Formation officielle pour devenir hacker

mic69300 mic69300
2 067 contributions
Membre depuis le 16/05/2001
Envoyé le 01/07/2013 à 11:36


Bonjour,

Le mot sent le soufre.

Pourtant, avec l'opération Prism, la lecture quotidienne par le président US de conversations téléphoniques échangées entre les responsables européens et les démêlés judiciaires d'Ed. Snowden, la formation officielle de futurs hackers français mérite d'être posée.

Un seul IUT français a franchi le pas et prépare déjà à une « licence » dite CDAISI (Collaborateurs pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques). L'an dernier, sur 350 candidats hautement qualifiés venus de tous les horizons (Mexique, Maghreb, France...) 26 ont été retenus et leurs dossiers soumis à la DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur)

Travaux pratiques:  : « ouvrir » à distance les bornes SNCF ...pour voir ce qu'elles contiennent, avant d'aller plus loin dans le réseau....

Parfois, "ils" font plus que frôler l'illégalité... mais souvent, les infos ne sont pas suffisamment protégées.

Les débouchés sont nombreux, entre l'Anssi (Agence nationale de sécurité des systèmes d'information), le ministère de la Défense nationale via la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) et les grandes entreprises internationales d'informatique.

In Le Monde Magazine. 29 juin 2013 Un papier de Pierre Alonso page 31-32



Nébucadnetsar
3 contributions
Membre depuis le 04/05/2013
Envoyé le 02/07/2013 à 08:32


Bonjour.

Je crois pas que l'espionnage informatique et téléphonique commence avec cette affaire.

Je ne crois pas que l'état Français s'en soit privé jusqu'à présent non plus, mais quand ca sort du confidentiel comme c'est le cas en ce moment par le biais de Ed snowden, les états se doivent de marquer le coup.

Pour ce qui est d'une formation de hackers, on ne peut pas considérer ca comme un métier, qui selon moi valorisent les personnes qui les exercent, ca m'irrite quand j'entend dire dans les reportages télévisés qu'il y a des bandits professionnels, des prostituées professionnelles, ou maintenant des hackers professionnels, ces termes décrivent des activités dégradantes à la fois pour les personnes qui les exerce, pour leur "clientèle" mais principalement pour la société toute entière alors que la définition de professionnel c'est tout le contraire, c'est sois pour les autres dans l'objectif d'apporter un service qui valorise l'ensemble de la société et de l'hisser vers le haut, ce n'est pas ce que font ces genres de personnes, qui ne pensent qu' a leur intérêt 1er en profitant de personnes déterminées fragiles et exploitables à des fins de rentabilité pécuniaires .

Pour revenir à nos moutons, en ce qui concerne les hackers ca détermine une catégorie de personnes qui n'est rattachée à aucun statut étatique, les personnes employées par l'état étant dans un cadre statutaire légal pour exercer on dira du contre espionnage même si quelques fois ils sont les antagonistes de cette démarche, (ex raimbow warrior).

J'imagine mal qu'une formation de contre espionnage puisse être créée, avec des étudiants connus se rendant dans des locaux géographiquement connus, débouchant sur un diplôme et ces étudiants embauchés à la sortie de leurs études par l'état qui espèrerait alors pouvoir espionner en toute invisibilité, c'est totalement farfelu.

C'est évident que ne pas se tenir au courant de ce que font vos ennemis peut nuire gravement, mais ne pas s'occuper de ce que font vos amis ou considérés comme tels peut se révéler tout aussi nuisible, ca existe depuis que l'homme existe, c'est un secret de polichinelle, et ca perdurera toujours, mais de façon aussi secrète que possible.

Il est clair que les services Américains sont devenus perméables
depuis quelques temps, mais ce n'est qu'une infime partie de ce que détient l'ensemble des états de la planète, le message que je suis en train d'écrire ici devant logiquement atterrir dans les recherches de ces derniers parcequ 'il contient un bon compte de mot tracés par leur moteurs de recherche, j'en profite pour leur passer le bonjour.

Cdt.





mic69300 mic69300
2 067 contributions
Membre depuis le 16/05/2001
Envoyé le 02/07/2013 à 11:34


Bonjour,

En effet, l'espionnage ne commence pas avec cette affaire.
Mais, le numérique multiplie les possibilités d'intercepter des messages confidentiels. via les innombrables réseaux qui se déploient un peu partout.

La formation CDAISI (Collaborateur pour la Défense et l'Anti-intrusion des Systèmes Informatiques) est un enseignement officiel délivré par un IUT de province procédant à un recrutement pointu et de haut niveau, après une sélection drastique.

Plusieurs des 26 sélectionnés (sur 350 candidats) ont eu précedmment affaire à la Justice. Les gens qui sortent de cet IUT, sont appréciés par le Public (ministère de la Défense...), mais aussi par les grands groupes privés et internationaux (EADS, Google, Microsopft, Apple, Facebook....)

Certes, cet IUT délivre une formation défensive (anti-intrusion), mas la frontière entre la défense et l'attaque est poreuse. [:D] .



cet1PEC cet1PEC
2 848 contributions
Membre depuis le 29/03/2002
Envoyé le 02/07/2013 à 16:52


Bonjour,
French touch ?
Ils pourront toujours postuler à la NSA

Pour emm... les ultra du tout pour moi rien pour les autres... et faire vibrer les neuronnes ! Les "Économistes Atterrés" atterres.org/
mic69300 mic69300
2 067 contributions
Membre depuis le 16/05/2001
Envoyé le 02/07/2013 à 22:58


Bonsoir,


Naturellement, les portes de la NSA leur sont ouvertes [8D]


Discussion trop ancienne

Cette discussion a été automatiquement fermée car elle n'a plus reçue de nouveau message depuis trop longtemps.

Nous vous suggérons de créer un nouveau message

« Retour sur la liste des messages de ce forum