chansons et poemes sur la pluie

* boubou21
Anonyme
Envoyé le 20/04/2003 à 10:34

pleuvait fort sur la grand-route
EllŽ cheminait sans parapluie
JŽen avais un, volé, sans doute
Le matin même à un ami
Courant alors à sa rescousse
Je lui propose un peu dŽabri
En séchant lŽeau de sa frimousse
DŽun air très doux, ellŽ mŽa dit " oui "
Un pŽtit coin dŽparapluie
Contre un coin dŽparadis
Elle avait quelque chosŽ dŽun ange
Un pŽtit coin dŽparadis
Contre un coin dŽparapluie
Je nŽperdais pas au changŽ, pardi

Chemin faisant, que ce fut tendre
DŽouïr à deux le chant joli
Que lŽeau du ciel faisait entendre
Sur le toit de mon parapluie
JŽaurais voulu, comme au déluge
Voir sans arrêt tomber la pluie
Pour la garder, sous mon refuge
Quarante jours, quarante nuits

Un pŽtit coin dŽparapluie
Contre un coin dŽparadis
Elle avait quelque chosŽ dŽun ange
Un pŽtit coin dŽparadis
Contre un coin dŽparapluie
Je nŽperdais pas au changŽ, pardi

Mais bêtement, même en orage
Les routes vont vers des pays
Bientôt le sien fit un barrage
A lŽhorizon de ma folie
Il a fallu quŽelle me quitte
Après mŽavoir dit grand merci
Et je lŽai vue toute petite
Partir gaiement vers mon oubli

Un pŽtit coin dŽparapluie
Contre un coin dŽparadis
Elle avait quelque chosŽ dŽun ange
Un pŽtit coin dŽparadis
Contre un coin dŽparapluie
Je nŽperdais pas au changŽ, pardi


Georges Brassens
Le parapluie


Cette conversation est fermée
MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 20/04/2003 à 10:43


tamalou tamalou
580 contributions
Membre depuis le 19/10/2001
Envoyé le 20/04/2003 à 10:46


il est joli ton roi lion boubou [:)(]
* boubou21
Anonyme
Envoyé le 20/04/2003 à 10:47

I\'m singin\' in the rain, just singin\' in the rain


What a glorious feelin\', I\'m happy again

I\'m laughin\' at clouds so dark up above

The sun\'s in my heart and I\'m ready for love



Let the stormy clouds chase ev\'ry one from the place

Come on with the rain, I\'ve a smile on my face

I\'ll walk down the lane with a happy refrain

Just singin\', singin in the rain

Dancin\' in the rain, dyu du du du du du

............I\'m happy again I\'m singin\' and dancin\' in the rain!



Paroles de Arthur Freed.
Interprété par Gene Kelly dans \"Chantons sous la


* boubou21
Anonyme
Envoyé le 20/04/2003 à 10:56

Il pleut sur Nantes,
Donne-moi la main ...
Le ciel de Nantes
Rend mon coeur chagrin.



Un matin comme celui-là,
Il y a juste un an, déjà,
La ville avait ce teint blafard
Lorsque je sortis de la gare.
Nantes m\'était alors inconnue,
Je n\'y étais jamais venue,
Il avait fallu ce message
Pour que je fasse le voyage ...



\"Madame, soyez au rendez-vous
Vingt-cinq, rue de la Grange aux Loups,
Faites vite, il y a peu d\'espoir,
Il a demandé à vous voir\".



A l\'heure de sa dernière heure,
Après bien des années d\'errance,
Il me revenait en plein coeur,
Son cri déchirait le silence ...
Depuis qu\'il s\'en était allé,
Longtemps je l\'avais espéré,
Ce vagabond, ce disparu,
Voilà qu\'il m\'était revenu !



Vingt-cinq, rue de la Grange aux Loups,
Je m\'en souviens, du rendez-vous,
Et j\'ai gravé dans ma mémoire
Cette chambre au fond d\'un couloir.



Assis près de la cheminée,
J\'ai vu quatre hommes se lever :
La lumière était froide et blanche,
Ils portaient l\'habit du dimanche.
Je n\'ai pas posé de questions
A ces étranges compagnons,
J\'ai rien dit, mais à leur regard,
J\'ai compris qu\'il était trop tard ...



Pourtant, j\'étais au rendez-vous
Vingt-cinq, rue de la Grange aux Loups,
Mais il ne m\'a jamais revue,
Il avait déjà disparu.



Voilà, tu la connais l\'histoire,
Il était revenu un soir,
Et ce fut son dernier voyage,
Et ce fut son dernier rivage ;
Il voulait, avant de mourir
Se réchauffer à mon sourire,
Mais il est mort dans la nuit même,
Sans un adieu, sans un \"Je t\'aime\" ...



Au chemin qui longe la mer,
Couché dans le jardin de pierre,
Je veux que tranquille il repose :
Je l\'ai couché dessous les roses ...
Mon père ... Mon père.



Il pleut sur Nantes ...
... Je me souviens ...
Le ciel de Nantes
Rend mon coeur chagrin.







* boubou21
Anonyme
Envoyé le 20/04/2003 à 11:03

- Barbara -
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barabara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t\'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même jour-là
N\'oublie pas
Un homme sous un porche s\'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t\'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m\'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j\'aime
Même si je ne les ai vus qu\'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s\'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N\'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l\'arsenal
Sur le bateau d\'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu\'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d\'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n\'est plus pareil et tout est abimé
C\'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n\'est même plus l\'orage
De fer d\'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l\'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien


Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 03:37


La pluie du coeur : Paul Verlaine


Il pleure dans mon coeur

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s\'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s\'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.

C\'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !

* Jean-Claude M
Anonyme
Envoyé le 21/04/2003 à 03:42

Pour les paroles de chansons françaises, l\'incontournable:
[LIEN]http://www.paroles.net/[/LIEN]

Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 03:51


Merci Jean-Claude, je ne connaissais pas.
* Jean-Claude M
Anonyme
Envoyé le 21/04/2003 à 04:19

Salut Véronique,

Malheureusement, les éditeurs de musique et de fichiers midi s\'acharnent sur des sites semblables. Quelle honte! Et quelle connerie.

Important : Suite aux courriers de EMI Music Publishing France, il ne m\'est plus possible d\'ajouter des textes sur ce site depuis mi-février...
Thierry



Il est certain que pour moi ces maisons de disques passent à la trappe. Déjà que j\'en achète rarement.

Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 04:40


les éditeurs de musique


Malheureusement, je crois que ceux-ci ont un trop grand pouvoir de faire la pluie et le beau temps (tueurs de talent notamment) et j\'enrage de les voir fabriquer de ces tubes (-) dont ils pensent (ou savent) que tous vont s\'abreuver pour remplir leurs poches, mais qui n\'ont rien de la grande et belle musique !
......le profit et l\'art, triste duel !
johannis johannis
19 917 contributions
Membre depuis le 10/10/2001
Envoyé le 21/04/2003 à 05:16


Listen to the rhythm of the falling rain...
(The Cascades, c\'est un 45 tours simple du temps de mes 15 ans, en 1965. Il faudra que je le réécoute pour repiquer les paroles, mais on doit les trouver sans doute aisément sur la toile - toile d\'imperméable, naturellement)


Et puis aussi le Rain des Beatles (+)

* boubou21
Anonyme
Envoyé le 21/04/2003 à 08:29

[LIEN]http://www.duchessathome.com/music/rhythmofthefallingrain.html[/LIEN]


Listen to the rhythm of the falling rain,
Telling me just what a fool I\'ve been.
I wish that it would go and let me cry in vain,
And let me be alone again.

Now the only girl I\'ve ever loved has gone away.
Looking for a brand new start!
But little does she know that when she left that day.
Along with her she took my heart.

Rain, please tell me, now does that seem fair
For her to steal my heart away when she don\'t care
I can\'t love another, when my heart\'s somewhere far away.

Listen to the rhythm of the falling rain,
Telling me just what a fool I\'ve been.
I wish that it would go and let me cry in vain,
And let me be alone again.

Interlude

Rain, won\'t you tell her that I love her so
Please ask the sun to set her heart aglow
Rain in her heart and let the love we know start to grow.

Listen to the rhythm of the falling rain,
Telling me just what a fool I\'ve been.
I wish that it would go and let me cry in vain,
And let me be alone again.

Oh listen to the falling rain
Pitter patter pitter patter, Oh
Listen, listen to the falling rain
Pitter patter pitter patter, Oh
Listen, listen to the falling rain
Pitter patter pitter patter


* boubou21
Anonyme
Envoyé le 21/04/2003 à 08:33

[url]www2.auckland.ac.nz/lbr/trout/press/piki_ake/piki_ake_2.php[/url] (?)

clotho clotho
611 contributions
Membre depuis le 06/07/2002
Envoyé le 21/04/2003 à 11:53


Malheureusement, les éditeurs de musique et de fichiers midi s'acharnent sur des sites semblables. Quelle honte! Et quelle connerie.





La pluie fait des claquettes
Sur le trottoir à minuit
Parfois je m'y arrête
Je l'admire, j'applaudis
Je suis son chapeau claque
Son queue-de-pie vertical
Son sourire de nacre
Sa pointure de cristal
Bip, bip, bip, ... , la pluie

Aussi douce que Marlène
Aussi vache que Dietrich
Elle troue mon bas de laine
Que je sois riche ou pas riche
Mais quand j'en ai ma claque
Elle essuie mes revers
Et m'embrasse dans la flaque
D'un soleil à l'envers
Bip, bip, bip, ... , la pluie

Avec elle, je m'embarque
En rivière de diamant
J'la suis dans les cloaques
Où elle claque son argent
Je la suis sur la vitre
D'un poète endormi
La tempe sur le titre
Du poème ennemi
Bip, bip, bip, ... , la pluie

A force de rasades
De tournées des grands ducs
Je flotte en nos gambades
La pluie perd tout son suc
Quittons-nous dis-je c'est l'heure
Et voici mon îlot
Salut, pourquoi tu pleures
Parce que je t'aime, salaud
Bip, bip, bip, ...
La pluie fait des claquettes
Sur le trottoir à minuit

-------------------------------------
atrium atrium
8 386 contributions
Membre depuis le 22/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 19:09


www.paroles.net/texte/15962http://www.paroles.net/texte/15962
Pas tout jeune mais....

atrium atrium
8 386 contributions
Membre depuis le 22/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 19:11


Et M là aussi cela ne fonctione plus

atrium atrium
8 386 contributions
Membre depuis le 22/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 19:16


[url]www.paroles.net/texte/15962[/url]

cafeine cafeine
371 contributions
Membre depuis le 04/05/2002
Envoyé le 21/04/2003 à 20:01


pour remonter le moral des jeunes filles : it\'s raining men, alleluia!!
[LIEN]http://www.lyricsstyle.com/g/gerihalliwell/itsrainingmen.html[/LIEN]

cafeine cafeine
371 contributions
Membre depuis le 04/05/2002
Envoyé le 21/04/2003 à 20:20


plus sérieux appolinnaire que j\'adore, mais préparez les lunettes, c\'est un calligramme:
[LIEN]http://www.ubu.com/historical/app/app3.html[/LIEN]

* lavieenrose
Anonyme
Envoyé le 21/04/2003 à 20:56

Et puis aussi le Rain des Beatles



et le tube planétaire des Aphrodite\'s Childs: \" Rain and Tears\" ,....huum le slow en ..67 (ou 68...)(Démis Roussos of course)

* lavieenrose
Anonyme
Envoyé le 21/04/2003 à 21:00

Celle-ci ......je .....l\'adore.......;Jacques Brel
ORLY
1977


Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu\'eux deux
La pluie les a soudés
Semble-t-il l\'un à l\'autre
Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu\'eux deux
Et je les sais qui parlent
Il doit lui dire je t\'aime
Elle doit lui dire je t\'aime
Je crois qu\'ils sont en train
De ne rien se promettre
Ces deux-là sont trop maigres
Pour être malhonnêtes

Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu\'eux deux
Et brusquement il pleure
Il pleure à gros bouillons
Tout entourés qu\'ils sont
D\'adipeux en sueur
Et de bouffeurs d\'espoir
Qui les montrent du nez
Mais ces deux déchirés
Superbes de chagrin
Abandonnent aux chiens
L\'exploit de les juger

La vie ne fait pas de cadeau
Et nom de Dieu c\'est triste
Orly le dimanche
Avec ou sans Bécaud

Et maintenant ils pleurent
Je veux dire tous les deux
Tout à l\'heure c\'était lui
Lorsque je disais \"il\"
Tout encastrés qu\'ils sont
Ils n\'entendent plus rien
Que les sanglots de l\'autre
Et puis
Et puis infiniment
Comme deux corps qui prient
Infiniment lentement
Ces deux corps se séparent
Et en se séparant
Ces deux corps se déchirent
Et je vous jure qu\'ils crient
Et puis ils se reprennent
Redeviennent un seul
Redeviennent le feu
Et puis se redéchirent
Se tiennent par les yeux
Et puis en reculant
Comme la mer se retire
Il consomme l\'adieu
Il bave quelques mots
Agite une vague main
Et brusquement il fuit
Fuit sans se retourner
Et puis il disparaît
Bouffé par l\'escalier

La vie ne fait pas de cadeau
Et nom de Dieu c\'est triste
Orly le dimanche
Avec ou sans Bécaud

Et puis il disparaît
Bouffé par l\'escalier
Et elle elle reste là
Coeur en croix bouche ouverte
Sans un cri sans un mot
Elle connaît sa mort
Elle vient de la croiser
Voilà qu\'elle se retourne
Et se retourne encore
Ses bras vont jusqu\'à terre
Ça y est elle a mille ans
La porte est refermée
La voilà sans lumière
Elle tourne sur elle-même
Et déjà elle sait
Qu\'elle tournera toujours
Elle a perdu des hommes
Mais là elle perd l\'amour
L\'amour le lui a dit
Revoilà l\'inutile
Elle vivra de projets
Qui ne feront qu\'attendre
La revoilà fragile
Avant que d\'être à vendre

Je suis là je la suis
Je n\'ose rien pour elle
Que la foule grignote
Comme un quelconque fruit.


--------------------------------------------------------------------------------





Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 21:34


Oui, bien belle, presque trop belle.
atrium atrium
8 386 contributions
Membre depuis le 22/01/2003
Envoyé le 21/04/2003 à 21:46


rien a die de plus c tellement beau

johannis johannis
19 917 contributions
Membre depuis le 10/10/2001
Envoyé le 22/04/2003 à 01:44


Rain and Tears\" ,....huum le slow en ..67 (ou 68...)(


mai 68 : ils avaient fait escale à Paris, venant de Grèce pour aller enregistrer en Angleterre. Bloqués par la grève générale à Orly, ils sont restés à Paris et \"en attendant\", ont enregistré ce fameux tube.
Mais leur meilleur disque reste de loin \"666\", leur adaptation de l\'Apocalypse de Jean, avec la voix d\'Irene Papas.

Demis Roussos


mais surtout les trois autres : Vangelis Papathanassiou (j\'ai eu l\'occasion de l\'interviewer quand j\'étais journaliste, en plus étant clavier moi aussi, j\'ai pu discuter \"boutique\" : non seulement il joue, mais c\'est un collectionneur fou de claviers électroniques... à une époque il achetait quasiment tout ce qui sortait (il a une collection assez prodigieuse de vieux Korg et Moog analogiques. De ce côté-là, je suis dépassé de loin!),
Lucas Sideras et Silver Kouroulis.
Plus, si ma mémoire est bonne, Costa Ferris pour les paroles. (+) (+) (+)

* lavieenrose
Anonyme
Envoyé le 22/04/2003 à 11:26

, presque trop belle.



pourquoi Véronique, j\'avoue ne pas comprendre......elle n\'a rien de racolleur cette chanson.......;;


Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 22/04/2003 à 11:30


Non, Lavienrose, pas racolleuse, mais presque trop belle parce que trop vraie, trop profonde.........
Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 22/04/2003 à 12:57


\" Paris sous la pluie \"


Paris sous la pluie
Paris qui s\'ennuie
Marcher sous un ciel qui pleure
Sans chagrin et sans douleur
Comme des petits lacs
Nos pas marquent les flaques
Paris des poètes
Lendemain de fête
Paris qui fait des rimes
Et Paris qui déprime
Parfois c\'est de la prose
Parfois c\'est autre chose
Des larmes sur le trottoir
Comme pour laver sa mémoire
Pour oublier son histoire
Une pluie, couleur cafard
Paris et la nuit qui tombe
Et la poésie devient profonde
Des mots qui raisonnent
Et les cloches qui sonnent
La basilique par mille feux
Réconforte des gens heureux
Paris raconte-moi
Paris écoute-moi
Mes yeux tristes, du départ
De mes amis, dans le brouillard
Les souvenirs
Le plaisir
Qu\'il était bon de partager
Avec vous, cette amitié
Et d\'écouter dans cet endroit
Cette poésie, cette joie
Une nuit fabuleuse d\'amour
Qui rime avec toujours
Paris qui pleure ce soir
Paris qui oublie son cafard
Sous un parapluie de mots
Sur le ciel, sous ma peau
Dans mes veines, dans mon sang
Dans le rire de mes enfants
L\'horizon humide qui s\'enfuie
Laissant un grand mur gris
Paris tout petit
Paris dans la nuit
Les nuages devenus blêmes
Et puis il y a toi, que j\'aime...
Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 22/04/2003 à 12:58


Mylene Mylene
5 653 contributions
Membre depuis le 06/01/2003
Envoyé le 22/04/2003 à 13:00


Ivresse,

Je chavire, ivre sans avoir bu
De cet océan d\'amour immense
Où nos cœurs pleurent en silence,
la pluie des je t\'aime en souffrance.

Je chavire, ivre sans avoir su
De cet océan d\'amour immense
Où nos corps vibrent et s\'élancent,
La pluie des je t\'aime qui dansent.

Je chavire, ivre sans avoir vu
De cet océan d\'amour immense
Où nos destinées se balancent,
La pluie des je t\'aime en brillance.


Anne-Marie Oudard.
* boubou21
Anonyme
Envoyé le 22/04/2003 à 15:11

Tombe, tombe la pluie

Tombe, tombe, tombe la pluie
Tout le monde est à l\'abri
Y\'a que mon petit frère
qu\'est sous la gouttière
pêchant des poissons
pour toute la maison.


* boubou21
Anonyme
Envoyé le 22/04/2003 à 15:17

M. et Mme sont à l\'abri
Ils regardent tomber la pluie.
Il pleut sur la grand\'route
il pleut sur la prairie
Et le petit trotte
sous son parapluie.

* boubou21
Anonyme
Envoyé le 22/04/2003 à 15:20

Bonjour Petit Escargot

Bonjour petit escargot
La pluie tombe sur ton dos.
Les souris n\'aiment pas l\'eau.
Mais toi, tu dis \"bravo, bravo\".


mioumiou50 mioumiou50
6 573 contributions
Membre depuis le 14/05/2002
Envoyé le 22/04/2003 à 15:20




je te relance Boubou! [°)]

Plic-ploc, Plic-ploc, j'écoute la pluie
Plic-ploc, Plic-ploc, je suis dans mon lit
Plic-ploc, Plic-ploc, dehors il fait froid
Plic-ploc, Plic-ploc, qu'on est bien chez soi.
On est responsable de ceux qu'on apprivoise. St-Ex
mioumiou50 mioumiou50
6 573 contributions
Membre depuis le 14/05/2002
Envoyé le 22/04/2003 à 15:41


ok [;(] je vais en mettre un belle......

Une maison citrouille

J'habite une maison citrouille
rapetipeton le soleil est rond
j'aime les grenouilles
et la pluie qui mouille
et l'omelette aux hannetons. (bis)

refrain
tape du pied
frappe des mains
claque des doigts
et clac, clac, clac . . .

J'habite une maison patate
rapetipetou chante le coucou
j'ai du poil aux pattes
j'aime les tomates
et tirez la queue du hibou. (bis)

J'habite une maison baignoire
rapetipeto dansent les crapauds
j'aime les histoires
les pommes et les poires
et le bon gigot d'asticots. (bis)

J'habite une maison chaussure
rapetipetou le renard est roux
je peins les voitures
à la confiture
j'les fais lécher par les matous. (bis)

Tu l'aimes, Boubou? [°)] [:D]
On est responsable de ceux qu'on apprivoise. St-Ex
* boubou21
Anonyme
Envoyé le 22/04/2003 à 16:31

beaucoup ! je vais l\'apprendre à mes petits enfants ! [:D]

MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 22/04/2003 à 18:48


Elle est géniale, Mioumiou, la chanson [:D]
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
mioumiou50 mioumiou50
6 573 contributions
Membre depuis le 14/05/2002
Envoyé le 23/04/2003 à 03:51


Merci Miss!
Oui! De la grande poésie...comme il ne s'en fait plus! [:D]
On est responsable de ceux qu'on apprivoise. St-Ex
MISS114 MISS114
3 623 contributions
Membre depuis le 24/02/2002
Envoyé le 23/04/2003 à 10:01


Mioumiou, je peux la copier-coller et l\'envoyer à mes nièces (?) [:D]
Guillemette Memo + La Fauvette + Mamietitine
Conversation fermée
« Retour sur la liste des messages de ce forum