Canadair

iree iree
1 261 contributions
Membre depuis le 23/09/2001
Envoyé le 29/07/2003 à 16:37


Entendu un truc aux infos qui me laisse songeur... Nous avons en France 23 canadair dont 18 sont en état de voler. Certains sont en effet au garage, et d\'autres sans pilote...
Un pilote de Canadair, ça gagne quoi ? Un peu moins de 4000 euros par mois ; et en plus, il en meurt souvent... Par contre, des pilotes, il y en a des tas au chômage mais, dans le civil, un pilote qui travaille se fait de 10 à 25000 euros par mois...

Moralité, il vaut mieux être un pilote au chômage qu\'un pilote de Canadair ; en plus, on vit plus vieux ! Au fait, y\'a pas un rigolo qui a pensé que risquer sa peau pour les autres, ça méritait d\'être traité un peu mieux ?
Encore une fois, je m\'aperçois que finalement la Société fait souvent de curieux choix. Car, quoi qu\'on en dise, le niveau du salaire versé est un choix de Société. En l\'espèce, on doit penser qu\'un pilote de compagnie régulière fait gagner de l\'argent alors qu\'un pilote de Canadair...
Quand le Sage lui montre la Lune, l'Imbécile regarde le Doigt
Cette conversation est fermée
canonball canonball
338 contributions
Membre depuis le 01/05/2003
Envoyé le 29/07/2003 à 16:59


l\'argent alors qu\'un pilote de Canadair...


en fait gagner beaucoup aussi, en évitant (comme les sap-pompiers d\'ailleurs) des morts, des destructions , etc...etc... qui ont toutes un coût important pour la société.
Mais cela on ne le dit pas ou pas assez...


pastaric pastaric
801 contributions
Membre depuis le 25/08/2002
Envoyé le 29/07/2003 à 17:07


alors qu\'un pilote de Canadair


Fait gagner des vies mais cela a-t-il autant d\'importance que de gagner de l\'argent dans l\'esprit de certains???
L'ennui naquit de l'uniformité (et de l'isolement).
Wilbro Wilbro
1 386 contributions
Membre depuis le 21/08/2002
Envoyé le 29/07/2003 à 17:32


et que dire des pompiers Volontaires qui vont eux aussi au Feu et qui eux ne sont pas payés

iree iree
1 261 contributions
Membre depuis le 23/09/2001
Envoyé le 29/07/2003 à 17:34


Sans doute, mais il semblerait que l\'on préfère le \"très court terme\"... les 4 brûlés d\'hier, les dizaines de milliers d\'hectares et d\'animaux, ce doit être considéré comme des dommages collatéraux !
Quand je pense qu\'on en est à emprunter des hélicoptères bombardiers d\'eau... aux russes ! J\'aimerai bien que Monsieur Sarkozy nous dise ce qu\'il pense du salaire versé à nos bons pilotes de Canadair. C\'est bien de mettre des amendes tous azimuth et de promettre les pires sévices aux incendiaires mais là encore, il serait peut-être intéressant de parler de prévention et de moyens de lutte.
C\'est bien de garder en Ile de France chaque année des milliers de pompiers inoccupés mais il serait peut être temps de prévenir ... enfin !

Ma campagne a brûlé, il y a quelques années... C\'était un beau feu (5500 hectares). Avec les habitants du village et la quinzaine de pompiers locaux, nous avons lutté 3 jours contre les flammes... Au bout de 2 jours, le feu s\'est arrêté et nous avons vu arriver les Canadairs (on nous a dit qu\'il fallait que ce soit un élu qui les appelle et notre bon maire, doyen du Sénat, était en vacances) ainsi qu\'une colonne de 300 pompiers d\'île de France qu\'il a fallu loger et nourrir, alors que plus personne n\'avait plus rien...

C\'est pourquoi j\'ai aujourd\'hui une pensée émue pour les varois qui doivent connaître semblable calvaire...
Quand le Sage lui montre la Lune, l'Imbécile regarde le Doigt
iree iree
1 261 contributions
Membre depuis le 23/09/2001
Envoyé le 29/07/2003 à 17:44


que dire des pompiers Volontaires qui vont eux aussi au Feu et qui eux ne sont pas payés


C\'est vrai mais il faut out remettre à sa place. Le pompier volontaire, lorsqu\'il est salarié, continue à être payé : c\'est son entreprise qui fait l\'avance... Et, comme tu le dis, il est volontaire...
Le pilote, lui, est un professionnel. C\'EST SON METIER. Connais-tu beaucoup de gens qui accepteraient 5/6 ans d\'études + des sacrifices financiers pour étudier + de risquer sa peau pour moins de 4000 euros ? Là est le problème ! Beaucoup de braves fonctionnaires logés/nourris arrivent à un même pouvoir d\'achat, à BAC + 0...
Quand le Sage lui montre la Lune, l'Imbécile regarde le Doigt
Djou Djou
46 contributions
Membre depuis le 24/04/2002
Envoyé le 29/07/2003 à 18:26


>>>Le pilote, lui, est un professionnel. C\'EST SON METIER. Connais-tu beaucoup de gens qui accepteraient 5/6 ans d\'études + des sacrifices financiers pour étudier + de risquer sa peau pour moins de 4000 euros ? Là est le problème ! Beaucoup de braves fonctionnaires logés/nourris arrivent à un même pouvoir d\'achat, à BAC + 0...

Ben tu y as répondu tout seul à ta question oui les pompiers et les flics, les gendarmes.... de plus les fonctionnaires de classe A font de longues, très longues études pour un salaire inférieur à celui du privé mais c\'est vrai qu\'ils ne risquent pas tous leur peau...

* asgammon
Anonyme
Envoyé le 29/07/2003 à 18:30

Le gratin des pilotes

Pour être embauché comme pilote à la base de Marignane il faut être âgé de moins de quarante ans, justifier de douze ans d\'expérience professionnelle et de 3 000 heures de vol, posséder une qualification IFR (degré immédiatement au-dessous de celui des pilotes de ligne). Si l\'on est le candidat sur cent retenu, la plupart étant d\'anciens pilotes militaires, on suivra alors, avant de piloter un Canadair au-dessus d\'un incendie, une filière de formation qui se décompose ainsi : un an d\'observation et d\'initiation à ce métier hors du commun, un an de copilotage sur Canadair, puis sept à dix ans de vol seul sur Tracker avant d\'accéder au titre de commandant de bord sur Fokker. Bref, un pilote de Canadair a, en général, plus de cinquante ans. La titularisation se fait à l\'ancienneté, le salaire tourne autour de 25 000 francs par mois et la retraite se prend à soixante-cinq ans.





iree iree
1 261 contributions
Membre depuis le 23/09/2001
Envoyé le 29/07/2003 à 18:47


Ben tu y as répondu tout seul à ta question oui les pompiers et les flics, les gendarmes.... de plus les fonctionnaires de classe A font de longues, très longues études pour un salaire inférieur à celui du privé



C\'est vrai qu\'un fonctionnaire a la garantie de l\'emploi, etc, etc... C\'est un autre débat.
Mais il n\'empêche qu\'à l\'heure où on parle de dépoussierer les choses il serait temps que l\'on se préoccupe de ces \"disparités\" salariales, qui sont devenues tellement anachroniques. Les intermittents du spectacle ont pû faire grève... que penserait-on de pilotes de Canadair qui se mettent en grève ?
Cela fait plus de trente ans qu\'on nous parle de réformes... Pourquoi attendre que les ascenseurs tombent avant de réformer les ascenseurs ? Et là, c\'est pire : chaque année nos fôrets partent en fumée, des gens sont grillés et on ne nous parle même pas de réforme... Comme si tout allait bien ... Alors que pour tous les gens qui sont comme moi dans le Sud Est, on sait bien que les augmentations d\'effectifs des pompiers l\'été sont dérisoires, que les avions sont largement insuffisants, que de nobreux crétins dans l\'arrière pays continuent de faire du feu sans être inquétés, que lorsqu\'on se décide à faire venir des pompiers de l\'île de France, de Bretagne ou d\'Alsace, ils viennent par la route : comment peuvent-ils être à pied d\'oeuvre à leur arrivée ?
Pourtant, il y a de l\'argent : un député a bien ses billets d\'avion remboursés quand il vient chaque semaine à Paris, faire les grands magasins (on en voit peu, à l\'Assemblée Nationale)...
Quand le Sage lui montre la Lune, l'Imbécile regarde le Doigt
NIDU NIDU
512 contributions
Membre depuis le 05/09/2001
Envoyé le 29/07/2003 à 18:50


[°)] [°)] à coté du sujet, il y a quelques semaines j\'ai fait un voyage sur une ligne intérieure. L\'avion était un canadair. Ils ne m\'ont pas largué en cours de route. [:o)] [:o)]
@jj@
iree iree
1 261 contributions
Membre depuis le 23/09/2001
Envoyé le 29/07/2003 à 19:02


L\'avion était un canadair


Tu as eu \"chaud\", ils ont cherché ce jour-là à fidéliser leur clientèle et non à la renouveler... [:o)]
Cela dit, Canadair est en fait le nom d\'une série d\'avions canadiens. Certains sont utilisés pour le transport de passagers, notamment les \"7/7 canadair\". Sauf accident, ils ne larguent pas leurs occupants au dessus des feux de forêt !
Quand le Sage lui montre la Lune, l'Imbécile regarde le Doigt
gleme gleme
1 385 contributions
Membre depuis le 23/01/2003
Envoyé le 29/07/2003 à 19:49


Confrontée à une situation hors du commun, la France appelle à la rescousse

SAINTE-MAXIME (AFP), le 29-07-2003
La France, plus habituée à envoyer des pompiers hors de ses frontières, a fait appel, pour la première fois, à des renforts de l\'étranger pour venir à bout des feux de forêt et faire face à une situation hors du commun.

Les Italiens ont été les premiers appelés à la rescousse, dès la semaine dernière en Corse. Une colonne gênoise épaule également les Français sur l\'incendie des Maures.

Lundi, deux appareils italiens, stationnés en Sardaigne, et un hélicoptère bombardier d\'eau, sont intervenus sur le sinistre de Bonifacio dans le sud de la Corse voisine. Un autre hélicoptère a été envoyé mardi pour le Var.

La France a également loué à la sécurité civile russe trois hélicoptères, un gros, capable de transporter douze tonnes d\'eau, et deux autres d\'une capacité de huit tonnes. Les appareils, qui devaient quitter Moscou mardi, doivent mettre 20 heures pour rejoindre le sud de la France. Le prix de leur location est d\'environ 700.000 euros, selon le ministère de l\'Intérieur.

Evoquant la recherche d\'une \"mutualisation européenne\" des moyens de lutte contre les feux et des réunions cet hiver, Lionel Le Clei, conseiller pour la sécurité civile auprès du ministre de l\'Intérieur, explique que des contacts ont été engagés avec d\'autres pays de l\'Union, comme l\'Allemagne, l\'Autriche, le Portugal ou l\'Espagne.

Les avions bombardiers d\'eau français ayant effectué 5.000 heures de vol depuis le début de l\'été, soit deux fois plus qu\'à la fin juillet 2002, des renforts de mécaniciens ont également été demandés à une société canadienne, afin que les appareils soient immobilisés un minimum de temps pour les vérifications nécessaires.

La France a également loué deux avions bombardiers d\'eau canadiens, des Convair 5800, dont le premier est attendu avant le 15 août.

Par ailleurs, les colonnes nationales de renfort resteront stationnées jusqu\'en septembre, a également annoncé mardi le ministre de l\'Intérieur Nicolas Sarkozy.

Sur la base de la sécurité civile de Marignane, les pompiers disposent, outre de huit hélicoptères, de 25 bombardiers d\'eau, 11 Canadair, 12 Tracker et 2 Fokker. Les pompiers regrettent de ne pouvoir disposer d\'un Hercules C130, un bombardier d\'eau lourd, accidenté en 2000.
90km du mont st michel 80km de cherbourg et 70km de caen
Conversation fermée
« Retour sur la liste des messages de ce forum