paille
Détendu, j'allonge les deux jambes.
Mille sommets figés par le froid
Dix mille sentiers sans trace d'homme
Chaque jour je ne fais que méditer face au mur
Parfois j'entends la neige qui frappe la fenêtre.
Quand on abandonne le désir tout est bien
Quand le désir est là dix mille choses ne peuvent le satisfaire
Quelques légumes nourrissent
Une robe de moine est suffisante pour vêtir le corps
Je me promène seul au milieu des cerfs
Je chante avec les enfants du village
Je lave mes oreilles dans l'eau qui coule au pied des rochers,
Je contemple la beauté des pins au sommet de la montagne.
Une lampe à la main, nuit de neige en montagne
Dans le silence nocturne les flocons s'envolent librement
Le vrai, le faux, quelle importance ?
Une nuit paisible derrière ma cabane au toit de paille
Je joue du luth sans corde
Sa musique, portée par le vent disparaît dans les nuages
Elle devient celle du ruisseau
S'étend toujours plus loin et remplit la vallée,
Traverse montagne et forêts
Seul un être fermé aux bruits du dehors
Peut entendre cette musique merveilleuse.
Les quatre saisons et les oiseaux vivent en harmonie
Continuellement s'entend le bruit de la source froide
Je dis à ceux qui peuvent oublier leur fardeau
Venez errer librement au sommet des montagnes émeraudes.

C'est la fin de l'automne, le neuvième mois, le ciel est bleu
Seul avec mon bol, sans prévenir, je frappe à ta porte
Moi, un moine libre des désirs du monde
Toi, un homme oisif vivant dans une époque de paix
Toute la journée sans rien faire
A boire du saké en riant face aux montagnes.

La grande voie n'a pas de chemin
Je ne sais où se trouve la paix du cœur
On considère la vacuité ou l'existence comme des buts
Quelle différence entre un homme ordinaire et un éveillé
Si l'on s'attache au monde, poursuivant son ombre
L'ombre s'éloigne toujours plus
Si l'on chasse le faux et recherche le vrai
Le vrai devient cicatrice
Comprend cela par expérience et profondément
Si tu tombes même d'un cheveu dans le mental,
Tu t'éloigneras de la vérité d'une distance de mille univers
J'ai appris autrefois la quiétude de la concentration et je sais contrôler mon souffle
Traversant les étoiles et le givre blanc
J'en oubliais presque le sommeil et la nourriture
Si je connais la paix
C'est peut-être grâce à ma pratique
Mais si je n'agis pas
Qui me prouve qu'elle demeurera toujours ?

Depuis l'origine la grande voie n'a pas de chemin
Je ne sais quel est son accomplissement
Si on on la poursuit, elle s'éloigne de plus en plus.
Si on la recherche, on ne peut la trouver
Même si on prêche aux hommes l'identité du vide et des phénomènes,
Et qu'on suit la voie du milieu, on se retrouve dans une impasse
Cela est indicible
Si on veut l'exprimer par la parole, il perd son sens.
L'éveil et l'illusion dépendent l'un de l'autre
Le dharma et les phénomènes sont liés
La journée je récite des sutras sans paroles
La nuit je médite sans pratiquer la méditation
Le coucou chante près de la rivière, là où baigne le saule
Un chien aboie dans la nuit à la clarté de la lune
La loi du Bouddha n'est pas contraire à l'harmonie de la nature
Qu'ai-je à transmettre ?
Il y a un joyau qui existe depuis toujours
Jour et nuit, il illumine l'obscurité du monde
Quant du le possèdes, tu ne peux le confier à un autre
Contemple le sans douter et sans hésiter
Quand l'ami de la Voie le montre, l'homme obscure titube
Si la fille du dragon le donne, les vieux moines sont embarrassés
Ah ! Ah ! Ah Un tel joyau existe dans le ciel ou sur la terre, mais qui le sait ?

Ne demande pas s'il vient du Mont Kunlun ou de GepuLe joyau est en toi
Sa lumière efface celle du soleil et de la lune
et rayonne au-delà des quatre limites de l'univers
Ses couleurs sont si intenses qu'on ne peut le fixer
S'il est perdu on plonges dans l'océan de la souffrance
Si on le possède on traverse immédiatement sur l'autre rive
Je le montre et l'offre
Mais je ne peux rien faire si les hommes n'en veulent pas.



Ryōkan Taigu (1758-1831) était un moine et ermite, poète et calligraphe japonais. Né Eizō Yamamoto,
il est plus connu sous son seul prénom de moine Ryōkan (signifiant « Grand-Cœur »).

Extrait de : Ryokan, le Chemin vide.

bondimancheàtous !

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 11/12/2011 à 09:49 Modifié par mizaza


Bonjour,

Bonjour !
long extrait emprunté sur la toile
[quote]


Ryōkan Taigu (1758-1831) était un moine et ermite, poète et calligraphe japonais. Né Eizō Yamamoto,
il est plus connu sous son seul prénom de moine Ryōkan (signifiant « Grand-Cœur »).

Extrait de : Ryokan, le Chemin vide.

bondimancheàtous !



bonjour et bon dimanche
c’était une très belle lecture!



Dans la forêt verdoyante,
mon ermitage.
Seuls le trouvent
Qui ont perdu leur chemin.

Aucune rumeur du monde,
le chant d'un bûcheron, parfois.

Mille pics, dix mille ruisseaux,
pas une âme qui vive....

On dit que ses calligraphies , aujourd'hui très prisées par les musées
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 11/12/2011 à 11:59


Bonjour,

Bonjour !
long extrait emprunté sur la toile


Ryōkan Taigu (1758-1831) était un moine et ermite, poète et calligraphe japonais. Né Eizō Yamamoto,
il est plus connu sous son seul prénom de moine Ryōkan (signifiant « Grand-Cœur »).

Extrait de : Ryokan, le Chemin vide.

bon dimanche à tous !

bonjour et bon dimanche
c’était une très belle lecture!



Dans la forêt verdoyante,
mon ermitage.
Seuls le trouvent
Qui ont perdu leur chemin.

Aucune rumeur du monde,
le chant d'un bûcheron, parfois.

Mille pics, dix mille ruisseaux,
pas une âme qui vive....

On dit que ses calligraphies , aujourd'hui très prisées par les musées




Bonjour et bon dimanche à vous 2 aussi, merci de ce partage



Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
BELLE MAIN BELLE MAIN
2 contributions
Membre depuis le 04/01/2012
Envoyé le 01/02/2012 à 11:41


Bonjour,

Ces graines sont l'amitié et l'amour
il faut les suivre toute notre vie
car elles sont rares

BELLE MAIN PAULA

mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 01/02/2012 à 13:33


Bonjour,
J'ai trouvé ce poème ici,

http://poeteamitemps.blogspot.com/
.....

Calmer mes nerfs sans devoir partir
Voguer sur les mers en oubliant les frontières
Parler à mon père sans une pointe d'ironie
Ne plus être intérimaire de ma propre vie

Être fier de ce que j'ai accompli
Me souvenir d'hier avec un grand sourire
Avoir des repères pour mieux me définir
Regarder mes pairs sans aucune envie
...
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

Bonjour,
copie/transfert d'ailleurs vers ici


"peau aime"

un vitrail brisé
la cathédrale tremble
sanglots de pierres



([:)(] clin d'oeil printemps)
toutes les petites pierres
se sont consolées au lierre
sous le pâle soleil naissant
et les premiers chants d'oiseaux




mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 01/03/2012 à 07:29



Bonjour,
([:)(] clin d'oeil printemps)
toutes les petites pierres
se sont consolées au lierre
sous le pâle soleil naissant
et les premiers chants d'oiseaux



Pour les chants d'oiseaux, tu as raison
le matin les merles viennent faire un concert sous mes fenêtres...
C'est vraiment joyeux et agréable , de plus ça a un petit air de printemps...
je file , car la journée du jeudi est bien remplie ici
Belle journée colorée
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 01/03/2012 à 07:31


Bonjour, oups j'ai oublié



mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)
compte désactivé

Bonjour,

la poésie c'est un peu cette source qui coule pour embrasser la peine et apaiser le coeur

ce poète rencontré ici il y a quelques années et qui nous a quittés

j'aime beaucoup :amour: Michel Conte - Melki, .. de là où tu es, si tu nous vois, merci !

la source coule >>> clic >>< www.youtube.com/watch?v=R5gCwhIDdvg

réédit peut-être, me souviens plus



MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 05/05/2012 à 14:38


Bonjour,

Bonjour,

la poésie c'est un peu cette source qui coule pour embrasser la peine et apaiser le coeur

ce poète rencontré ici il y a quelques années et qui nous a quittés

j'aime beaucoup :amour: Michel Conte - Melki, .. de là où tu es, si tu nous vois, merci !

la source coule >>> clic >>< www.youtube.com/watch?v=R5gCwhIDdvg

réédit peut-être, me souviens plus



Merci (+) bisous :amours:
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
mizaza mizaza
796 contributions
Membre depuis le 22/05/2009
Envoyé le 20/05/2012 à 08:59


Bonjour et beau dimanche

Je suis en pleine tempête sous narine.... [:D]



Un petit bonhomme

Un petit bonhomme
S'en allant au bois
Quand il revenait
Il disait chaqu' fois :
Atchoum ! Atchoum !
Atchoum, atchoum, atchoum ! ! !
mizaza coccicouleurs.eklablog.fr/ "Un automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent. ( Sylvain Tesson)

Discussion trop ancienne

Cette discussion a été automatiquement fermée car elle n'a plus reçue de nouveau message depuis trop longtemps.

Nous vous suggérons de créer un nouveau message

« Retour sur la liste des messages de ce forum